Adaptation de haut-parleurs à un ampli

Bonjour,

J’ai un lot de deux enceintes de 11 W sous 6 Ω et j’ai acheté un ampli qui peut fournir 2×50 W sous 4 Ω.
Le problème, c’est que l’ampli est un peu trop puissant, ce qui fait que je dois faire comme je peux pour avoir de la précision dans le réglage du volume, vu que je dois manœuvrer sur une partie seulement de la gamme.
Je me demandais s’il était possible d’augmenter l’impédance des haut-parleurs pour que ça fonctionne normalement.
Je sais que l’utilisation de composants réactifs (bobine, condensateur) va modifier la réponse en fréquence, mais je ne sais pas trop ce qu’il en est de composants non-réactifs comme une résistance céramique, par exemple.
Par ailleurs, est-que 6 Ω est une valeur de résistance convenable pour mon usage ?

Prendre un ampli moins puissant n’est pas possible, c’est déjà le moins puissant que j’ai trouvé.
Prendre des haut-parleurs plus puissants ne changerait rien au problème car le but n’est pas d’éviter de cramer mes haut-parleurs, mais de pouvoir régler plus facilement le volume.
Mettre le volume d’entrée plus bas n’est pas non plus une solution car j’ai un bruit de fond qui se retrouve plus important et qui devient carrément audible.

Merci de vos réponses.

Ce message a été signalé par la communauté et est temporairement masqué.

Salut,
sauf erreur, sans utilisation d’un matériel dédié, le fait de « bricoler » avec les impédances va obligatoirement jouer sur la puissance mais aussi sur la qualité du signal.

En fait, jouer sur la puissance est le but recherché, si je veux faire fonctionner des haut-parleurs de 11 W sur un ampli de 50 W, je dois forcément avoir de la perte de puissance. Comme il ne semble pas possible de demander à l’ampli d’y aller plus doucement, il faut que je dissipe la puissance.
Concernant la qualité du signal, si je dissipe la puissance avec des composants non-réactifs, je ne comprends pas très bien le problème qu’il peut y avoir. Les composant non-réactifs ne causent pas de déphasage ou de filtrage.

En fait, je pense que c’est une chose à tenter, j’avais juste ouvert ce sujet pour essayer de mettre le doigt sur un problème évident qui aurait pu m’échapper dans un premier lieu, puis faire un retour d’expérience dans un second temps.
D’après ce que je comprends, mon montage va augmenter l’impédance, je ne risque pas d’avoir de problème de court-circuits. Je n’ai pas vu d’indication sur le fait qu’il ne fallait absolument jamais faire fonctionner un ampli sans connecter des haut-parleurs.

d’ou parfois l’interet d’un preampli

Il y a des ampli qu’il ne faut pas utiliser sans HP derrière. Mon ampli de guitare par exemple est dans ce cas

Autant je comprend la solution (multiplier l’impédance totale par 2 divise la puissance absorbée par les HP par 4), autant je ne comprend pas le problème !
Des ampli moins puissants ça existe !

Ce n’est pas pour un autre usage les préamplis ? Il me semblait avoir plutôt vu ça en entrée d’un carte d’acquisition du signal ou d’une table de mixage.

Ah oui, c’est vrai, je n’avais pas fait attention, c’est ce que je trouvé en faisant le calcul, mais je n’avais pas fait gaffe.

Le problème, c’est que le réglage du volume se fait sur une plage beaucoup plus petite, ce qui fait que le réglage du volume manque de beaucoup de précision et donne moins de marge à l’erreur de réglage.
Il y a aussi qu’à l’instar de King Ju (lien YouTube), je peux péter les haut-parleurs.

Oui si les impédances ne sont pas bonne c’est effectivement le risque le plus important.

Bonjour

Quelles sont les références de cet amplificateur,
ou mieux, peut-on voir le schéma de cet amplificateur ?

Quelles sont les références de ces enceintes de 11W 6Ω ?

@Almtesh , tu peux mettre des convertisseurs de niveaux, haut vers bas, comme ça: https://www.amazon.fr/Greluma-Convertisseur-Subwoofer-Réglable-Amplificateur/dp/B08XWVBSK8/ref=mp_s_a_1_4?crid=RMD4GUN0NN4F&keywords=réducteur+de+niveau+sonore+ampli&qid=1673770646&sprefix=réducteur+de+niveau+sonore+ampli%2Caps%2C68&sr=8-4

Ou bien ça: https://www.amazon.fr/gp/aw/d/B092D3LCSW/ref=sspa_mw_detail_2?ie=UTF8&psc=1&sp_csd=d2lkZ2V0TmFtZT1zcF9waG9uZV9kZXRhaWwp13NParams

Ou encore ça: https://www.amazon.fr/gp/aw/d/B0BD7C3WD1/ref=sspa_mw_detail_0?ie=UTF8&psc=1&sp_csd=d2lkZ2V0TmFtZT1zcF9waG9uZV9kZXRhaWw

Ou ça:

Et après tu joues avec les boutons de gain.

Et pour ton impédance de 6Ω, ça veut juste dire que ton ampli prend des HP en 4 à 8 Ω, pas la peine de rajouter des trucs. Si vraiment t’y tiens, tu peux tenter une résistance de 2Ω 5W, elle va pas cramer même si tu lui en envoie du 11, c’est pas en continu (à moins d’être fan de hardcore mais là change tes hps ^^).

Pour résumer, tes enceintes ne sont pas adaptées à l’ampli !
Tu peux essayer un NAD3020, qui fait (de mémoire) 2X20 W.

Une autre solution (en plus de celles proposées plus haut) serait d’intercaler un réducteur de niveau en entrée d’ampli.
Mais il vaut mieux avoir le schéma avant de s’y coller.

Faux, à mettre en sortie, car si tu reduis l’entrée, tu augmente le bruit de fond qui sera amplifié d’autant (phénomène d’un ampli poussé à fond sans rien en entrée, le souffle).

En attendant les références demandées, ou mieux, le schéma,
tu pourrais réaliser ce montage sur chaque canal :

                 ━──────────────┐
Sortie Ampli ->                 │
                 ━┐          ┌──┴──┐
                  │          │     │
                  │          │     │
                  │          │ R1  │
                  │          │     │
                  │          │     │
                  │          └──┬──┘
                  │             │
                  │          ┌──┴──┐
                  │          │     │
                  │          │     │     
                  │          │ R2  │◁──────┐     
                  │          │     │       │    /│
                  │          │     │       │   / │
                  │          └──┬──┘     ┌─┴─┐/  │     
                  │             │        │   │   │ Haut parleur 6 Ohms
                  │             │        └─┬─┘\  │
                  │             │          │   \ │
                  │             │          │    \│
                  └─────────────┴──────────┘

Le haut parleur étant de 6 Ohms,
pour que la puissance sur le haut parleur soit limitée à 10 Watts
il faudrait que : R1 + ( 1 / ( 1/R2 + 1/6 ) ) = 4 Ohms
et que le rapport R1/ ( 1 / ( 1/R2 + 1/6 ) ) soit d’environ 4

Même si elle n’aura pas à les dissiper tout le temps,
il faudrait que la résistance R1 soit capable de dissiper entre 30 et 40 Watts

Ce type de résistances coûtent assez cher,
surtout si tu comptes utiliser un potentiomètre pour la résistance R2.

Mais si tu es assez bricoleur, tu pourrais te fabriquer ces résistances
en utilisant des bouts du fil résistant de chauffe d’un grille pain ou d’un sèche cheveux
coupés à la « bonne » longueur.
Pour trouver la « bonne » longueur, il te faudra un multimètre pour en mesurer la valeur résistive.

C’est un Ampster BT II de chez Tangent.

Ce sont des SS-CNE3 de chez Sony, j’en ai deux.

Je ne comprends même pas ce que c’est.

En fait, c’est de 4 à 15 Ω, il me semble.

En fait, ce ne sera pas possible car il y a trois entrées audio et j’en utiliserai au moins deux et ce ne sera pas l’entrée analogique. et puis, ça pose aussi un problème dont j’ai déjà parlé et aussi


En fait, c’est à peu près le schéma auquel je pensais, mais sans R2, je comptais toujours régler le volume avec l’ampli.

Oui, je pense aussi à ça, c’est pourquoi je ne m’interdit pas de mettre des résistances de valeur identique qui prennent moins de puissance en parallèle pour faire R1 (loi des nœuds).

R2 est nécessaire,
sinon tu risquerais d’avoir une impédance de charge sur la sortie de l’amplificateur qui serait beaucoup trop importante.


En fait, je l’ai déjà fait ce montage.

C’était pour un bar qui avait un ampli de 2 fois 60 Watts 4-8 Ohms mais qui était régulièrement rappelé à l’ordre par la police pour tapage nocturne parce que, comme il n’avait sur son amplificateur qu’une seule sortie pour une paire d’enceintes, il avait mis deux paires d’enceintes en parallèle sur les sorties de son amplificateur et une paire étaient utilisée pour sonoriser la terrasse alors que l’autre paire était utilisée pour sonoriser l’intérieur.

Mais il lui était impossible de pouvoir réduire le volume sonore à l’extérieur tout en gardant le volume sonore à l’intérieur étant donné qu’il n’avait qu’un seul bouton de volume.


Alors j’ai récupéré deux longueurs du fil résistif d’un sèche cheveux mort de façon à ce qu’ils fassent chacun 16 Ohm et j’ai mis cette longueur de fil en parallèle sur la sortie de l’amplificateur <=> en parallèle avec les enceintes qui étaient à l’intérieur.

J’ai ensuite glissé des dominos (juste le laiton => j’avais enlevé le plastique) pour récupérer 5 points sur la longueur de chacun de ces fils, et j’ai relié ces 5 points à un commutateur rotatif 6 position deux circuits.

J’ai plié le fil en deux pour l’enrouler sur une languette de circuit imprimé,
ce qui fait qu’il n’y avait pas d’effet de self puisque les deux enroulements étaient de sens opposés.

Et j’ai mis le tout dans un beau boîtier alu avec un beau gros bouton noir pour sélectionner chacune des 6 positions du commutateur rotatif, et à l’arrière, j’ai mis des borniers pour connecter les entrées/sorties <=> amplificateur/enceintes terrasse.

EDIT :
Et finalement, en utilisant ce type de fil, ça me donnait une résistance capable de supporter une puissance de 800 Watt


En résumé, c’est le même schéma, mais avec un commutateur rotatif à la place du potentiomètre.

Dans ton cas, avec ton amplificateur et tes enceintes, c’est pas 16 Ohms, mais 8 Ohms qu’il faudrait,
et tu n’aura pas besoin de commutateur rotatif une fois que tu auras trouvé où placer le domino,
et tu n’auras pas non plus besoin de boîtier, puisque tu pourras mettre le fil résistif vissé au dos de chacune de tes enceintes et caché par un petit panneau vissé lui aussi.


Et en plus, ça marche sans pile, et il n’y a même pas besoin d’installer un fichier firmware,
pour l’instant … :rofl:

1 J'aime

C’est un petit boitier passif qui se branche en sortie hp d’ampli (donc de niveau « haut », amplifié) et qui te le convertit en entrée ligne (donc de niveau « bas », non amplifié), admissible dans une entrée type ligne pc, caisson actif, etc… Il y a un potar de réglage du niveau bas, pour pas griller l’entrée où le signal ira, donc on commence au mini du boitier avec volume max que tu veux de ton ampli et on augmente progressivement les potars du boitier pour atteindre le max que tes hp peuvent envoyer à tes oreilles. Ensuite tu touches plus au boitier, tu le laisses mais tu peux l’oublier, tu gères le volume avec ton ampli.

J’ai fait ça il y a un moment maintenant dans une sono « maison » pour une auto sans trop de moyens, ça marchait bien. J’ai pris les sorties arrières du poste vers le boitier, ensuite vers un caisson actif. Les sorties avant géraient les hps. Pas de rca ligne sur le poste. Le mec était content.

Quelles est ou sont les entrées de ton amplificateur que tu utilises pour y envoyer ton signal audio :
USB, Bluetooth, AUX, Optique ou bien Line-In ?

Si c’est AUX ou Line-In, un simple potentiomètre double pistes pourra permettre d’ajuster le signal d’entrée de façon à obtenir une plage de réglage du volume qui sera ensuite plus facilement ajustable par le bouton de volume et la télécommande.
Je n’ai malheureusement pas pu trouver dans les spécification les valeurs d’impédance de ces entrées, mais ça peut se tester sans danger.


Je n’avais pas pensé à regarder en Chine, et on y trouve des résistances céramique 20W vendues par 10 pour moins de 3€, donc c’est vraiment beaucoup moins cher que dans mes trop vieux souvenirs où je n’achetais qu’en France.

Du coup, ça ne vaut plus du tout le coup de s’embêter à bricoler avec une résistance de sèche cheveux, et tu pourrais t’en offrir un ou plusieurs paquets de 10 pour les mettre en série (et éventuellement en parallèle) avec tes enceintes de façon à ce que l’ensemble connecté à l’ampli ne dépasse pas trop les 8 Ohm maxi de charge par canal.

Alors, je ne veux pas dire, mais ce truc ressemble beaucoup au montage proposé par @MicP dans le schéma électrique plus haut.

Il y a quatre entrée sur ce modèle : deux entrées analogiques (une en coaxial (RCA) et l’autre en jack), une entrée optique et une entrée en Bluetooth.
Actuellement, j’utilise l’entrée analogique en coaxial, mais je compte utiliser, à terme, l’entrée optique et, de temps en temps, le Bluetooth.

En fait, ça rejoint ce dont on parlait plus haut, de diminuer le signal d’entrée pour en augmenter le bruit. J’avais un système de ce genre avec le système son que j’avais avant et c’était très nul.
Pour le moment, je passe pas la sortie audio analogique de mon écran et j’ai mis le son au minimum, mais je ne vais pas laisser ça comme ça et j’ai déjà l’optique connectée entre mon ordinateur et l’ampli.

Oui, je vais faire un montage avec plusieurs résistances pour répartir la puissance à évacuer (et avoir la même valeur des deux côtés car les valeurs ne sont pas exactement les mêmes).

Ajouter une ou deux résistances en entrée d’ampli va augmenter le bruit en sortie de quelques µV, négligeable, d’autant plus qu’on peut remplacer les existantes.
Ne pas oublier que les résistances en sortie d’ampli feront aussi du bruit !
Je parle bien du circuit « ampli », l’appareil ayant un préampli intégré.

Mais bon, c’est un peu dommage de tripoter l’ampli lui-même.

C’est possible, mais t’as des selfs en plus pour filtrer le signal. C’est toi qui voit :wink: