Latin


#1

C’est ce que m’a mis Openoffice (V2) lors de la création d’un rapport à partir d’une base de donnée MySQL, et ce à chaque champ de donnée…

Il y a un latiniste dans la salle??? Ça change des messages d’erreurs d’Access c’est sûr mais ça n’est pas plus explicite…


#2

google.be/search?hl=fr&q=Ut+ … ea+commodo


#3

Ben oui, j’avais déjà fait, tout ce que j’obtiens, c’est une série de document visiblement incomplavec cette même citation. En fait, c’est visiblement un champ par défaut remplissant ce qui sera rempli par les valeurs issues de la base de données, mais je n’arrive pas à voir d’où ça sort…


#4

C’est ce que m’a mis Openoffice (V2) lors de la création d’un rapport à partir d’une base de donnée MySQL, et ce à chaque champ de donnée…

Il y a un latiniste dans la salle??? Ça change des messages d’erreurs d’Access c’est sûr mais ça n’est pas plus explicite…[/quote]

Errare humanum est, perseverare diabolicum…
:laughing:

AAAAMMMEEEEEEN !!!

:laughing:


#5

De ce que j’ai vu, justement, des liens que tu trouves sont des exemples de faux texte en latin à utiliser pour faire de la ùise en page.
Y compris ceux qui citent la phrase que tu as comme erreur.
Mais le peu de latin qui me reste me permet de penser que c’est un texte sans sens.
Je dirais même plus: ce n’est pas du latin.
Alors pourquoi ça apparait ?
no idea.


#6

Tu veux dire une sélection de mots générée aléatoirement à partir d’on ne sait quel livre latin ?
Je pense que ces phrases ont un sens, ça me parait être un latin correct pourtant … J’opterai pour un emprunt dans un livre bien connu du genre “La Guerre des Gaules” de Caius Julius Caesar ou Titus Livius (59 avant J.-C. - 17 ap. J.-C.) ou bien encore dans l’oeuvre du pour le moins controversé Publius Ovidius Naso … :wink: (au hasard)
A seule fin de mise en page, certes.
Il y a fort à parier que tous les utilisateurs ayant eu ce message utilisait le même logiciel, non ?


#7

En fait, effectivement les champs existants mais non connus au moment de l’élaboration de ces cochonneries de rapport que je n’arrive pas à faire sont remplis avec ce texte. Effectivement aussi, ça a une consonnance de latin mais ça n’est pas du latin (déclinaison aberrante, mots inexistants), j’aimerais bien savoir d’où ça sort… :question:


#8

fais une recherche google avec ta phrase complète. Si tu lis l’anglais, tu auras plein d’explication sur le pourquoi de l’utilisation de ce texte dans la mise en page.


#9

ah Bon :confused:
Tiens nous au jus, ça m’interpèle …
ps : je méritais donc mes mauvaises notes en déclinaisons … :confused:


#10

Ah… Ça y est… Ben si c’est du latin (au temps pour moi, le premier jet était bon). La citation complète du premier paragraphe est

Lorem ipsum, dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi.

(il y a une suite…)

Cela viendrait de «A propos du bien et du mal» de Cicéron (alias Cekilabu). La tradition d’utiliser ce texte lorsqu’on ne sait pas quoi mettre date du XVI ième siècle.


#11

:confused: Cekilabu :confused:

:stuck_out_tongue: autant pour moi ou au temps pour moi :question:
Je ne cache pas mon plaisir de voir resurgir le spectre d’une vielle discussion ailleurs à ce sujet, je vous donne le lien brut de pomme, tant qu’à faire, vu qu’on est presque des latinistes maintenant :stuck_out_tongue: … fil de discussion où on y trouve quelques remarques croquignolesques au sujet de la variable path, avant de dérapper dans un vaste débat dont un des arguments est extrait ici par mes soins :smiling_imp: :

[size=200]Le brut de pomme[/size]


#12

Cileron Cekilabu m’a permis de tenir éveillé dans les cours de latin au collège (lis en une traite) :slightly_smiling:


#13

[quote=“fran.b”]Cileron Cekilabu m’a permis de tenir éveiller dans les cours de latin au collège (lis en une traite) :slightly_smiling:[/quote]Oui oui, c’est ça…
Et un prof d’histoire au Lycée, lui, c’était :
“Cicéron, c’est Poincarré”


#14

j’utilise “autant pour moi”

je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi l’ecrire “au temps pour moi” qui n’a strictement aucun sens :confused:

mais bon … la langue française regorge tellement d’anecdotes et de complexifications que je n’en suis plus à une pres :slightly_smiling:


#15

quote=“fran.b”

Lorem ipsum, dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi.

(…)[/quote]

au fait … qu’est-ce que cela veut dire?

ces congs d’outils de traduction sur le net ne proposent pas de traduction depuis le latin :smt012


#16

:frowning: je sais, j’ai passé 2 heures l’autre soir à chercher un traducteur en ligne gratuit faisant le latin … :confused: Faut faire appel à un pro du renseignement google, ou trouver les textes, lire à la source, des fois on a les pages impaires en latin, les paires en en traduction … maintenant qu’on connais le titre, reste plus qu’à lire :confused:
PS: :stuck_out_tongue:


#17

En fait c’est plus subtil que ça, ce sont des morceaux de textes de latin, un texte incomplet donc ne voulant rien dire: La phrase complète commence par
Neque porro quisquam est qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit…

et on a retenu

Neque porro quisquam est qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit

sur quels critères???

Sinon, l’origine militaire d’«au temps pour moi» est simple pour ceux qui ont fait leur service militaire; lorsqu’un peloton marche à pas, un guignol gueule (le mot n’est pas trop fort) un - deux - un - deux…
Un = pied gauche
Deux = pied droit
Il était demandé à un peloton de faire des tours de stades, le maréchal des logis (ou caporal) restant au milieu à regarder. Si quelqu’un se plante dans le peloton, il le dit en gueulant (ça gueule bcp à l’armée!) «Je me suis planté, au temps pour moi» et le peloton se resynchronise.

Voilà. temps = temps de synchronistation (le «un» ou le «deux»).


#18

Ah bon, alors on va avoir du mal à traduire :confused:

[quote=“fran.b”]… Un guignol gueule (le mot n’est pas trop fort) un - deux - un - deux…
Un = pied gauche
Deux = pied droit[/quote]

Voui, ça me rappelle le reportage que j’ai vu l’autre jour sur l’éducation en france, 3 mini-docu en 1, l’école normale laique, l’école normale en ZEP, et l’école de l’armée de terre, unique en france (y’en a qu’une, c’est pour le fleuron de l’infanterie) , ils commencent jeune, en primaire je crois.
Rassemblement dans la cour d’école, en rang s’il vous plait, et au trot hein.
L’adjudant-pion dit juste pendant que ça trotine :

:smiling_imp: Eloquent, non ?


#19

EUREKA !!!

Donnerait :

Documentation :
[size=100]What does `lorem ipsum dolor’ mean?[/size]
[size=100]Frequently Asked Questions About Fonts
The comp.fonts FAQ, Version 2.1.5., August 14, 1996
[/size]

[size=100]Cicéron, Des vrais biens et des vrais maux, Livre I[/size]

NB: les textes affichés, ainsi que leurs mots, sont bel et bien tronqués …
+1 à tout le monde :stuck_out_tongue: