Article à propos de Linux


#1

[Je viens d’écrire cet article pour un forum publique, qu’est-ce que vous en pensez?]

Voici mes impressions à propos du système Linux, sur PC.


Avant tout, il faut préciser le cadre d’utilisation :
La machine :
PC Athlon 2Ghz – 1 Go Ram
Carte graphique ATI Radeon 9550
Écran plat 19 pouces.
Internet Free 20 Mbit (freebox).
Distribution Linux : Debian, version Sarge, en 3 Dvds.

Ce n’est pas la première fois que j’utilise Linux, mais en revanche, c’est la première fois que je reste scotché. Mais d’abord, qu’est-ce que Linux? En deux mots, c’est un système d’exploitation, comme Windows, qui fonctionne sur PC, comme Windows, mais qui est gratuit (libre dirons nous), et est basée sur le système Unix, un système ultra-performant utilisé sur les plus grosses machines.
Voilà pour le topos.

Passons à la pratique
J’ai installé Linux sur mon ordi, d’une part pour pouvoir bénéficier d’outils gratuits et puissants, pour des raisons professionnels, et d’autre part pour ne pas être restreint par l’exigence pécuniaire des mises-à-jour de Windows et de ses programmes. Après tout, sous Windows, j’utilisais Firefox pour naviguer sur Internet, Gimp pour la retouche d’images et OpenOffice pour la bureautique. Or ces programmes sont aussi présents sur Linux. Toutes ces raisons m’ont donc poussé à installer Linux.

Il faut savoir que Linux est distribué en divers versions. Actuellement, les distributions Debian, Fedora, Mandrake et Suse sont parmi les plus distribuées. Elles sont toutes semblables, sauf pour leurs programmes de configuration, d’installation et de maintenance.
En kiosque, je suis tombé sur la distribution Debian, en 3 dvd-rom, ce qui est plus pratique à installer que les autres distributions d’une dizaine de Cd-rom. C’est donc celle-là que j’ai choisi.

L’installation
Je dois dire que l’installation de Linux est délicate. C’est vraiment moins simple qu’avec Windows, et quelques connaissances indispensables sont nécessaires. Tout d’abord, il faut savoir que sur les systèmes Unix, le système de fichiers n’est pas organisé suivant des disques logiques, mais suivant des partitions. En clair, cela signifie qu’il n’y a pas de disque C: ou D: pour les disques dur, et encore moins de disque A: pour les disquettes. Ca, c’est pour Windows (et son système Dos - Disc Operating System, c-a-d système d’exploitation à disque). Sous Linux, le système est organisé de façon hiérarchique, comme un arbre avec des branches, dont le sommet est la racine « / ».
On ne voit plus nul part de disque C ou D. Tout y est « monté » , installé, de façon transparente. Ainsi, par défaut, votre répertoire d’utilisateur se trouvera dans le répertoire « /home », les programmes executables dans le répertoire « /usr/bin », les programmes systèmes dans le répertoire « /etc » et les cdroms et disquettes dans le répertoire « /media » (ou /mount, voire /mnt).
Une autre chose importante à savoir, c’est que les systèmes Unix sont réputés pour leurs sécurités.
Concrètement, cela se traduit par le fait qu’il n’y a qu’un utilisateur qui peut modifier le système, l’utilisateur « root » (l’administrateur). Il est très important de se souvenir du mot-de-passe de l’utilisateur root, si vous voulez installer ou modifier certains programmes, et de même, il vaut mieux ne pas ouvrir une session en étant root, pour éviter que des erreurs fatales liées à une mauvaise manipulation ne se produisent. Du coup, normalement, vous devriez créer deux utilisateurs, le root, obligatoire, et un utilisateur normal, ayant des droits suffisant pour utiliser n’importe quel programme sans risquer de modifier le système, que vous utiliserez à l’ouverture de session.


L’utilisation
Elle est différente des autres systèmes. Déjà, on se retrouve non pas avec 1, mais 4 bureaux, que l’on peut switcher d’un simple clic, et dont le nombre peut augmenter : pratique, on ouvre un programme sur un bureau, un navigateur Internet sur un autre, au lieu de s’emmêler les fenêtres, on passe de l’un à l’autre. Ensuite, on n’a pas un seul environnement, mais le choix entre 2 à la base, KDE et Gnome, et d’autres pour les insatisfaits (comme Enlightenment, OpenBox, FluxBox, Afterstep ou Xfce4). Enfin, chaque environnement possède une multitude de thèmes graphiques différents et personnalisables de A à Z. De fait, il n’y a pas un seul bureau Linux qui ne soit identique entre les utilisateurs, les possibilités de personnalisation graphique étant pratiquement sans fin.
Les environnements Gnome et KDE sont parfaits pour se lancer sur Linux sans trop être perdu par rapport à Windows. Les programmes sont listés dans un menu, les icônes se mettent sur le bureaux facilement, il y a aussi un navigateur de fichier facile à utiliser.

15000 logiciels
Niveau logiciel, les 3 dvds de Debian en contiennent 15590. Il y a de nombreux petits paquets (applications) pas très importants. Cependant, il y en a une bonne centaine d’indispensables. Tous sont gratuits, développés sous licences GPL, c’est à dire rendue publique.
Pour internet, on y retrouve les navigateurs Mozilla et Firefox, parmi d’autres, comme Galeon, ou Epiphany. Pour la bureautique, il y a l’excellent OpenOffice de Sun, ainsi que Koffice, sur Kde. Pour la musique, Xmms remplace Winamp, et Xine pour lire les Dvds (entre autre).


Windows sous Linux
Maintenant, la question critique : « mais est-ce qu’on peut utiliser Ms Office sous Linux? Peut-on jouer aux jeux Windows? »
La réponse est oui, on peut le faire, mais pas directement. Parce que l’on est sous Linux, et non Windows, on ne devrait pas, en principe, pouvoir utiliser des programmes Windows, comme sous Macintosh. Maintenant, il existe un moyen d’utiliser ses programmes windows : Wine.
Wine est un programme linux qui permet de faire croire aux programmes Windows qu’ils se trouvent sur un système Windows en créant de faux disques logiques Windows (disques c: d: …). C’est un leurre, mais ça fonctionne.
Pour Warcraft 3, par exemple, cela se passe ainsi :
Installation de Warcraft3 sous Linux: j’insère le Cdrom, normal, puis je fais un « mount /media/cdrom » pour monter le cdrom sur le système. Ensuite, je lance l’installation par la commande « wine /media/cdrom/install.exe »
Après quoi, pour jouer à Warcraft3 sous Linux, je clique sur l’icône du bureau qui fait un appel vers « wine /windows/Programme Files/Warcraft III/War3.exe -opengl» et le jeu se lance.
C’est un exemple de la façon de procéder pour installer et utiliser un programme Windows sous Linux.


Vitesse Unix
J’ai entendu dire que Linux n’était pas aussi bien que Windows, parce que plus lent.
Pourtant, avec Warcraft3 par exemple, le jeu est deux fois plus rapide que sous Windows, et en mode fenêtré en plus (en plein écran, ça doit être au moins 3 fois plus rapide).
Il paraît aussi que Linux demande plus de mémoire que Windows. Je dirais que ça dépend de l’environnement choisi. Gnome et Kde sont effectivement très gourmands en mémoire, comme Windows Xp, lorsqu’on actionne toutes les possibilités graphiques, les transparences, les sons, les ombres, etc. Par contre, j’utilise OpenBox, et celui-ci ne demande que 8.5 Mo de mémoire, avec toutes les options graphiques. Cela dépend aussi du nombre de programmes activés au lancement. Pour une utilisation normale, Linux est très rapide, et adaptable à toutes les configurations.

Les cadeaux bonus Linux
Linux utilise des logiciels gratuits, par conséquent tout les logiciels suivants sont cadeaux:
_Gimp, pour la retouche d’images, aussi puissant qu’Adobe Photoshop
_Firefox, pour naviguer sur le net, bien plus souple qu’Internet Explorer
_OpenOffice.org, pour la bureautique, aussi complet que la suite bureautique Ms Office
_Xmms, pour écouter la musique, le cousin de Winamp
_Gnome, un excellent bureau (un gestionnaire de bureau exactement), avec un menu à la windows pour retrouver ses programmes.
_KDE, un autre gestionnaire de bureau, rivale directe de Gnome, disposant d’une suite bureautique KDE Office.
_OpenBox, le gestionnaire de bureau le plus rapide que j’ai jamais vu. Avec lui, finit les temps d’attente à l’affichage d’une fenêtre. D’ailleurs, c’est plus qu’un simple gestionnaire de bureau, puisqu’il est aussi gestionnaire de fenêtres.
_Fluxbox, Blackbox, Afterstep, Window Maker, etc. Il y a plus d’une centaine d’autres bureaux disponibles sur Linux.
_Gkrellm, pour afficher toutes les infos de votre ordi en temps réel, et plus.
_Evolution, pour lire et envoyer vos mails, avec en plus agenda, liste de contacts, liste des tâches, des anniversaires…
_Wine, pour installer et utiliser les programmes Windows (et même les jeux en 3D).
_Blender, pour faire de la 3D en images de synthèses, et même des films comme Toy Story.
_Inkscape, pour la retouche d’images vectorielles.
_Liferea vous permettra de lire les informations avant tout le monde.
_Apache, MySql, PostgreSql, Postfix, Exim, Bind, Webmin, Samba, Squid, pour ce qui est des serveurs.
_et tant d’autres, que l’on a jamais finis de faire des découvertes.

Vous l’aurez compris, chez Linux, gratuité ne rime pas avec médiocrité : ces logiciels sont aussi fiables que puissants, et coûteraient horriblement chers s’ils étaient commercialisés. Avec Linux, on a l’impression que l’on ne nous prend pas pour des portes-monnaies ambulants et que l’on respecte enfin les utilisateurs.

Si avec tout ça, vous n’êtes pas convaincus, voici encore quelques captures d’écran :


Autres captures de gnome…


Autres captures de KDE…


Autres captures de Fluxbox


Autres captures d’écran d’OpenBox

Ah oui, petite précision, on peut changer de gestionnaire de bureaux à chaque connexion sans rien désinstaller, un jour c’est Gnome, un autre jour Fluxbox si l’on veut.
Inutile de préciser que j’adore Linux à présent. :smiley:

Protos (alias Dams, alias Damsss)


#2

Sacré pavé quand même il faut prendre le temps de lire :slightly_smiling:

Sinon mon avis :

C’est plutot sympa :slightly_smiling:


#3

Il y a quelques “discussions” possibles (entre autre un eclaircissement sur ce qu’est le libre, et le coté “modèle de production alternatif”), mais rien d’essentiel, c’est du beau boulot.
Par contre, juste pour dire quelquechose sur les jeux pur linux, tu devrais essayer “Battle of Westnoth”, ca te ferait une jolie capture de plus.


#4

Je profite que Matt parle de “Battle of Westnoth” pour parler de kkrieger

Un petit fps mais vraiment tout petit qui rivalise niveau graphisme avec les meilleurs

voir le site officiel theprodukkt.com/kkrieger.html


#5

Merci.
MAis j’ai quand même des réponses d’utilisateurs Windows qui défendent malgrès tout Microsoft, en signalant que Windows est plus facile à utiliser, et que tout les programmes commerciaux sur PC sont pour Windows… erk…


#6

La discussion elle même n’a pas de sens: s’il sont contents de windows, qu’il payent…
Même si le racket est démesuré, la désinformation et la propagande ignobles, et la taxe privée insupportable pour n’importe quel republicain, je trouve normal que les équipes crosoft touchent de l’argent pour leur travail, s’il y a quelqu’un qui aime assez pour le payer.

Personnellement, je ne suis pas fan de fast food, mais c’est parfois pratique.
Simplement, quand je veux bien manger (environ 59 repas sur 60), je goute ou je fais une cuisine (pas forcément normande d’ailleurs), pas du produit industriel.
Linux, c’est peut être plus long que le passage au micro onde|soft, mais c’est tout de même de la trés bonne cuisine :wink:
C’est juste une question de mode de vie…


#7

Et niveau simplicité d’installation, suffit de voir une mandriva et de voir à quel point c’est plus simple à installer qu’un windows xp :slightly_smiling:


#8

chapeau, 8) !


#9

Oui, je crois que je suis tombé sur la seule caserne de France où on mangeait bien : Près de Caen, Bretteville-sur-Odon (EDNBC) pour être exact (et si ma mémoire ne me joue pas des tours)

Mais il y a sûrement d’autres endroits où l’on mange encore mieux en Normandie ! :mrgreen:

Finalement, mon meilleur souvenir du service c’était mes classes à Caen… même si on gelait :wink:


#10

Enfin le Nucléaire/Bactériologique/Chimique, c’est pas le régiment ou j’aimerais me trouver en cas de guerre.
Une bonne bombe ou une balle, c’est quand même une mort plus propre…
Et tu avais encore de l’appetit aprés les cours théoriques ? :laughing:


#11

Cours théorique à l’armée ? Tu plaisantes… Après les cours pratiques de ménage, j’avais une fin de loup ! :mrgreen:

Ils ont bien essayé de nous asperger avec du gaz mais un de mes petits camarades avait éclaté l’enceinte “étanche”. Les étudiants y sont trop méchants avec les militaires :stuck_out_tongue:

ps : tu sais, si tu es sous le point d’impact d’une bombe H, c’est une fin très “propre” aussi… Le pb c’est pour les gens un peu + loin.


#12

Sauf que le nucléaire qu’on peut craindre vraiment, c’est la bombe sale…


#13

Oui ou le nucléaire civil sale, genre “Tcherno”


#14

Ou des plantes OGM carnivores de 2 m de haut. :laughing:
Tout est possible…
Mais c’est plus vraiment du NBC, ça…


#15

C’est ça qui est magnifique, on ne sait pas ce qui va nous arriver ! Moi, ce qui m’effraye le plus, ce serait que les mammifères comme le Yorkshire mutent et finissent par faire 2 m de haut…

Je bavarde et après je m’étonne d’avoir des programmes en C tout pourris… Bon, au boulot.


#16

Vous pensez que les utilisateurs de Windows vont finir par muter en Yorkshires de 2m de haut? :laughing:


#17

Comparerais-tu les utilisateurs de Windows à des toutous ?? :wink:


#18

J’oserai pas… et puis on a tous connus Windows… en même encore, on y échape pas.
Par exemple, si Blizzard sort un jour Starcraft 2, et qu’il marche pas avec Wine, je serais bien obligé d’installer Windows quelque part, sur une vieille machine qui traîne, avec du vieux matos, et juste le temps d’y jouer hein, parceque quand même faut pas pousser… :laughing:


#19

Sauf que ton starcraft 2 nécessitera une machine top niveau, à la limite de l’existant au moment de la sortie du jeu, comme d’habitude…


#20

Malheureusement Matt a bien raison je n’arrive meme plus a suivre les nouveau jeu avec ma config actuelle :cry:

En ce qui concerne starcraft 2 je doute qu’ils le sortent un jour ils n’ont pas l’air de vouloir le faire j’ai pensé me consoler avec starcraft ghost mais ils ne l’ont pas sorti sur pc :open_mouth:

[quote]On what platforms will StarCraft: Ghost be available?
StarCraft: Ghost will be available on the Xbox and PlayStation 2.[/quote]

C’est vraiment trop injuste :cry: :cry: