Dual Boot Linux Windows cassé après tentative d'agrandissement de la partition boot Linux

Tags: #<Tag:0x00007fede4ea0b58> #<Tag:0x00007fede4ea0838>

Bonjour,

Je suis en dual boot Debian / Windows 10. J’ai eu un problème de kernel sur Linux qui faisait que je ne bootais plus sur Linux. J’ai réussi à résoudre ce problème en faisant de la place sur la partition /boot en supprimant des vmlinuz antérieures qui trainaient. Je suis en 5.10 et une 4.9 et 5.9 trainaient.

J’ai enfin réussi à rebooter sur Linux mais j’ai eu directement un message comme quoi la partition /boot était presque pleine. J’ai donc voulu allouer de l’espace libre à la partition boot Linux en passant par fdisk en mode commande. C’est là que ça a dû merder.
J’ai réussi à fusionner les deux partitions, une libre et /boot, alors que même que ça me disait que la partition /boot était occupée et que ça ne pouvait pas fusionner mais en redémarrant, j’ai booté sur Linux et je suis arrivée sur l’interface grub> en mode commande.
J’ai essayé de faire : set root, set prefix, insmod normal, normal etc sur la nouvelle partition mais ça ne fonctionne pas donc j’ai changé mon ordre de boot pour pouvoir au moins utiliser mon PC sur windows.

J’aimerais réparer le boot sur Linux. Des idées, des solutions ?

Merci d’avance.

Bonjour,

Avec toi as tu retaillé tes partitions?
Sinon si c’est juste poru refaire le grub et le démarrage tu boot sur une clef USB d’install, Dans Option tu prend le menu rescue, et tu pourras monter ta partition root, et les autres aussi.

et ainsi tu pourras soit refaire ton grub-install soit ton update-grub.

Eh bien à part celle du boot linux à laquelle j’ai rajouté 500 Mo (elle en faisait 200), je n’en ai retaillée aucune autre mais oui je pense que c’est le problème, je vais repasser par une clé d’install. Il faut que je reprenne la même version 5.10 pour que le grub-install rétablisse correctement ma partition de boot linux ?

Non ca n’a pas d’importance car le mode rescue utilisera ta propre partition

Ok merci, je m’en occupe demain, je te redirai !

Je serais curieux de savoir quel problème de noyau peut empêcher de démarrer à cause d’espace insuffisant dans /boot sachant que le démarrage n’écrit pas dans /boot.

Tu as aussi supprimé les initrd correspondants (fait automatiquement si tu as désinstallé proprement les paquets linux-image-* ayant installé ces noyaux) ? Sachant qu’un initrd standard a une taille d’au moins 40 Mo, leur suppression aurait dû libérer au moins 80 Go, suffisamment pour ne plus faire considérer une partition de 200 Mo comme presque pleine.

Que je sache, fdisk ne sait pas fusionner deux partitions. Tout ce qu’il peut faire, c’est supprimer les deux partitions et en recréer une dans l’espace libéré, mais le contenu de la première partition ne sera accessible dans la nouvelle que si celle-ci débute exactement à la même position au secteur près (par contre le contenu de la seconde est inaccessible à coup sûr). Et s’il détecte un ancien contenu à l’emplacement de la nouvelle partition, il propose de le supprimer. J’espère que tu n’as pas fait ça.

Il faut être précis. grub> ou grub rescue> ?

La première indique que le mode normal est actif, contrairement à la seconde, mais le fichier de configuration /boot/grub/grub.conf n’a pas pu être lu. La seule possibilité plausible, c’est qu’il s’agit d’un amorçage UEFI avec la variante de GRUB signée pour le secure boot (qui englobe le module normal au lieu de devoir le charger depuis /boot/grub et que la partition /boot n’a pas été trouvée ou lue. Vérification à l’invite de commande de GRUB avec la commande set et relevé des valeurs de cmdpath et prefix puis

ls $prefix

pour afficher le contenu de ce qui devrait être le répertoire /boot/grub.

S’il s’agit bien d’un amorçage UEFI, alors tu devrait pouvoir lancer Windows directement depuis le menu de boot UEFI de l’ordinateur sans passer par GRUB.

Si le contenu de la partition /boot est détruit comme je le crains, il faudra un peu plus que réinstaller GRUB.