Démarrage clavier mot de passe


#1

J’installe normalement DB 9.4. Au premier démarrage il me demande mon mot de passe = normal. Je n’ai qu’une case clignotante ne permettant de ne mettre des caractères. Si je frappe la première lettre du code demandé, RIEN ne s’affiche sur cette case clignotante. la mise en majuscule du clavier est inerte, comme s’il n’y avait pas de clavier. Seul le clavier numérique s’allume. Impossible de mettre DB en marche. Je n’ai pas ce problème avec UBUNTU ni avec LINUX MINT. Curieux ? Quelqu’un peut-il m’éclairer ? Merci . . .


#2

Oula !
C’est laquelle celle là ?
Faut mettre à jour.
Bref, c’est autre chose.

Là, j’ai du mal à comprendre.
J’imagine que ça ne fonctionne pas, mais à quoi correspond ce “premier démarrage” ?
Est ce un login graphique ? Texte ?
Pas super clair.

En console, quand on saisit le mot de passe, c’est normal.
Si tu n’es pas sur du clavier utilisé quand tu tapes, tu essayes de taper ton mdp dans le login pour trouver comment il se tape, puis tu effaces et tu mets ton login, valide, et dans le champs passqord, tu retapes ton passwd en aveugle, comme tu as vu qu’il fallait le faire avant.

Et une fois que tu es logué, dpkg-reconfigure locales keyboard-configuration pour bien règler langue et clavier systéme.


#3

Merci de me faire part de tes connaissances. Aucun problème avec UBUNTU ou LINUX MINT, mais ce n’est pas ce que je voudrais. Je lance l’installation de DB 9.4 dite stable 64 bit. Après avoir correctement installé DB 9.4 en mode graphique, mis en français, mis le clavier en français, puis les différents identifiants, superviseur . . . nouvel utilisateur . . . mot de passe pour crypter le disque (sur un disque dédié à DEBIAN et rien d’autre) . . . je mets le démarrage avec GRUB et après le système me demande d’enlever le DVD d’installation et ça redémarre. OK. Çà mouline et on me demande le mot de passe. Je me retrouve face à une demande d’introduire le mot de passe qui offre UNE (1 = 1 seule) case clignotante et non une barre (un espace) permettant d’introduire une suite de caractères comme cela se fait habituellement. Le clavier refuse de se mettre en majuscule, seul le clavier numérique se met en marche . . . la diode s’allume ou s’éteint à la demande prouvant son bon fonctionnement. Qu’importe ! J’introduis sur cette seule et unique case la totalité des caractères du mot passe et on me renvoie “BAD PASSWORD” et cela, que ce soit le mot de passe concernant le cryptage du disque dur, que ce soit le mot de passe du superutilisateur, que ce soit le mot de passe du nouvel utilisateur. J’ai TOUT essayé PLUSIEURS fois, j’ai installé PLUSIEURS fois DB et chaque fois c’est pareil. UNE SEULE CASE pour introduire le mot de passe, rien de plus et malgré plusieurs essais dans la patience, ça ne fonctionne pas. Quitte à me répéter, j’ai installé DB en français et le clavier a été mis en français. Je suis dans une impasse. Pour moi, LINUX c’est DEBIAN et je suis peu enclin à utiliser d’autres versions de LINUX genre WINDOWS BIS. Merci.


#4

Alors ça, normalement, c’est parce que le boot s’est mal passé, donc il reste en mode rescue au lieu de passer en multiuser, et il te demande le mot de passe root (Il doit aussi dire ailleurs “Ctrl+D to continue”, ou un truc comme ça).
On est pas sur une buntu ou mint, la debian à ses qualités, mais pas celle d’être parfaitement lissée à l’install, donc ça arrive plus souvent qu’ailleurs.
Notament, le noyau que tu as sur l’installeur et qui est super robuste et gras (avec plein de choses genre firmware intègrés dans l’installeur), n’est pas forcément celui qui s’installe, donc il peut ne pas bien gèrer “out of ze box” tous le matos que ton noyau d’install gère nickel.
Il y a aussi en particulier le réglage des locales et du keyboard-config: je viens de faire une reinstall avec une clé live et c’est exactement ce qui m’est arrivé: clavier qwerty malgré une install à priori sans défaut en azerty+fr, et premier boot bloqué au niveau du rescue à cause de quelques firmwares manquants.
Tu a l’air d’être assez au point, donc saisis le mdp root que tu as configuré à l’install pour rentrer en shell, ajustes tes locales et ton clavier en fr comme indiqué plus haut, fais un update+ugrade, et rebootes.
Si ça revient en mode rescue, tu rerentre en session root rescue, tu regardes le dmesg et les logs pour voir ce qui pêche, et éventuellement à tous hasards, un petit apt search firmware pour voir s’il n’y en a pas qui pourrait concerner ton cas, tu t’assures d’aileurs que firmware-linux est bien installé, et reboot.
Si ça ne boote toujours pas jusqu’au mode multiuser graphique, alors, tu chopes ce que tu vois d’anormal dans dmesg ou le syslog, et tu nous le fournis ici, on t’aidera.

Si la ligne de commande te sature, tu peux aussi, au lieu de rester en rescue root, faire Ctrl+D pour essayer passer en graphique multiuser, ça peut marcher. Mais ça ne règlera pas le probléme, il faudra faire en graphique ce que je t’ai suggéré comme install de firmware et ajustement de config localisé, pour éviter de te voir reproposer le mode rescue root au prochain boot.


#5

Et oublie ce DB 9.4: debian, c’est debian pas DB, et la sous version .4, c’est juste celle de l’installeur, mais dés le premier update, tu seras dans la version courante, la 9.8, il me semble, c’est pour ça qu’on dira juste debian 9, ou même plutôt stretch, le nom qu’ils se sont fait ch… à trouver dans toy story, chez debian.


#6

Tout d’abord un grand MERCI !
Effectivement, j’ai écrit DB pour debian. Pardonne-moi cette «injure» au sujet du parangon de Linux sans pour autant «cracher sur les autres développeurs». Voilà des mois que je me bats avec les différents Linux mais toujours en ligne de mire «DEBIAN», celui qui semble le préféré des maîtres en la matière mais qui disent qu’il est déconseillé pour les débutants, débutants qui continueront certainement sur les voies des ersatz essayés. Ce matin, j’ai décidé de ne pas installer DEBIAN en mode graphique . . . de l’installer en mode normal avec téléchargements sur le site principal de DEBIAN et ça a marché. Je découvre un vaste champ et je pense à tous ceux qui se sont donné tant de mal pour les autres. Pour moi, le vrai travail commence. Donc, à plus (+) . . . et merci encore !
NEMODEBIANFR


#7

Bonne exploration.