Debian VS OpenSuse

Bonjour,

Depuis quelques jours je m’amuse avec deux versions d’opensuse: leap et microos et je souhaiterais avoir l’avis des sysadmins du salon sur ce qu’ils pensent de la stabilité d’opensuse vs debian. Opensuse me donne l’impression d’être vraiment le summum de l’aboutissement de linux.

Ai je tort?

Merci

Bonjour,

Pour commencer il existe uniquement 6 distributions Mère ou principale :
Debian, Ubuntu, Slackware, Fedora, Gentoo, Arch et Android (inutile ici).

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1b/Linux_Distribution_Timeline.svg

openSUSE est une distribution dérivé de Slackware devenu indépendante et maintenu par la société Nowell, Debian se distingue de la plupart des distributions fondées sur elle par son caractère non commercial et par le mode de gouvernance de l’association qui gère la distribution.

Donc les deux distributions n’ont pas la même philosophie, une est destiné aux postes de travail et l’autre aux serveurs, au niveau de la gestion des paquets et noyaux, Debian est plus restrictif sur l’évolution et le gel des paquets que openSuse, mais moins frais en logiciel, donc au niveau stabilité Debian est a l’heure actuelle la plus stable.

Maintenant la stabilité d’un poste de travail dépend de ce qu’on fait de sa configuration (logiciels et matériels), pilotes libre ou propriétaire , des outils que l’on veut utiliser libre ou non libres, de son niveau de connaissances et surtout ce que l’on attend de son système.

Les distributions les plus stables sont les versions LTS et non rolling-release qui sont destiné au serveur a la base qu’on adapte en poste de travail.

Opensuse me donne l’impression d’être vraiment le summum de l’aboutissement de linux.

Ce n’est que ton avis personnel et ton ressentis, je ne ressent pas la même chose en tant que responsable informatique de métier, mais plutôt l’inverse, OpenSuse serait plus une distribution qui se rapproche d’une Ubuntu que d’une Debian, malgré qu’on ne peut pas comparé deux distributions de deux mères différents avec des philosophies complètement différentes, malgré tout Ubuntu est une version commerciale donc ce serait la meilleur comparaison.

Si tu espère une réponse a ce poste, toi seul connais la réponse a cette question qui ne concerne qu’une question de goût et de saveur. :wink:

A la rigueur pose ta question sur le forum d’Ubuntu, tu auras peut être un réponse pour te réconforter dans ton idéologie.

Après cela ne reste que mon avis, mais il serait plus judicieux de comparé OpenSUSE a Fedora et Fedora serait le summum de l’aboutissement du style de distribution dans ce domaine, mais cela reste mon avis, car tous avis n’est que relatif, personne n’a jamais tord ou raison, la meilleur distribution et la plus aboutis est la distribution qui nous convient le mieux.

Bonne journée a toi.

Non Ubuntu n’est pas une distribution mère … Fedora non plus et encore moins Archlinux.

Debian, Redhat, Gentoo, Slackware et basta, (Mandrake est morte paix à son âme) restant ce sont des distributions qui ont repris l’existant et continuer leur chemin.

Mais non, Suse entreprise est capable de gérer du desktop comme du serveur.
Et la qualité de leur dépôts etde leurforge n’a rien à envié à Debian.

oO attention à tes tournures de phrases j’ai relu deux fois avant de comprendre que c’est bien des version stable que tu parle.

Ubuntu malgré les quelques défaut que j’y vois n’a rien d’une distribution commerciale, attention à ne pas confondre avec le fait que Canonical vendent du support et du service, tout comme Redhat (mais cette dernière en plus nécessite une licence).

Oh que oui car je préfère nettement avoir à faire à une CentOS qu’a une Fedora (rien que pour le support à long terme et la solidité des paquets).

Sans doute tout comme pas mal de distribution, reste à voir ton besoin, selon ton besoin la distribution la plus approprié ne sera pas la même.
Tu pourras toujous tous faire avec n’importe quel distribution, mais il y aura toujours une distribution spécialisé dans un besoin qui simplifie grandement le travail.

J’ai travaillé avec presque tous les OS répandu dans le monde de l’hébergement et du réseau et j’ai pas encore trouvé un OS capable de se vanter d’être parfait pour tous.

2 J'aimes

Erreur système !
Corruptions de données.
Veuillez entrer les bonnes références :

Encore un effort !
Veuillez entrer les bonnes références :

⇒ Principalement :
Debian, Enoch, RedHat, Slackware

  • Gentoo descend de l’Enoch, et non pas d’Arch et ne sont pas affiliées - un certain Chrome OS descend d’Enoch aussi, et non pas d’Android, comme on pourrait le croire :wink:
  • S.u.S.E, puis SuSE, puis OpenSuse descendent de la Slackware.
    (autant j’ai apprécié la Slack, avant de connaître la S.u.S.E - oui, j’ai connu la S.u.S.E)

⇒ Secundo :
Arch, Linux From Scratch, OpenWRT, SmoothWall, et tant d’autres - une kyrielle de petites distributions totalement indépendantes les unes des autres, sans aucune référence aux « majeures » -, dont Android (qui est vraiment à part).

Une très bonne timeline sur wikipédia :


Pour avoir utilisé SuSE Enterprise, et bien connaître Debian : Je n’ai jamais aimé l’outil Yast, qui cherchait trop à copier le gestionnaire de Mand(rake|iva), dérivée de RedHat. Après SuSE est agréable à utiliser, mais je ne m’y suis pas vraiment fait.
Les outils SuSE sont bien réfléchis, ce qui somme toute est normal, car c’est d’abord des outils à destination du monde entrepreneurial.
Et, en effet, les versions les plus stables sont les versions LTS, mais c’est justement le propos de ce genre de versions.

Pour moi aussi Debian et SuSE ne sont pas ou prou comparable. Et, en effet, on pourrait assez rapprocher SuSE à une Ubuntu plutôt de par la démarche faite et assumée.
En terme de stabilité, rien n’est plus stable qu’une Debian stable, non !?!
(franchement quelle question…) :stuck_out_tongue:


Au cas où, j’ai débuté mon aventure Linux, avec la première version FR de RedHat, la 5.2 !
Mandrake est arrivé un peu plus tard. J’ai accroché de suite sur Slackware ; mon seul vrai reproche était le retard des logiciels, comparé à une Debian, voire d’autres distributions. Mon grand amour fut/a été Debian - et c’est la Knoppix qui m’a (ré?)concilié avec, parce que pendant un certain temps, j’étais « apatride ». Actuellement, je dérive vers Devuan. (Ma nouvelle référence étant OpenBSD)


Quant @clochette, si quelqu’un a une expérience solide avec Linux, c’est bien lui… ainsi que certains autres ici. :stuck_out_tongue:
(Donc un certain PH…, hein Pascal !)

1 J'aime

Enoch … ça faisait un bail quej’avais pas entendu ce nom … effectivement … my bad j’ai fait un racourci :stuck_out_tongue:

Niveau stabilité FreeBSD et Netbsd se pose aussi même si ce n’est plus du GNU/Linux … OpenBSD bah là voilà quoi c’est utilisé pour les serveurs racine pour la plus part il me semble (si c’est toujours le cas à l’heure actuelle d’ailleurs vue comment je me tient plus à jour de ce côté :confused: ).

C’est sûr que si on aborde le champ des *BSD, ça n’a rien à voir avec du Linux. C’est un cran haut-dessus, avec en sus, du moins pour les trois majeurs que sont OpenBSD, NetBSD, et FreeBSD, des sécurités internes noyau et systèmes légers, enviés - à moins que je ne me trompe -… et OpenBSD est loin d’être le dernier à ce propos. (La stabilité et la sécurité ne sont JAMAIS sacrifiées ; le reste, oui, mais pas ça ; ce qui n’empêche pas des bogues de pointer leur bout du nez, mais c’est leur credo).

Bref… mais là, on s’éloigne du sujet :stuck_out_tongue: