Exporter un repertoire sous debian

Bonjour, je travail sous debian et j’ai mis un serveur NFS.Je voudrais exporter un repertoire sur toutes les machines du réseau excepté une seule adresse. Autrement dit, dans /etc/exports je dois exporté un répertoire “home” sur toute les machines du réseau 192.168.1.0/24 sauf sur la machine 192.168.1.28/24.

Merci de m’aider!

Bonjour

On pourrait utiliser cette méthode :

adresses 192.168.1.0 à 192.168.1.15

192.168.1.0/28

adresses 192.168.1.16 à 192.168.1.23

192.168.1.16/29

adresses 192.168.1.24 à 192.168.1.27

192.168.1.24/30

######################################

j’oublie donc l’adresse 192.168.1.28

######################################
192.168.1.29
192.168.1.30
192.168.1.31

adresses 192.168.1.32 à 192.168.1.63

192.168.1.32/27

adresses 192.168.1.64 à 192.168.1.127

192.168.1.64/26

adresses 192.168.1.128 à 192.168.1.255

192.168.1.128/25
#############################################

Donc, si on voulait que le dossier “/home” soit exporté en lecture/écriture,
pour toutes les adresses du réseau 192.168.1.0/24 sauf pour l’adresse 192.168.1.28,
il faudrait mettre les 3 lignes suivantes dans le fichier “/etc/exports”:

/home 192.168.1.0/28(rw) 192.168.1.16/29(rw) 192.168.1.24/30(rw)\ 192.168.1.29(rw) 192.168.1.30(rw) 192.168.1.31(rw)\ 192.168.1.32/27(rw) 192.168.1.64/26(rw) 192.168.1.128/25(rw)

NOTE : N’utilisant pas de partage NFS, je n’ai pas pu vérifier que ça fonctionne…

Salut,

Je me dévoue puisque personne n’ose te le demander.
Comment calculer la valeur de /xx

Si, dans l’intervalle d’adresses ip définies par la notation CIDR 192.168.1.0/24
nous avons décidé que seule l’adresse ip 192.168.1.28 ne puisse PAS accéder au partage NFS,
il nous faudra définir plusieurs intervalles d’adresses ip.

Pour les adresses ip 192.168.1.0 à 192.168.1.27 :
Pour ces 28 adresses, il n’est pas possible de créer un intervalle d’adresses ip les regroupant toutes, car 28 n’est pas une puissance de 2.
Cherchons, parmi les puissances de 2, celle qui sera la plus grande mais qui restera tout de même inférieure ou égale à 28:
2¹=2, 2²=4, 2³=8, 2⁴=16, 2⁵=32 Oups! on a dépassé 28, alors on va prendre 16, c’est à dire 2⁴.
Il faudra donc 4 bits pour définir ce sous-intervalle d’adresses, et la notation CIDR pour cet intervalle sera donc : 32-4=28.
Voilà donc ce premier sous de 16 adresses : 192.168.1.0 à 192.168.1.15 qu’on notera : 192.168.1.0/28

Il nous reste encore l’intervalle d’adresses 192.168.1.16 à 192.168.1.27, donc 12 adresses.
Pour ces 12 adresses, il n’est pas possible de créer un intervalle d’adresses ip les regroupant toutes, car 12 n’est pas une puissance de 2.
Cherchons, parmi les puissances de 2, celle qui sera la plus grande mais qui restera tout de même inférieure ou égale à 12:
2¹=2, 2²=4, 2³=8, 2⁴=16 Oups! on a dépassé 12, alors on va prendre 8, c’est à dire 2³.
Il faudra donc 3 bits pour définir ce sous-intervalle d’adresses, et la notation CIDR pour cet intervalle sera donc : 32-3=29.
Voilà donc ce deuxième intervalle de 8 adresses : 192.168.1.16 à 192.168.1.23 qu’on notera : 192.168.1.16/29

Il nous reste encore l’intervalle d’adresses 192.168.1.24 à 192.168.1.27, donc 4 adresses.
Pour ces 4 adresses, il est tout-à fait possible de créer un intervalle d’adresses ip les regroupant toutes, car 2²=4.
Il faudra donc 2 bits pour définir cet intervalle d’adresses, et la notation CIDR pour cet intervalle sera donc : 32-2=30.
Voilà donc ce troisième intervalle de 4 adresses : 192.168.1.24 à 192.168.1.27 qu’on notera : 192.168.1.24/30

L’adresse ip suivante (192.168.1.28) est celle à qui on ne veux pas donner accès au partage NFS.

Pour les adresses ip 192.168.1.29 à 192.168.1.255 :
Pour ces 226 adresses, il n’est pas possible de créer un intervalle d’adresses ip les regroupant toutes, car le nombre 226 n’est pas à une puissance 2.
De plus, comme le dernier octet de cette adresse n’est pas une puissance de 2, il est impossible d’utiliser un masque qui pourrait permettre définir un intervalle d’adresses en notation CIDR.

On va donc citer séquentiellement les adresses de ce deuxième intervalle jusqu’à obtenir une adresse de départ utilisable avec un masque.
192.168.1.29
192.168.1.30
192.168.1.31

192.168.1.32 Ah! On y est : 2⁵=32 corresponds bien à une puissance de 2, on va pouvoir définir un intervalle d’adresses en notation CIDR.

Avec cette adresse, on constate que les 5 derniers bits sont à 0 (32 => 0010 0000)
Le masque utilisable sera donc de 32-5=27 et l’intervalle sera donc noté : 192.168.1.32/27
Ce masque permet donc de regrouper 2⁵=32 adresses en notation CIDR.
Cet intervalle comprendra donc les adresses ip 192.168.1.32 à 192.168.1.63

L’intervalle suivant débutera donc à l’adresse ip suivante, soit: 192.168.1.64
Avec cette adresse, on constate que les 6 derniers bits sont à 0 (64 => 0100 0000)
Le masque utilisable sera donc de 32-6=26 et l’intervalle sera donc noté : 192.168.1.64/26
Ce masque permet donc de regrouper 2⁶=64 adresses en notation CIDR.
Cet intervalle comprendra donc les adresses ip 192.168.1.64 à 192.168.1.127

L’intervalle suivant débutera donc à l’adresse suivante, soit: 192.168.1.128
Avec cette adresse, on constate que les 7 derniers bits sont à 0 (128 => 1000 0000)
Le masque utilisable sera donc de 32-7=25, et l’intervalle sera donc noté : 192.168.1.128/25
Ce masque permet donc de regrouper 2⁷=128 adresses en notation CIDR.
Cet intervalle comprendra donc les adresses 192.168.1.128 à 192.168.1.255

Salut et merci pour tous les ignorants du forum,

Quand je te dis qu’une telle explication, tu devrais la copier/collé sur le wiki qui t’appartient aussi :slightly_smiling:

Je vais essayer de rédiger quelque chose à ce sujet, mais je dis bien essayer, parce qu’en rédaction, j’ai toujours été très moyen voire pas bon du tout.

Eh ben mon colon, en attendant je me suis fait un copié/collé de ton explication et à moi çà me suffit largement comme pense bête. Bien sûr j’avais déjà lu à ce sujet mais en si peu de mots c’est simple et çà me suffit :slightly_smiling: