Comment calculer ce que peut encaisser un serveur


#1

Un petit coucou, je fais une pause café

et je me demandais s’il y avait une méthode simple pour savoir ce que peut encaisser un ordinateur… heu pardon un serveur… en nombre de connexion…

Sur les offres hébergeur on a plein d’offre avec je te vend plus de coeur que le voisin, si tu signes de suite je te double la Ram, offre spéciale ssd, bande passante illimité en bon père de famille…

Ok plus y en a mieux c’est…

Mais comment savoir de ce qu’on a besoin… y a t il des petites formules (principes) qui permettent de savoir et faire le bon choix…

Je sais il faut définir ses besoins… mais moi j’ai besoin de rien lol

je veux juste comprendre, comme cela le jour ou j’aurais besoin de quelque chose :wink:


#2

Si tu n’a besoin de rien, réponds a ce que tu as envi de faire :slight_smile:


#3

Si je plaisante, mais l’idée c’est de comprendre

Avec une machine donné peut on en déduire ce qu’elle peut faire.

Style si je connais mon cpu, ma ram, ma connexion est il possible de connaitre les limites théorique de ma machine en mode serveur web

(parfois j’aime comprendre juste parce que cela m’intrigue)


#4

En gros, ta machine va vite te faire comprendre la ou le bas blesse. Je te conseille de commencer petit et d’évoluer plutôt que de prendre une machine de guerre qui se baladera.
Les avantages sont nombreux :
-ma becane saute quand y’a tant de connexion
-ma becane n’a pas assez d’espace

Seule la lecture des logs te le dira !
Et en même temps t’apprendras a faire face aux problématiques, et ca te fera évoluer en même temps.


#5

Non.
Si sur ton serveur, tu sers juste un pauvre blog tout simple et rien d’autre, tu pourras servir des milliers de clients par seconde avec la plus petite machine que tu trouveras.
Si tu ajoutes du dns, du mail, un accés vpn, un proxy, que sais je, ça ne sera tout de suite plus la même chose.

Comme dit @2FR3, si tu ne sais pas trop à l’avance ce que tu vas faire sur ton serveur, c’est l’expérience qui te dira si tu dois redimensionner.


#6

C’est d’ailleurs le principe des mutualisé peu chères !


#7

Bonjour,

J’ai un mutualisé pas cher (kimsufi KS-6) avec du Proxmox dessus et je suis encore très très loin de ses limites. En réalité, comme le souligne @mattotop, cela dépends exclusivement de l’utilisation.

Que ce soit pro ou perso, j’ai tendance à tailler des VM toutes petites puis à faire grimper si besoin. Ça demande forcément un peu de surveillance pendant les phases de test.
Si on veut retrouver la même chose sans avoir à gérer un hyperviseur ou du matériel, suffit de prendre un VPS, quitte à grimper sur du “VPS dédié” par la suite.


#8

Lorsque j’ai commencé à faire du docker je me suis rendu compte que le vrai frein à la performance, ce sont en règle générale les ressources disques d’entrée/sorties, et le nombre de connexions traitées.

Donc effectivement comme dit plus haut, tout dépendra de l’utilisation et de la fréquentation.

Par exemple sur un raspberry, la limitation de ressources RAM empêchera de monter un grand nombre de services et les I/O vers la SD et/ou le port USB de pouvoir traiter un grand nombre d’écriture concurrente.
Mais ce type de carte sont excellente pour commencer à mettre en place de l’informatique à domicile.