Avoir un Smartphone sous Linux qu'on contrôle soi-même va devenir judicieux

Morceau choisi et traduit :

Les « passeports de vaccination » numériques joueront un rôle essentiel en permettant aux citoyens d’accéder à toutes sortes de services et serviront de précurseur au déploiement des cartes d’identité numériques mobiles.

…pour ceux qui ont la comprenette difficile.

Le titre peut être rephrasé pour mieux refléter la réalité opérationnelle : « how Digital ID can help governements access citizens anywhere… »

1 J'aime

Bonjour,

Je suis actuellement sur iPhone, ayant du mal avec Android, mais le sujet m’intéresse.
Existe t’il encore une distribution Linux pour mobile totalement indépendante et non basée sur Android?

Bien cordialement.

Hello !

Ce dont j’ai entendu parler côté matériel dédié, c’est Librem et Pinephone.

Une dérivée de Debian semble pourvoir les exploiter : https://mobian-project.org/

Il y a plusieurs autre projet existants, dont une Manjaro ARM : Manjaro ARM Developer-Release with Plasma-Mobile (PinePhone) - Releases - Manjaro Linux Forum

Il y a aussi Ubports (dont je n’ai toujours pas bien compris l’indépendance vis à vis de Ubuntu qui avait abandonné Ubuntu touch, mais pas sûr en fait) Ubports semble être utilisable sur certains téléphones d’occasion. : https://ubports.com/fr/

Les lecteurs de ce fil en connaissent ils d’autres ?

Qui a une expérience IRL ? (j’ai eu des retours disant qu’il était compliqué de… téléphoner avec ces trucs pour le moment.)

Ça peut marcher sur une tablette ?

J’aime bien le principe Ubuntu Touch qui peut fonctionner sur un certain nombre d’appareils. Si un jour je récupère un appareil compatible, même assez ancien, je pourrais tester.

ubuntu touch, pas graznd chose ne marche avec.

le plus prometteur reste Librem, avec en prime une indépendances (sécurité,) matériel en plus de la partie système/logiciel.
le reste n’est pour le moment que des projets plus ou moins aboutis, et plus moins que plus.

Dans tous les cas, il est de plus en plus difficile de se cacher qu’un smartphone de base devient juste un outil de traçage.

De mon côté, je surveille les infos sur le PinePhone

Réponse : non.

Sinon tu achete un epochette anti-gpd/rfid et tu n’utilise pas internet dessus sauf avec ton wifi avec un proxy filtrant

Bonjour,

Pour une distribution basé sur Android sans les services Google il y a la fondation /e/ : https://e.foundation/ installable sur le fairphone si besoin

Je ne sais pas pourquoi, mais les trucs de google « dégoogleïsés » ça me laisse toujours fort dubitatif…

1 J'aime

Pourquoi ? c’est basé sur du linux et du open source tout comme la majeur partie des projets libres pour smartphones… du moins de ce que je comprends en survolant les différents projets libres :thinking:
la fondation /e/ me semble tout autant fiable qu’un PinePhone, Mobian, Librem, etc. Après chaque projet possède leur caractéristique propre : software, hardware, sécurité, ergonomie… Elles essaient toutes de répondre au même problème : avoir le choix et la possibilité de sortir du dictat android et ios

Et tu crois que Google va te le permettre?

Bien sur. Ce ne sont que des stratégies commerciales. La fondation /e/ est en partenariat avec la firme du Fairphone. Si Fairphone possède plus de part de marché que Google, l’OS /e/ sera majoritaire sur Android…
/e/ est fondé sur le noyau android qui est open-source, donc d’autres projets peuvent baser la base de leur OS dessus également. Les premières versions d’Android étaient open-source, après Google a vérouillé Adnroid si ma mémoire est bonne. Vu qu’un projet comme celui-ci se compte en années pour le dévelopement…

Non, il est Open source.

Ce n’est effectivement pas du verrouillage mais de l’abus de position dominante, sans compter la violation des droits sur les données individuels.

D’où la dénomination de open source plutôt que logiciel libre.
Le deuxième est aussi et surtout une philosophie sociale, à laquelle Google n’adhère absolument pas.

1 J'aime

J’ai la même tendance, et puis à l’utilisation je ne sais pas pourquoi mais je ne me suis jamais senti à l’aise avec Android. Je ne sens pas le contrôle comme sur une distribution Linux plus classique.

Je comprends mieux la différence philosophique entre open-source / logiciel libre, merci pour cela :slightly_smiling_face:

Des fondations proposant des services alternatifs à Google, tel que /e/, essaient juste de sensibiliser le grand publique de l’importance des données personnelles et du monde des logiciels libres.
Pour cela il faut un OS qui reste ergonomique et qui possède globalement les mêmes services, d’où l’utilisation d’un noyau android mais « dégooglisé ».
Pourtant quand on regarde de plus près les services on remarque que tout le code utlisé pour les services google ont été enlevés, est ce suffisant ?
Les utilisateurs d’un OS basé que sur linux tel que PinePhone, possèdent des compétences avancées / très avancées dans le monde informatique, donc l’ergonomie n’a pas forcément sa place en prime abord.
Pourtant en période de crise écologique, économique et sociétale, l’utilisation des OS altenartifs pour le grand publique est primordiale pour éviter à tous prix d’avoir un Internet et des machines basés que sur le bon vouloir des géants du Web…
Pour moi si l’utilisation des OS basés sur Linux, qui est très supérieur sur le plan technique et philosophique, n’a pas réellement bougé depuis sa création, est le manque cruel de designer, d’UX, d’UI dans sa communauté…

Ce que je regrette avec Pinephone est qu’ils ne proposent pas de modèle plus haut de gamme. 3 Go de RAM alors que mon iPhone 6S qui commence à dater en a déjà 2, ça me fait peur sur le long terme…

Après les téléphones comme samsung A51 dernier en dates on 4 Go de RAM. Ce qui n’est pas un problème si l’OS est bien optimisé