Augmenter l'espace d'une partition Debian

Tags: #<Tag:0x00007fb988080478> #<Tag:0x00007fb9880803b0>

Bonjour à tou(te)s les utilisateurs Debian ,

J’ai installé Debian 10 depuis quelques mois seulement.
J’étais sur Ubuntu depuis un peu plus longtemps et suis un ex-utilisateur de windows (95,98SE, XP Pro, 7 Pro, et 10 Pro).

Voilà que j’ai crashé une partition où j’avais installé Linux LXLE (dérivé Ubuntu) sur un disque SSD de 120 Gio (en GPT sur un système 64 bits avec une CM en dual Bios UEFI).

La partition LXLE (80 Gio) était en début de disque, alors que Debian (40 Gio) est en fin de disque et je n’arrive pas, avec gparted (en root) à utiliser l’espace de ma partition crashée pour redimensionner la partition Debian.

J’ai aussi essayé depuis une live USB (Parted magic) d’où j’écris ce message.

Il y a entre ces deux partitions une partition EFI en Fat32 et ensuite une autre EFI en ext3 juste avant la Debian.

En résumé, le disque est comme suit:

| sda1 80 Gb vide <–> sda2 0,1 Gb Fat32 EFI <–> sda3 0,8 Gb Ext3 EFI ← → sda4 38 Gb ext4 Debian <–> sda5 1 Gb swap |

Merci pour votre aide

Alain

Normal. Il faudrait déplacer le début de la partition à agrandir, ce qui n’est pas possible quand elle est en cours d’utilisation. Il aurait fallu utiliser LVM lors de l’installation pour réutiliser facilement l’espace de l’ancienne partition. A méditer lors d’une prochaine installation.

Une partition EFI en ext3, ce n’est pas possible. En tout cas, ça ne peut pas servir de partition EFI. On peut voir la sortie de

blkid
fdisk -l /dev/sda
cat /etc/fstab
df -hT

En tout cas pour agrandir sda4 avec gparted depuis un système live il faut

  • supprimer sda1
  • déplacer sda2 et sda3 au début du disque
  • déplacer le début de sda4 vers le début du disque.
1 J'aime

Bonjour,

Si tu as tes données sur un disque externe, ou autre sauvegarde, ou qu’il n’y a pas de données particulières à récupérer, Réinstalle le tout correctement. Ça ne sera pas beaucoup plus long, et en prime tu aura un résultat propre

Merci PascalHambourg,

Voici les retours de commande:

root@debianal1:/etc/apt/sources.list.d# blkid
/dev/sda1: LABEL="ARCH" UUID="15c6b1e3-053a-4b74-aba2-d71de5e52958" TYPE="ext4" PARTLABEL="Arch" PARTUUID="76bb0232-bb0a-4864-ba20-df41b9e2da0b"
/dev/sda2: UUID="A081-A673" TYPE="vfat" PARTLABEL="EFI system partition" PARTUUID="73b8d6fb-f21a-42f1-a5d0-e51fb423c69b"
/dev/sda3: UUID="d140d85f-7b37-427e-9211-d806680eb499" SEC_TYPE="ext2" TYPE="ext3" PARTUUID="3e9f073d-1a1e-40f9-9141-b5d1cd61d733"
/dev/sda4: UUID="088c0a5e-323c-46c0-b3f7-b07ca1427750" TYPE="ext4" PARTUUID="3e5657f0-09e5-4d6c-b4d1-bc73b3e31565"
/dev/sda5: UUID="39cd0d86-f232-4bc1-b622-04b13cc21df9" TYPE="swap" PARTUUID="0847b6c7-85cd-449c-97b4-399f4245816a"
/dev/sr0: UUID="4d7e9eb44d7e9e32" LABEL="Windows 7 sp1 (x86 - x64) fr" TYPE="udf"
/dev/sdb1: UUID="5463-BC05" TYPE="vfat" PARTUUID="006c2fec-01"
/dev/sdb2: LABEL="DEB" UUID="3c09bc57-6775-4986-89a2-bb70b86bb300" TYPE="ext4" PARTUUID="006c2fec-02"
/dev/sdb3: UUID="85b45c39-60f9-4c1b-ad14-ac70376b8266" TYPE="swap" PARTUUID="006c2fec-03"
/dev/sdc1: LABEL="Ventoy" UUID="4E21-0000" TYPE="exfat" PTTYPE="dos" PARTLABEL="Ventoy" PARTUUID="312806c2-b21c-434c-b569-dcf7531aa20d"
/dev/sdc2: SEC_TYPE="msdos" LABEL_FATBOOT="VTOYEFI" LABEL="VTOYEFI" UUID="B4F8-1CE5" TYPE="vfat" PARTLABEL="VTOYEFI" PARTUUID="13ca603c-2c46-43e2-a885-6091c40651d1"
/dev/sdd1: UUID="125E-F0C1" TYPE="vfat" PARTUUID="0ded9960-01"
root@debianal1:/etc/apt/sources.list.d#
root@debianal1:/etc/apt/sources.list.d# fdisk -l /dev/sda
Disque /dev/sda : 111,8 GiB, 120034123776 octets, 234441648 secteurs
Modèle de disque : KINGSTON SV300S3
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : gpt
Identifiant de disque : CD6F400B-7BC7-4673-A691-AE1A7313C4B6

Périphérique     Début       Fin  Secteurs Taille Type
/dev/sda1         2048 152541183 152539136  72,8G Système de fichiers Linux
/dev/sda2    152541184 152745983    204800   100M Système EFI
/dev/sda3    152745984 154308607   1562624   763M Système EFI
/dev/sda4    154308608 232433663  78125056  37,3G Système de fichiers Linux
/dev/sda5    232433664 234440703   2007040   980M Partition d'échange Linux
root@debianal1:/etc/apt/sources.list.d#
root@debianal1:/etc/apt/sources.list.d# cat /etc/fstab
# /etc/fstab: static file system information.

# Use 'blkid' to print the universally unique identifier for a
# device; this may be used with UUID= as a more robust way to name devices
# that works even if disks are added and removed. See fstab(5).

# <file system> <mount point>   <type>  <options>       <dump>  <pass>
# / was on /dev/sde5 during installation
UUID=088c0a5e-323c-46c0-b3f7-b07ca1427750 /               ext4    errors=remount-ro 0       1
# /boot/efi was on /dev/sda1 during installation
#UUID=5463-BC05  /boot/efi       vfat    umask=0077      0       1
# swap was on /dev/sda3 during installation
UUID=85b45c39-60f9-4c1b-ad14-ac70376b8266 none            swap    sw              0       0
# swap was on /dev/sde3 during installation
UUID=39cd0d86-f232-4bc1-b622-04b13cc21df9 none            swap    sw              0       0
/dev/sr0        /media/cdrom0   udf,iso9660 user,noauto     0       0
#UUID=1537-1C71  /boot/efi       vfat    defaults      0       1
#UUID=1537-1C71  /boot/efi       vfat    defaults      0       1
#UUID=A081-A673  /boot/efi       vfat    defaults      0       1
UUID=A081-A673  /boot/efi       vfat    defaults      0       1
root@debianal1:/etc/apt/sources.list.d# 
root@debianal1:/etc/apt/sources.list.d# df -hT
Sys. de fichiers Type     Taille Utilisé Dispo Uti% Monté sur
udev             devtmpfs   3,8G       0  3,8G   0% /dev
tmpfs            tmpfs      767M    9,3M  758M   2% /run
/dev/sda4        ext4        37G     28G  6,6G  82% /
tmpfs            tmpfs      3,8G    184M  3,6G   5% /dev/shm
tmpfs            tmpfs      5,0M    4,0K  5,0M   1% /run/lock
tmpfs            tmpfs      3,8G       0  3,8G   0% /sys/fs/cgroup
/dev/sda2        vfat        96M     37M   60M  38% /boot/efi
tmpfs            tmpfs      767M     48K  767M   1% /run/user/1000
/dev/sr0         udf        3,8G    3,8G     0 100% /media/cdrom0
/dev/sdd1        vfat        15G     15G   72M 100% /media/alain/125E-F0C11
/dev/sdc2        vfat        32M     26M  6,0M  82% /media/alain/VTOYEFI
/dev/sdc1        fuseblk     29G     28G  867M  98% /media/alain/Ventoy
/dev/sdb2        ext4        14G    8,9G  4,2G  69% /media/alain/DEB
/dev/sda1        ext4        72G     52M   68G   1% /media/alain/ARCH
root@debianal1:/etc/apt/sources.list.d#

J’ai rajouté les . en début de ligne pour les retours de la commande cat pour une question de présentation (les # créent du gras !)
Edit modo: tu peux entourer tes paragraphes de code de trois backquotes (AltGr+7) au-dessus et en-dessous pour le formater :wink:

Question subsidiaire: je peux donc supprimer la partition en ext3 qui prétend être une partition EFI ?

2021-11-09T23:00:00Z
J’ai effectué les 3 déplacements (gparted en Live)(après avoir sauvegardé mon répertoire Documents comprimé en .7z), supprimé la fausse partition EFI, agrandi la partition Debian (gparted) et tout fonctionne, merci. Je vais pouvoir utiiser les 50 Gio qui me restent.

Quelqu’ un a reformaté mes messages ? Merci

Bonjour Zargos,

J’aime bien la réponse de PascalHambourg pour une question didactique (je suis débutant Linux) et j’aime bien ta réponse pour une question pratique (j’ai déjà tellement réinstallé que ça me semble la solution la plus simple, encore faut-il que mon système reste stable, question de maintenance ?)

Donc, finalement, je vais d’abord tenter la solution de PascalHambourg et puis la tienne avec LVM (que je ne connais pas).

Je viens d’appliquer la solution des déplacements et ça a parfaitement fonctionné, donc j’envisagerai le grand nettoyage un peu plus tard (avec LVM que je n’aurais jamais envisagé sans ce conseil que tu m’a donné) merci

Tite question: Pour mettre résolu à ce topic, j"édite le titre et je tape « résolu » en plus du titre ?

C’est moi qui ai proposé LVM. Mais l’utilisation de LVM ne s’improvise pas, on ne doit pas se lancer là-dedans sans une connaissance de base de son fonctionnement et de son utilisation. Tout se fait en ligne de commande, pas question d’utiliser gparted pour gérer les volumes. Mais c’est très pratique : au lieu de créer des partitions on crée des « volumes logiques » qui peuvent occuper de l’espace disque non contigu et qu’on peut redimensionner facilement. On peut aussi transférer tout un système d’un disque à un autre à chaud.

Non, il y a une case à cocher quelque part.

Salut PascalHambourg,
J’ai essayé l’installation de Debian buster en LVM via une clé usb d’installation qui le propose mais je n’ai pas perçu l’avantage de ce partitionnement sauf si ,ce que j’ai fait finalement, debian est installé en début de disque. Je suis donc tenté de te croire et je reste sur ma faim, pour ce qui est du partitionnement (partitions primaire, logique et étendue) sur un disque). Si tu as un tuto bien fait, je suis preneur et merci pour ton aide anyway.

Ps J’ai installé (toujours via usb; ventoy) Voyager 10 (Ubuntu 20.4) et je cherche une sulution, si ça existe, pour revenir à ma config de départ en cas de « crash » d’ubuntu.

Ps2 le bouton « résolu » , ce serait pas le bouton « solution » par hasard ?

Quel avantage de LVM as-tu perçu si Debian est installé en début de disque ?
Un avantage de LVM est au contraire que la localisation physique n’a aucune importance car contrairement à une partition, un volume logique n’est pas obligé d’occuper un espace disque contigu.

1 J'aime

Une très bonne année à toi.
A propos de mon essai d’installation Debian en LVM,
je suis désolé je ne me souviens plus, ça fait un moment, faudrait que je réessaie.
Pour l’instant, j’ai réinstallé Debian 11.02 en écrasant une Debian Buster via une clé usb.
J’ai donc une version Windows en début de disque, puis ma version actuelle Bullseye.
Linux debianal1 5.10.0-10-amd64 #1 SMP Debian 5.10.84-1 (2021-12-08) x86_64 GNU/Linux.
J’ai ,toutefois un petit souci dans le menu contextuel (bouton droit de la souris) du terminal « Deepin terminal »: la couleur du background cache le texte des commandes (il faut que je sélectionne pour que cela apparaisse !). Ça n’a rien avoir en aucune mesure, je sais, mais voilà si tu avais une idée, ce serait bienvenu, de même également, un bon tuto LVM, pour le jour ou mon install actuelle aurait un crash ou problème de place. Voilà, merci en tout cas.
Debiannement vôtre
Alain