Ecran noir, plus accès au bios, Debian 9.5.0

Bonsoir .Je voulais me lancer sous Linux Debian et j’ai dejà un gros souci juste après l’installation.
Au démarrage je n’ai plus accès au Bios, bilan je ne sais plus sur quoi ça doit booter en premier.
L’ écran reste en veille, donc il n’y a aucun signal video qui arrive.
Le disque dur s’éclaire brièvement mais rien ne se lance.
Pas de bips emis par l’ordi.
Clavier également désactivé ou du moins la touche “Ver Num”.
A la vue de ces symptomes y aurait -il une manip à faire ?
Je suis complètement perdu.
Merci de votre aide.
MOJ

Ca, ça peut arriver.

Alors ça, impossible que ce soit lié à debian.
Debian arrive aprés ce qui concerne le bios, et il ne modifie rien à l’install dans le bios.
Tu as du faire un truc >en même temps< qui bloque maintenant le boot de ton bios.

Par exemple, est ce que la clé (si c’est le cas) que tu as utilisée lors de l’install, est toujours branchée ?
Est ce qu’il y a une modif matérielle que tu aurais faite en même temps ? Branchement/débranchement de disque ?

As tu complètement éteint (pas juste redémarré) ta machine plusieurs secondes, juste comme ça ?

En plus, je ne veux pas être trop alarmiste, mais si tu n’as plus les beeps carte mère, ça peut suggèrer qu’elle soit cramée [edit: j’ai vu aussi la ram foireuse empêcher le boot de carte mère, ceci dit].

Mais je suis certain, l’install de debian elle même ne peut pas avoir provoqué les symptômes que tu décris.

Et sinon, détail: la version en cours est la 10 point “la sous version n’a qu’une signification marketing”, donc la 9.5 est obsolète.

Oh que non. Avec l’UEFI, il faut s’attendre à tout. L’installation de GRUB en mode EFI modifie les variables de boot EFI dans la mémoire non volatile de la carte mère.

Ah oui.
Je l’avais oublié celui là, vu que je l’évite tant que je peux, quand on me parle de bios, je pense uniquement au legacy.
@MOMOJ j’ai donc dit des conneries.
Mais mes suggestions liées au changement de contexte restent des options:
ça peut quand même venir d’un dispositif qui bloque le boot.

Alors du coup, tu fais comment pour revenir en arrière, si la CM ne boote pas ?
Il faut enlever la pile ?
Sinon, il y a peut être moyen de revenir au réglages d’usine de la carte mère, mais il faudrait savoir quelle carte mère c’est.

Oui, et dans le respect absolu de la procédure « clear CMOS » ou sinon tu as un risque de flinguer la mémoire CMOS en faisant n’importe comment.

C’est ce que fait le « clear CMOS »

Si c’est une première pour MOMOJ d’ouvrir son matériel et de bidouiller le hardware,
alors autant s’adresser à un pro.

Je n’évoque même pas le cas si il s’agit d’un portable qui est à “reseter” ; c’est encore plus difficile.
-> Direction SAV

Tout à fait.
Même d’une alimentation subitement faiblarde ou morte.
Et la dernière fois que j’ai vu ça, c’était à cause d’une carte graphique qui avait bougé légèrement de son logement électrique d’en-fichage.

Non, tu as probablement raison. Mon esprit de contradiction se faisait un malin plaisir de soulever l’exception hypothétique qui infirme la règle.

Pas forcément, car les paramètres de configuration du firmware peuvent être stockés dans une mémoire non volatile de type flash qui n’est pas affectée par le retrait de la pile.

Bonsoir à tous et merci pour vos réponses
Je viens d’ouvrir ma bécane. J’ai déconnecté les 2 disques durs, la CM possède un connecteur qui permet de vider la RAM, aucun action.

Clear RTC RAM (3-pin CLRTC)
This jumper allows you to clear the Real Time Clock (RTC) RAM in CMOS. You can
clear the CMOS memory of date, time, and system setup parameters by erasing
the CMOS RTC RAM data. The onboard button cell battery powers the RAM data in
CMOS, which include system setup information such as system passwords.

La carte mère est une ASUS P8H77 V LE et le processeur est intel i5 3570K avec 8 G de DDR3 1,6 GHZ.
Malgré ces manips toujours pas accès au BIOS, pas de clavier, pas de video.
J’ai trouvé le processeur décollé du radiateur ???
J’aurais du avoir une alarme.
Sous windows il y a 2 jours, ça fonctionnait correctement, alors je doute fortement si je tente une autre installation d’une distribution Linux sur une autre PC (Celeron) que j’ai en stock…

C’est bien un bios UEFI, pour info:

Et la doc:

Ils disent que si un simple coup de switch ne suffit pas, on peut enlever la pile, faire le reset avec le switch, puis remettre la pile.

Je vois aussi un switch MemOK! qu’il faut peut être bricoler ?
Il est sensé permettre de démarrer même avec des ram pas synchro, mais dans ce cas, ça se voit sur une led.
Tu as des trucs qui s’allument sur ta CM, indépendamment des beeps ?

Tu n’as pas déplacé ta tour, pendant les opérations d’install ?

Ca ne sera pas moi qui te dirait que ça ne serait vraiment pas de chance que ça crame 2 machines à la suite.

C’est étrange car normalement la fixation est vraiment ferme.
J’ai bien vu en atelier un détachement, après un retour en avion des USA.

À priori, le proc est fondu, mort.
Il faudrait tester ou faire tester ta mobo pour voir si elle a tenu le coup.

Pour l’alarme, c’est valable quand la dissipation est opérationnelle, autrement la montée en température hors limite va bien trop vite pour que l’OS réagisse.

Même le shutdown matériel immédiat de protection n’a pas eu le temps de fonctionner.

Ca c’est un peu rapide, tu as des procs qui ne chauffent presque pas et peuvent tourner sans ventilo, la vitesse de cramage n’est pas forcément instantanée.
De plus, la chute du ventilo a pu arriver alors que la machine était éteinte.
Ca peut donc être le mauvais fonctionnement du ventilo décroché qui bloque, aussi.

Oui, c’est vrai. Je préfère me tromper.
Ça peut être l’alim qui est en court-jus pour une raison particulière dans le boitier du PC
et qui se protège en refusant de démarrer.

Le i5-3570k a une PDT de 77 Watts ; Tu y mets le bout du doigt sur la puce ?

J’ai compris que c’est radiateur + ventilo qui se sont décollés.
Donc puce à nu avec un peu de pâte dessus probablement.

https://ark.intel.com/content/www/fr/fr/ark/products/65520/intel-core-i5-3570k-processor-6m-cache-up-to-3-80-ghz.html

PDT

La puissance de dissipation thermique (PDT) représente la puissance moyenne en watts émise par un processeur dont tous les cœurs sont actifs sous une charge de travail hautement complexe définie par Intel, lorsque ce processeur fonctionne à la fréquence de base. Consultez la fiche technique pour connaître les spécifications d’une solution thermique.

Bonjour,
J’ai rencontré un problème similaire sur un laptop. Après avoir “tout” testé, il ne me restait plus que la RAM à essayer mais malheureusement soudée à la carte mère.
(Du coup ce topic me donne de nouvelles idées de test, cool.)

Peut être que de vider la RAM n’est pas suffisant, il faudrait essayer de le rallumer après déconnexion des barrettes puis de retenter en en insérant qu’une seule, et de procéder de la même façon avec les autres.

Sinon pour le coup du radiateur décollé, n’aurait-il pas pu au passage entraîner le processeur est ainsi le décaler de son emplacement (et le mettre en court jus) ou bien encore l’abîmer physiquement au niveau des pins?