Notes d'apprentissage d'un debutant


#1

ben je vais noter ici tout ce que je decouvre chaque jour sous debian, mais aussi
mes questions, donc y aura un peu n’importe quoi, des petites questions.
et sûrement des trucs pas tres bien, si les pros pouvaient me corriger, ce serait bien.

tous les debutants sont les bienvenus ici pour decrire leurs trouvailles, même les
plus simples.

je me pose souvent des petites questions, et je les oublie, je me disais
que ce serait bien de centraliser ca ici, que tous ceux qui ont des petites
questions a priori simples les postent ici, une sorte de pot pourri de questions simples.

donc voilla, ma premiere question:

1- souvent, quand je supprime, ou change les permissions d’un dossier, j’utilise
l’option -R, c’est bien l’option qui permet d’applique la chose au dossier et a tout
ce qu’il contient. recursif ca veut dire quoi finalement ?

et ma premiere petite trouvaille:

monter automatiquement des partitions windows ntfs ou fat:

1-en console:
fdisk -l

ca affiche les differents disques et partitions, voici ce que j’ai:

[code]Disk /dev/hda: 123.5 GB, 123522416640 bytes
255 heads, 63 sectors/track, 15017 cylinders
Units = cylinders of 16065 * 512 = 8225280 bytes

Device Boot Start End Blocks Id System
/dev/hda1 * 1 1275 10241406 7 HPFS/NTFS
/dev/hda2 1276 15017 110382615 f W95 Ext’d (LBA)
/dev/hda5 1276 7368 48941991 b W95 FAT32
/dev/hda6 7369 15017 61440561 b W95 FAT32

Disk /dev/hdb: 40.0 GB, 40020664320 bytes
16 heads, 63 sectors/track, 77545 cylinders
Units = cylinders of 1008 * 512 = 516096 bytes

Device Boot Start End Blocks Id System
/dev/hdb1 1 58125 29294496 c W95 FAT32 (LBA)
/dev/hdb2 58125 58874 377527+ 82 Linux swap / Solaris
/dev/hdb3 58875 61393 1269576 83 Linux
/dev/hdb4 61394 77545 8140608 f W95 Ext’d (LBA)
/dev/hdb5 61394 62749 683392+ 83 Linux
/dev/hdb6 62750 64008 634504+ 83 Linux
/dev/hdb7 64009 70790 3418096+ 83 Linux
/dev/hdb8 70791 77545 3404488+ 83 Linux
[/code]

prenons cette ligne:

/dev/hda5 - c’est la partition en question
W95 FAT32 - le systeme de fichier de cette partition

en root, je vais créer le dossier dans lequel sera cette partition:
mkdir /mnt/donnees

ensuite, en root, je tape:
vim /etc/fstab

ca m’affiche les partitions montables
j’appuie sur insert pour passer en mode insertion
et pour monter la partition hda5, j’entre la ligne suivante:

/dev/hda5 - la partition a monter
/mnt/donnees - le dossier où elle sera accessible
vfat - le systeme de fichiers de la partition, si c’est du ntfs, remplacer vfat par ntfs
rw - accessible en lecture et en ecriture si c’est du ntfs, il faut mettre ro (read only)
users - la partition sera montée pour tous les utilisateurs
auto - la partition se monte automatiquement au demarrage
0 0 - ca je sais pas a quoi ca correspond, si qqn peut m’eclairer.

test édition


#2

[quote=“ouabi”]1- souvent, quand je supprime, ou change les permissions d’un dossier, j’utilise
l’option -R, c’est bien l’option qui permet d’applique la chose au dossier et a tout
ce qu’il contient. recursif ca veut dire quoi finalement ?[/quote]

c’est bien ça, ainsi que tous les sous-répertoires et sous-fichiers également.

[quote]RÉCURSIF, -IVE, adj.

LING., LOG., MATH. Qui peut être répété théoriquement un nombre indéfini de fois par application de la même règle, par la voie d’un automatisme. (…)

INFORMAT. “Qui s’appelle ou se met en jeu répétitivement et automatiquement” (BUREAU 1972). Synon. récurrent. Fonction, procédure récursive; programme récursif. (…)[/quote]

Tu peux voir ça comme un arbre dont tu dois faire le tour en tant que fourmie: tu commences par le tronc et tu remontes chaque branche principale une à une dans lesquelles tu remontes chaque sous-branche une à une dans lesquelles tu remontes … jusqu’à arriver aux feuilles :smiley:


#3

À propos des partitions windows, je te conseille de rajouter umask=000 pour autoriser l’accès à tous les utilisateurs si tu aimes pas ta partition. Sinon à ta question sur les deux chiffres je te conseille cette page : f3wm.free.fr/linux/fstab.html .


#4

merci ghost pour ces precisions

merci pour le lien.

sinon, en fait j’ai procédé autrement, je sais pas si c’est une bonne methode, mais a priori
ya pas de problemes:

/dev/hda5 /mnt/donnees vfat rw,uid=ouabi,gid=partitions,users,auto 0 0
dans un premier temps, j’ai essayè de gerer ca par les groupes, j’ai créé le groupe
"partitions",

vim /etc/group et ajouté tout en baspartitions:x:111:ouabi , et j’ai mis ce groupe comme proprietaire (gid=partitions), mais
ca a pas marche, je pouvais lire mais pas ecrire, même en mettant ces commandes:

chown -R :partitions /mnt/donnees chmod -R ug=rwx /mnt/donnees

donc finalement, je me suis mis comme utilisateur proprietaire et ca roule.

voici donc mon fstab:

[code]# /etc/fstab: static file system information.

proc /proc proc defaults 0 0
/dev/hdb3 / ext3 defaults,errors=remount-ro 0 1
/dev/hdb8 /home ext3 defaults 0 2
/dev/hdb5 /tmp ext3 defaults 0 2
/dev/hdb7 /usr ext3 defaults 0 2
/dev/hdb6 /var ext3 defaults 0 2
/dev/hdb2 none swap sw 0 0
/dev/hdd /media/cdrom0 iso9660 ro,user,noauto 0 0
/dev/hdc /media/cdrom1 iso9660 ro,user,noauto 0 0
/dev/fd0 /media/floppy0 auto rw,user,noauto 0 0
/dev/hda1 /mnt/windows ntfs ro,gid=ntfs,umask=007,auto,users 0 0
/dev/hda5 /mnt/donnees vfat rw,uid=ouabi,gid=partitions,users,auto 0 0
/dev/hda6 /mnt/creations vfat rw,uid=ouabi,gid=partitions,users,auto 0 0
/dev/hdb1 /mnt/mp3 vfat rw,uid=ouabi,gid=partitions,users,auto 0 0[/code]

autres petites trouvailles (ouais c’est basique)

1- le centre d’aide de kde est tres utile, notemment la section "pages de manuels unix"
avec l’explication des commandes, j’ai lu que ca pour le moment, mais c’est tres bien
expliqué

2- petits trucs utiles pour utiliser vim en console:

ouvre ou crée le fichier a editer s’il n’existe pas
ensuite on appuie sur la touche insert pour ecrire dans le fichier.
une fois qu’on a ecrit ce qu’on veut, on repasse en mode “commande” avec echap
pour sauver, en mode commande, on ecrit :w puis entrée, il affiche les données ecrites
pour quitter en mode commande, on ecrit:q puis on tape sur entrée, ca ramene à la console
pour quitter sans sauver, en mode commande, on ecrit :q! ca nous ramene a la console sans sauver le fichier, utile quand on a l’impression d’avoir ecrit n’importe quoi.

sinon petite question:
j’ai pas bien saisi, qu’est-ce qu’un alias ?


#5

un alias c’est un raccourcis de commande par exemple au lieu d’utiliser la commande

tar -xvzf monfichier.tgz on peut creer un alias pour eviter de taper tout ca

alias targz = "tar -xvzf"ainsi maintenant il suffit de taper la commande

targz monfichier.tgz pour obtenir la meme chose


#6

ah ok, merci, c’est donc bien pratique un alias, vais me renseigner, ya un post la dessus
dans le coin


#7

Cadeau
forum.debian-fr.org/viewtopic.php?t=1650


#8

voila, c’etait ca, sinon un autre lien:
librogiciel.net/articles.php?lng=fr&pg=148


#9

[quote=“ouabi”]voila, c’etait ca, sinon un autre lien:
librogiciel.net/articles.php?lng=fr&pg=148[/quote]
C’est pas mal comme “truc et astuces”, ton lien…


#10

[quote]C’est pas mal comme “truc et astuces”, ton lien…[/quote]+1


#11

ouais ya des astuces sympas

bon ben je reviens avec une question concernant le montage et
demontage de peripheriques:

en gros, je vois un peu partout des gens qui montent leurs
peripheriques quand ils en ont besoin, à quoi ca sert ?
c’est une question d’utilisation des ressources, une question
de securite ?

parce que j’ai 3 partitions windows et un cdrom qui ne me
servent que de temps en temps, montées automatiquement
à chaque démarrage.
qu’est-ce que j’y gagne à perdre le coté pratique du montage
automatique via fstab ?


#12

Ce que tu n’utilise pas ne risque pas de crasher.
C’est déjà une raison pour ne pas monter les partoches inutiles, non ?
Sinon, tu as raison: c’est aussi une histoire de ressources.