Comment tout ça peut être gratuit?

Salut,

Je suis sur le forum depuis quelques jours, je trouve la communauté géniale et j’avais envie de lancer un sujet qui pourrait aider à comprendre les coulisse de l’open source. Depuis que je m’intérresse à Linux je vois qu’il existe de l’open source partout, et je fini par me poser une question. Comment les dévellopeurs arrivent à manger ?

La question peut sembler tordue, peut être parceque je suis économiste :grin:. Mais je vois bien que tous ces os, tous ces outils, que ce soit pour les ordinateur, les smartphones ou même les montres connectées, demandent de l’investissement et de l’énergie. Et je me demandais par quel moyen, des personnes qualifiées, peuvent trouver les ressource pour mettre en place tout ça.

Je trouve que c’est un sujet qui donne matière à discuter, et si quelqu’un connait le mécanisme je serai ravi d’en apprendre plus, en espérant que d’autres trouveront le sujet intérressant.

'lut
edit:
Je ne m’intéresse au libre que depuis peu (et ne suis pas du tout du milieu non plus)donc je vais peut-être dire des âneries en récitant ma leçon, mais ce sera l’occasion d’apprendre, je suis preneur de tout commentaire :slight_smile: .

De ce que j’ai compris donc: il me semble que opensource et libre (qui sont deux courants à distinguer il me semble) ne veulent pas dire gratuit (la fameuse expression free as free speech not free beer).

Ensuite, côté de l’opensource (qui, d’après ce que j’ai compris, ne tient compte que de l’ouverture du code et de ses avantages techniques ) des boîtes comme RedHat ou Ubuntu proposent et maintiennent leurs OS gratuitement et sous la forme opensource mais vendent des services à côté / font leur buisness sur les à-côtés. Ils cadenassent un peu aussi leurs programmes avec les licences de sorte qu’on ne soit pas forcément libre de modifier leurs outils.

Du côté du libre (qui, pour faire un gros raccourci, est un courant opensource avec des considérations politiques aboutissant aux 4 libertés utiliser/étudier/modifier/partager), des OS comme Debian ne sont maintenues que par des bénévoles qui (j’imagine aussi) font ça par philanthropie (et la reconnaissance par la communauté) à côté d’un boulot alimentaire? J’avoue que c’est quelque-chose qui force le respect quand on voit la qualité de l’OS produit, encore aujourd’hui je trouve ça incroyable. Rien que pour ça je pense que je ne suis pas prêt de changer de distro.

Pour aller plus dans le détail le bouquin l’éthique hacker de P. Himmanen est un bouquin de philo/sociologie du travail qui traite pas mal de la question. Je te le conseille si tu l’as pas lu et que tu veux creuser la question du travail dans le milieu du libre/opensource, ça se lit tout seul! :wink: (edit: je dois l’avoir en ebook, mp si tu n’arrives pas à mettre la main dessus en ligne)

Bonjour,
Ça ne répond pas directement à la question du sujet, mais dans cet article Richard Stalmann fait le point sur les différences « Libre » et « Open Source ».
https://www.gnu.org/philosophy/open-source-misses-the-point.fr.html

2 J'aimes

En fait, le principe du libre consiste à dire que ça n’est pas le logiciel qui fait désormais la valeur mais l’utilisation qui en est faite, un peu comme ça n’est pas le papier, la fonte de caractères utilisée qui fait la valeur d’un bouquin.
N’importe qui qui a utilisé Gimp, Mysql, … de façoncomplète se rend compte du travail à faire entre l’installation (apt-get install gimp, apt-get install mariadb) et l’utilisation.
À partir de là tu as deux possibilités:

  • Tu fais tout tout seul, donc tu te fades la doc souvent pas très bien faite, tu te renseignes auprès d’autres et tu finis par comprendre le fonctionnement du bazar et par maitriser l’outil. Ça peut prendre du temps…
  • Thttps://www.debian-fr.xyz/viewtopic.php?f=2&t=425Ce u fais appel à une personne tierce, par exemple ceux qui participent au développement du produit, ou bien tu achètes une doc bien faite (écrite par ceux qui ont fait le produit) et tu gagnes énormément de temps dans la mise en place du logiciel.
    Si tu possèdes une entreprise, tu peux finir par embaucher des personnes participant au développement pour influencer le développement en fonction de tes besoins.
    Le libre est fondé sur ces deux idées je pense: «Soit tu bosses, soit tu payes.» et «Ce n’est pas le programme qui a de la valeur, c’est ce que tu en fais.»
    Le créateur du logiciel se place sur un de ces 2 créneaux.
1 J'aime

Concernant la distribution Debian :
–> https://www.debian.org/intro/about
et aussi ceci pour le « moteur » Linux :
–> https://www.linuxfoundation.org/membership/members/
:wink:

[Edit] Article en anglais sur le noyau Linux avec des graphes montrant qui paye, qui bosse, etc… : https://spectrum.ieee.org/computing/software/whos-writing-linux

Beaucoup d’informaticiens travaillent pour rien , avec ue faible productivité, et la valeur de leur travail est capté par d’autres.
Beaucoup d’informaticiens travaillent pour un salaire décent , et une partie de la valeur de leur travail est capté par d’autres.

rappels :
android est un linux avec plein d’open source dedans et un kernel presque identique à ceux utilisés ici
openstreetmap est utilisé par plein d’entreprises

https://www.debian.org/intro/about#free

À propos du créateur de la distribution Linux debian :

Respect ! :+1:

Je reviens un peu tard désolé, on peu vite foiré son ordi avec linux ^^

Le sujet est enrichissant et accrocheur, ça fait plaisir. J’avais du mal à concevoir l’empleur de Debian avant certains messages. J’avais lu certain poste mais le fait que leur lien soit cité m’a incité à les lire une deuxième fois, et je me doutais pas qu’il puisse y avoir autant de dévellopeur, ni même que le soutient financier était si présent. De plus que tout le monde peut apporter sa pierre à l’édifice.

Bonjour, il y a un film très bien fait qui explique ces concepts. Voici le lien youtube https://www.youtube.com/watch?v=nZEoi2LOfVY
pour le moment toujours visible au 27 avril 2020.
Bien a vous.