Avis réinstallation NAS avec RAID 1 et cryptsetup

Bonjour,

J’ai actuellement un serveur de stockage sous DEBIAN 8 (carte zotac ITX proc centrino) avec 2 disques de 2 To chacun, découpés en 4 partitions, toutes en RAID 1 :

  • BIOS de 1 Mo,
  • BOOT de 100 Mo,
  • / de 40 Go
  • le reste en 1 espace de stockage.

Mes partitions sont protégées par cryptsetup.

Je compte utiliser ce NAS pour faire de la vidéo surveillance avec motioneye (si possible sur une machine virtualisée). Je vais donc réinstaller le système vu l’ancienneté, sur un SSD que je me suis procuré.

Il n’y a que 3 prise SATA sur la carte mère donc le système ne sera pas en RAID contrairement a aujourd’hui (et je n’ai pas trop envie d’investir des choses en plus), mais je crypterai le disque quand même.

Après installation, je pensais, pour chacun de mes 2 disques, fusionner les 4 partitions, et remettre en place un RAID 1 entre ces derniers (j’ai plus de 1,5 To de données, et j’aimerai m’éviter de formater et recopier les données).

Qu’en pensez vous ? Est ce faisable ? Je ne me rends pas trop compte car j’avais installé le RAID et le cryptage directement par l’installateur debian.

Merci de vos remarques, idées, avis, retour d’expérience, etc ….

Ced

S’il s’agit de partitions de type « BIOS boot » pour l’amorçage de GRUB , alors ça m’étonnerait qu’elles soient en RAID ou chiffrées.

Les ensembles RAID, tu veux dire ? Même l’ensemble /boot ? Quel intérêt de le séparer de / alors ?

Il est possible de créer un ensemble RAID 1 en déclarant les membres sur les disques durs comme « write-mostly » afin que la lecture se fasse en priorité depuis le membre sur le SSD. Par contre les écritures doivent se faire sur tous les membres bien sûr. D’après mon expérience c’est capricieux à mettre en place sur un ensemble RAID existant, donc il vaut mieux le faire lors de la création de l’ensemble, manuellement puisque l’installateur ne propose pas cette fonctionnalité.

Si tu veux fusionner les partitions tu n’éviteras pas une recopie des données. Tu peux le faire de façon implicite en retirant un disque de l’ensemble RAID (qui devient dégradé), en le repartitionnant et en ajoutant l’unique partition à l’ensemble RAID. Après la resynchronisation de celle-ci, il faudra faire la même chose avec l’autre disque. Cela revient donc copier deux fois les données.

Mais à ta place je ne m’embêterais pas pour récupérer 40 Go et des poussières sur 2 To (soit 2% de l’espace disque), et soit je laisserais tomber cet espace, soit je l’utiliserais pour la redondance de l’amorçage et du système (en write-mostly comme indiqué plus haut).

Merci de ta réponse détaillée Pascal.
Effectivement je n avais pas précisé en détail mais la partition bios, n est pas en raid et c est bien le raid qui est crypté.

Je n avais pas pensé à utiliser mes espaces qui vont être libérés en raid avec le SSD. J ai vite regardé sur le web, mais j’ ai peur que ça ralentisse le système et que ça ne soit pas super stable.
Du coup je me poses même la question si je garde le raid … Je m étais amusé à l époque, mais je vais peut être tout simplement utiliser le 2ieme disque en sauvegarde avec un script rsync de temps en temps. A voir.

Je vais d abord réinstaller ma debian sur mon ssd, mettre ma vidéo surveillance puis on verra.

Et s il y a d autres bonnes idées comme ca, je suis toujours preneur d ailleurs :grinning_face_with_smiling_eyes::+1:

Avec write-mostly pour les membres sur disque dur, la lecture sera aussi rapide que sur le SSD seul. Seule l’écriture sera à la vitesse du disque le plus lent, mais en fonctionnement normal il ne devrait pas y en avoir tant que ça. Je ne vois pas pourquoi ce serait moins stable.

D’un autre côté, si une indisponibilité provoquée par une panne du SSD n’est pas rédhibitoire, tu peux installer le système sur le SSD sans RAID.

L’utilité d’un raid se pose seulement en terme financier car en terme de performance l’avantage va sans nul doute au ssd . Les raids sont portés à disparaitre

Ton article se concentre sur le RAID 0 (pour la performance) alors qu’ici il s’agit de RAID 1 (pour la redondance). La seule phrase pertinente est celle-ci :

if you are using other RAID forms and pursuing data redundancy and uptime protection, RAID is irreplaceable

2 J'aimes

Si tu veux, je n’ai pas de temps à perdre en palabres stériles…« time is on my side » comme dirait l’autre

Alors tu seras à la retraite d’ici là. car il est autant de ton coté que le déclin démographique.