Avoir un Smartphone sous Linux qu'on contrôle soi-même va devenir judicieux

Oui c’est sûr, mais j’essaie de garder mes mobiles 4 ou 5 ans (la preuve en est que je suis toujours sur l’iPhone 6S) donc rien ne peux certifier que d’ici là ce sera toujours suffisant.

LineageOS (portage du projet cyanogenmod) fonctionne bien sur le fairphone 2 et un paquet d’autres appareils, par ailleurs (de mémoire, il y a juste une ROM nightly pour le FP2, mais je n’avais jamais rencontré de problème en un peu plus d’un an d’utilisation)

Je confirme avec mon ancien tel je l’ai utilisé pendant 4 ans, (cyanogen). mais mon wiko actuel ne le permet pas (exit wiko pour le prochain du coup)

D’où tu sors ça ?

Ubuntu Touch je l’avais utilisé sur la tablette Aquaris M10.

Et mobian peut normalement marcher sur n’importe quel téléphone ou tablette, c’est juste le téléphone ou tablette qui ne va pas marcher…
(i.e. mobian tourne et tu peux te connecter en SSH dessus mais les périphériques ne fonctionnent pas du fait des drivers manquant, par exemple l’écran ne s’allume pas)

Du site de Mobian quand je regarde la liste du matériel qui fonctionne avec.
Ou alors je ne suis pas tombé sur la bonne page.

Chez /e/ on peut même acheter un Fairphone neuf avec directement /e/ dessus (entre autres modèles), sans jamais passer par la case Google donc.
Je précise que dans ma famille on a tous les modèles de Fairphone depuis le modèle 1, qu’ils en sont au 3, et qu’ils annoncent un modèle 4 pour septembre donc dans quelques jours.
Perso, lorsque je prendrai ma retraite (perdant le GSM imposé par ma société) c’est un modèle 3 qui remplacera. Le 4 semble super haut de gamme, mais je n’en ai pas besoin.

A la base, androïd est contrôlé par la boite la plus puissante du monde, c’est bien pour çà que je reste perplexe sur la dégoogleisation d’android :wink:

Qu’est-ce que tu appelle contrôlé ? et quels sont les éléments te laissant perplexes du coup ?
Je veux bien que des projets communautaire tel que Debian soit capable de proposer des correctifs de sécurité régulier et maintenir une certaine qualité dans le packaging.
Mais crois-tu qu’il y ai d’autre fondation capable de maintenir la sécurité de ce bouzin sans Google ?

Je rappel Android est sous licence publique générale GNU version 2 et sous licence apache version 2 pour une partie du code.
Les sources sont ouvertes et donc le code est auditer par tous un tas de gens compétents.

En gros le problème avec Google ne viens pas de Android mais de tous ce qui est autour via la collecte de donnée …
Donc pour moi que ce soit /e/ ou Android pur voir du CyanogenMod c’est propre et juste ça marche.

Vous voulez de l’OS opaque tournez vous vers les Iphones :wink:
Mettez sur écoute vos postes Windows et admirez toute la télémétrie qui transitent … à un moment il faut admettre que tous ça existe depuis fort longtemps et n’émeut plus personnes, ah et j’oublie le grand gagnant de la revente de donnée personnelle Facebook …

Android n’est qu’un système, le danger c’est ce qu’il y a autour, vous pouvez utilisez Debian ou autre chose mais si vous utilisez des services autour tel que réseaux sociaux et compagnie le contrôle de vos données vous sera de tout façon compliqués, idem avec la navigation internet.

1 J'aime

Je suis de ton avis, les OS et le hardware ne sont que des outils. Seul l’utilisation de ces outils est « bonne » ou « mauvaise ».
C’est pourquoi comme dis plus haut, il faut des firmes comme Fairphone, qui aident à populariser l’utilsation des OS alternatifs pour la compréhension et l’utilisation des outils basés sur la collecte des données, et ainsi eviter de dépendre d’un géant de l’Internet.
Le collectif Framasoft (Framasoft) propose des services alternatifs aux géants du Web, et a même lancé une campagne pour dégoogleisé l’Internet en France : Dégooglisons Internet - Accueil

Je pense que la partie que j’ai mis en gras est un raccourci un peu rapide :wink:

Une licence libre est bien une condition nécessaire pour qu’on accorde notre confiance à un logiciel donné, mais à mon avis ce n’est pas une condition suffisante.

Je suis d’accord pour le raccourci, mais admets tout de même que tu doit avoir plus de gens qui parcours et suive le code d’Android que n’importe quel autre système :wink:

Oui mais comme précisé si vraiement il y avait du truandage sur la marchandise, cela aurait éclaté depuis bien longtemps.

Je suis d’ailleurs curieux de connaître le nombre de développeur et/ou chercheur en sécurité qui explore régulièrement les méandres du code d’Android … j’ai cherché mais pas trouvé de chiffres crédibles pour l’instant.

Après j’admets volontairement que si nous pouvions faire tourner Debian et gérer pleinement le matériel contenu dans des téléphones modernes ce serait clairement une véritable alternative sérieuse à un téléphone propre et sécuritaire.
Mais sérieusement vous voyez Debian gérer tous ce matériel et maintenir tous ça ?

1 J'aime

J’ai un peu de mal à y croire, ça me semble vraiment très optimiste comme vision.

Android me paraît un machin tellement gros qu’il ne doit pas exister grand monde capable d’en faire un audit complet… Et ceux qui en seraient capables sont pour la plupart employés par Google, et donc totalement indignes de confiance sur ce sujet.

Pour moi qu’Android utilise un cœur Open-Source n’a pas plus de valeur que dans le cas de Google Chrome : le développement est de toutes façons sous le contrôle total et exclusif de Google, et la surface de code trop étendue, trop complexe et trop mouvante pour permettre des audits réguliers par des tiers sans conflit d’intérêt. Il est donc impossible que je fasse confiance à des logiciels basés dessus.

le problème dans ta phrase c’est

Car android fait des ping vers e100.net, qui n’est autre que google, et qui sert à tracer le téléphone.

Android a des risques, ce qui est autour (via google app…ahh mince, sans compter les librairies de developpement qui sont, ah mince google.

Android est un danegr en lui même, certe IOS d’apple est pire, mais apple ne fait pas tie du système echelon, enfin, pas directement comme c’est le cas pour google;

surtout si on a affaire à de l’open source plutot qu’à du logiciel libre.

ben non y a linux :wink:

je confirme

Pas Android pur ni /e/, c’est donc le comportement d’ajout de la société Google.

Google app … librairies dév par Google … attention ça c’est pas le systèmle mais le userland là.

Rhooo car aucune société française l’utilise et vous exploite vos données sans que vous y preniez gare.

Andoid c’est déjà du Linux :wink:

Contrôlé c’est avoir le pognon et la stratégie.
En face il y a de la bonne volonté.
Sic transit.

Sinon, pour l’urgence à avoir un outil qu’on contrôle :

« L’application contactera des personnes au hasard en leur demandant de fournir une preuve de leur localisation dans les 15 minutes. » → How will South Australia's home quarantine trial work? - ABC News

Bonjour à tous

J’ai actuellement un téléphone google pixel, mais le système est CalyxOS, et j’en suis plutôt content.
C’est comme graphenOS mais avec micro G en plus.

1 J'aime

Déformes pas mes propos, seule une partie du code est sous licence apache version2 :wink: le reste est sous licence générale GNU version 2.

Je persiste à le dire ce sont les outils et non le système qui profite à Google pour maintenir leur mains mise sur les données.

Tous anticovid n’est pas un système à installé sur le téléphone ? ça me rassure, j’ai donc le choix de ne pas l’installer sur mon système et de ne pas l’utiliser ne permanence …

Je connaissais pas celui-là, je m’en vais de ce pas regarder de plus près ce qu’il propose :wink:

L’organisation du système favorise l’outil malicieux.

Un téléphone dont on peut régler le système et sur lequel il y a des hard switch sera nettement plus rassurant.

Je te rejoins sur le fait que l’utilisateur doit faire ses choix, là c’est de l’éducation, mais on en est loin, hélas.

Il y a une bonne question pour ceux qui pensent que ces outils ont du bon : « QUI te l’a dit ? » ça permet de les amener à réaliser qu’ils répètent servilement de la promo.

Malheureusement Aucun des grands acteurs habituel peuvent se targuer d’avoir la force de frappe de Google ou d’Apple et consorts pour développer un système performant et capable de passer des appels et gérer tous ce qu’il y a sur les téléphone comme le GPS, l’accéléromètre etc …

Il fut un temps je croyais pouvoir utiliser une montre connecté avec que du libre … la réalité m’a vite rattraper :wink:

Il faut donc comprendre ce que l’on utilise et comment ça marche et je te rejoint sur tes derniers propos, cela passera par l’éducation et faire comprendre à quel point on vends nos données personnelles; la balance bénéfices / risques.