Firefox vs Chrome/Chromium, Opera, Vivaldi et Brave

Tags: #<Tag:0x00007fb16a924fa0>

Bonjour à toutes et tous,

Depuis un moment je trouvais que Firefox était devenu lent dans l’affichage des pages web ou au lancement de l’application. Je l’avais donc pas mal délaissé au profit de Chrome/Chromium trouvant celui-ci beaucoup plus rapide et "léger. Puis j’ai basculé un temps sur Opera avant de migrer sur Vivaldi. Quant à Brave, ce dernier n’a pas duré plus de quelque minutes sur ma Debian !

Chrome/Chromium est rapide et relativement léger mais je trouve le panel de configuration moins pratique et fourni que celui de FF.

Opera est très rapide au niveau navigation et possède de nombreuses options de configuration mais il lui manque les modules d’extension de FF ou Chrome, sans compter l’aspect propriétaire et le fait qu’il n’est pas dans les dépôts Debian.
Vivaldi possède les mêmes qualités que Opera mais étant basé sur le moteur de Chrome il a accès aux extensions de ce dernier via le Chrome Web Store. Il dispose en outre de (trop) nombreuses options de configuration, trop selon moi car cela devient un peu une usine à gaz !

Quant à Brave, j’ai voulu le tester car j’avais lu de nombreux avis positifs à son sujet mais dès son lancement celui-ci m’affichait des liens commerciaux et ce que j’ai lu après coup sur les orientations de la société qui le distribue m’ont fait le désinstaller rapidement !

Finalement, me voilà de retour sous Firefox (version 84 au moment où j’écris ces lignes). Et après avoir fait le ménage dans mes signets et une configuration et optimisation aux petits oignons il se révèle bien plus performant qu’avant :slight_smile:

Voilà selon moi les points positifs qui font de FF mon navigateur préféré :

  • Libre et présent dans le dépôts officiels Debian
  • Nombreuses options de configuration sans être une usine à gaz
  • Important catalogue d’extensions
  • Nombreux thèmes pour personnaliser l’aspect
  • Efficace et rapide si on prends le temps de le configurer et de l’optimiser (notamment en passant par about:config)

Pour résumer, j’ai cru que l’herbe serait plus verte ailleurs mais au final je suis toujours revenu au bercail car FF est et restera encore longtemps je pense une valeur sûre.

Et vous ? Qu’en pensez vous ? Quel est votre navigateur préféré et pourquoi ?

Joyeuses fêtes à tous et sortez couverts/masqués ! :slightly_smiling_face:

1 J'aime

Je plussoie, firefox est plus souple rapide et surtout respectueux que Chrome et ses clones que tu as (presque) tous cités.

Vérifie que Webrender soit activé.

Salut
Ne pas oublier Tor Browser:

Capture d’écran du 2020-12-22 09-12-34

https://tb-manual.torproject.org/fr/

2 J'aimes

Si firefox rame c’est qu’il y a un problème.
J’avais voulu utiliser chromium il y a quelques jours, mais quand il a commencé à poser des questions et à demander des autorisations pour ceci-celà je l’ai viré.

Le problème en l’occurrence c’était moi car je n’avais pas pris suffisamment de temps pour le paramétrer et l’adapter à mes usages :slight_smile:

Salut grandtoubab

Je n’ai pas encore franchi le pas mais je pense sérieusement le tester très rapidement.

Par exemple, ma machine manque de RAM et est vieillissante.

J’ai beau avoir beaucoup de reproches à faire à Firefox, c’est de loin le « moins pire » du lot.

Certains insistent pour présenter Chromium comme libre, mais je ne le vois que comme un produit d’appel de Google. Un bon exemple qu’un logiciel peut être open source et privateur.

3 J'aimes

Chromium est bien sous licence BSD et autres licences libres, à partir de là qu’est ce qui te permet de dire qu’il est plus privateur que Firefox? D’autant plus que pendant longtemps Firefox était considéré comme non-libre par Debian à cause de son logo…

Google piste nos moindres fait et gestes sur la toile mais même en utilisant Firefox c’est le cas : par exemple Firefox utilise un service Google pour la protection contre le hameçonnage, Firefox utilise aussi Google comme moteur de recherche par défaut et à chaque fois qu’on utilise un service Google avec Firefox (gmail, maps, youtube, drive…) on laisse la porte ouverte à Google pour nous profiler aussi bien que si on utilisait Chromium ou même Chrome…
Ceci dit Firefox reste mon navigateur préféré la plupart du temps car en plus d’offrir les meilleurs protections pour la vie privée (du moins c’est un de leur principal axe de communication) , c’est aussi celui qui offre pour moi le meilleurs magasin d’appliccation (même si j’ai été déçu par la perte d’un grand nombre d’extensions devenus obsolètes lors du passage à Quantum)
Cependant j’utilise aussi souvent Chrome (Chromebook oblige…) et parfois d’autres navigateurs dur d’autres plateformes pour des besoins précis (faire une application web avec Epiphany ou faire fonctionner certaines adresses qui ne fonctionnent plus qu’avec des navigateurs exotiques…)

2 J'aimes

C’est parce que je n’utilise pas ici « privateur » dans le sens que lui donne la FSF, comme opposé de libre/open-source, mais au sens premier du mot : utiliser Chromium te prive de libertés.

Chromium est en fait une sorte de cheval de Troie qui se cache derrière une licence open-source pour amener ses utilisateurs à créer ou renforcer une dépendance aux services (et donc au tracking) de Google.

La licence ouverte n’est ici qu’un piège encourageant (malheureusement avec succès) les développeurs à baser leur travail sur le cœur de Chrome plutôt que sur d’autres moteurs de rendu, ce qui permet à Google de maintenir son hégémonie sur le Web.

2 J'aimes

Tu m’ôtes les mots de la bouche !

:+1: :+1: :+1:

J’entends ici ou là parler de « ungoogled chromium ». Ça a l’air appétissant comme 2e browser d’autant qu’il s’installe via un flatpak :slight_smile: ce qui évite de devoir compiler les sources (pas pour moi, merci). Et c’est là que surgit le problème : il exige pour s’installer la version 1.8.2 de flatpak. Vous ne connaissez pas cette version ? Mint LMDE et Ubuntu LTS non plus :frowning:

Chromium est disponible dans les dépôts …

Bien d’accord @Clochette , Chromium est dans les dépôts mais « Chromim, est engluée de services Google » pour reprendre les mots de https://linuxfr.org/news/changeons-ces-logiciels-open-source-qui-nous-espionnent (toute fin d’article). C’est là aussi qu’il est fait mention de « ungoogled chromium » qui est un fork. Le processus d’installation proposé dans cet article ne fonctionne pas et via Flatpak… non plus :frowning:

Parcourir le fichier changelog du chromium de debian permet de voir que debian essaie de livrer une version de chromium sans le pot de colle.

Par exemple, ce bug a été corrigé :

#916320 - chromium: upgrade did opt-in to « Allow Chromium sign-in » - Debian Bug report logs

   * Opt out of all Google web service options by default (closes: #[916320](https://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=916320)).

pas de problème aecc le binaire dans l’archive

1 J'aime

Franchement, je pense que c’est naïf de penser qu’on peut faire confiance à Chromium, même via un fork tentant de réduire l’étendue des tentacules de Google.