Pourquoi Debian ne passe pas au Kernel 5.0 ?

kernel
boot
Tags: #<Tag:0x00007fdf18654f60> #<Tag:0x00007fdf18654e20>

#1

Bonjour tout le monde,

Debian est l’une des OS que j’utilise le plus sur mes ordinateurs et il est extrêmement bien conçu.
Cependant, j’ai reçu il n’y a pas très longtemps un ordinateur sous AMD Ryzen. Et j’ai du upgrade vers buster (qui deviendra heureusement bientôt stable) pour installer ensuite un kernel 5.0 avec les developpement GPU AMD. (gihtub)

Pourquoi Debian ne choisit pas les kernel les plus à jour ?
PS: désolé pour les fautes d’orthographes :smiley:


#2

Salut
Buster (futur Debian 10 ) et Sid (unstable) sont tous les deux au noyau 4.19

https://security-tracker.debian.org/tracker/source-package/linux

D’après la littérature sur Internet cela semble suffisant pour AMD Ryzen

Plus généralement Debian préfère les noyaux qui ont été testé plus durablement avant de les diffuser .
Le noyau 5 est toutefois disponible dans Debian Experimental si tu en as besoin pour une fonction particulière très récente:

https://tracker.debian.org/pkg/linux

https://packages.debian.org/experimental/kernel/linux-image-5.0.0-trunk-amd64

Perso je m’amuse avec le noyau 5 Liquorix

apt list --installed | grep linux-image

linux-image-4.19.0-4-amd64/testing,unstable,now 4.19.28-2 amd64  [installé, automatique]
linux-image-5.0.0-4.1-liquorix-amd64/unstable,now 5.0-3.1~sid amd64  [installé, automatique]
linux-image-amd64/testing,unstable,now 4.19+104 amd64  [installé]
linux-image-liquorix-amd64/unstable,now 5.0-3.1~sid amd64  [installé]

#3

Bonjour,

Je rejoins le commentaire de @grandtoubab en ajoutant que Debian est très utilisé sur serveur. Les “avancées” au niveau des APU AMD n’ont pas forcément d’intérêt pour ce milieu. Évidemment, sur le moyen terme, il faudra que Debian y passe. A court terme, je préfère savoir que l’élément dont tout le système dépend est quelque chose de stable/mûr/éprouvé.

Après c’est une question de besoin et de choix.


#4

Je vois à présent… :open_mouth: Je me disait bien qu’il y avait un rapport avec la stabilité mais je voulais en être sûr. :smile:
Merci pour vos réponses


#5

Oui , Débian est l ’ impératrice en tant qu’OS serveur , mais c 'est sur la fraicheur des API des framework et des IDE que cela pèche , j ’ aime Débian et synaptic ( qui rend de grands services ! ) , mais je n ’ aurais rien contre une augmentation des sorties de release


#6

Tu peux toujours mettre testing ou sid à la place de stretch dans tes dépôts, mais attention la casse quoi. On peut pas tout avoir : stabilité et fraîcheur. Enfin, certains te diront qu’Ubuntu réussi l’association des deux. Toutefois j’ai longtemps tourné sous Ubuntu et passer d’une version à l’autre finissait bien souvent par une réinstallation complète. Alors que maintenant que j’utilise Debian en version stable, ça juste marche. Bon actuellement, j’utilise buster, qui est la prochaine stable parce qu’on est dans une période ou la casse n’est plus trop possible (gel des mises à jour de fonctionnalités pour sortie).

Petite aparté, même Microsoft commence à comprendre ce que c’est que de sortir des versions trop régulièrement et trop peu testées. A moins que ce sont ces utilisateurs qui le comprennent? Bref, leur dernière versions foutent la grouille.

NB: je ne parle que de Debian et Ubuntu pour rester sur apt, les férus de Fedora ou ArchLinux, restez calme :yum:


#7

Bien maintenu ce noyau Liquorix.
Nouvelle version ce matin:

uname -a
Linux debian 5.0.0-5.1-liquorix-amd64 #1 ZEN SMP PREEMPT liquorix 5.0-4.1~sid (2019-03-28) x86_64 GNU/Linux

#8

Coucou,

Moi perso j’utilise ce noyau.
https://xanmod.org/

Il est un peu plus à jour.

cordialement


#9

Debian est en pleine période de freeze, ce qui veut dire que toutes les forces sont regroupées autour de la stabilisation de la future Debian stable (Buster). Durant cette période, qui peut durer quelques mois, Debian Sid voit son développement très ralenti.
C’est à mon avis la raison principale pour laquelle le noyau 5.0 reste pour l’instant dans experimental au lieu de rejoindre Sid.

Une conséquence de ce mode de fonctionnement est qu’une grande quantité de mises-à-jour vont arriver d’un coup au sein de Debian Sid peu de temps après la publication de Buster, il faudra donc se tenir prêt à ce que Sid bouge plus que d’habitude pendant quelques semaines.


#10

Encore une fois un exemple précis fourni m’amènera à prouver que c’est un faux débat.

Exemple : docker, les paquets Debian sont pleinement fonctionnels pour une plateforme de dev, mais il suffit de piocher dans le dépôts docker pour avoir une version vanilla à jour, voir de dev.

Actuellement je suis en formation sur du Kubernetes, et comme toute les techno rencontré aujourd’hui si l’on veux de la fraîcheur comme tu dit ça passe par les dépôts officiel des projets.

Dans certains cas c’est effectivement obligatoire dans d’autre cas, purement du pipo, car les paquets de Debian suffise en règle générale.

et je le répète synaptic = interface graphique --> rien à faire sur un serveur.
Ce n’est qu’une surcouche à APT qui dispose d’outils bien assez puissant à qui sait les utilisé pour se débrouiller à installer et maintenir les paquets.


#11

Une remarque, je suggère de voir si ce noyau vaut le coup avant de s’y précipiter. Personnellement, pas avant un an en tout cas et ce qui suit ne m’incite pas à réduire ce délai.
https://linuxfr.org/news/sortie-du-noyau-linux-5-0#toc-les-nouveautés


#12

Liquorix suit les sorties de https://www.kernel.org/
Mise à jour aujourd’hui, c’est simplement le nommage qui prête à confusion:
https://liquorix.net/atom

uname -a
Linux debian 5.0.0-6.1-liquorix-amd64 #1 ZEN SMP PREEMPT liquorix 5.0-5.1~sid (2019-04-03) x86_64 GNU/Linux