Problème suite à l'utilisation de Nautilus wipe


#1

Bonjour à toutes, bonjour à tous,
Je crois que j’ai cassé mon Debian… J’ai voulu écraser l’espace disque disponible, ce qui a considérablement ralenti la machine (je n’ai réalisé cette évidence qu’après coup). Puis l’espace disque disponible est tombé à 0, donc plus moyen ni d’enregistrer un fichier sur le disque (j’ai vidé la corbeille au cas où mais rien n’y a fait), ni d’interrompre le processus. J’ai donc tenté la solution du débutant, c’est-à-dire redémarrer l’ordinateur, et maintenant je n’arrive plus à accéder à ma session. On me demande un mot de passe alors qu’avant j’arrivais sur mon bureau directement. Je renseigne malgré tout docilement mon mot de passe mais ça boucle sur la demande de mot de passe. Que pensez vous que j’ai cassé ? Pouvez vous m’aider ?


#2

J’ai oublié de préciser que je suis sous Debian 8 avec chiffrement en lvm.


#3

Ca veut dire quoi ?

Il faut te connecter en console en root, et faire en ligne de commande un ménage de quelques dizaines de Mo sur la partition / , et ça suffira pour faire redémarrer normalement ta machine (mais il faudra faire un ménage plus sérieux et comprendre pourquoi tu as saturé pour que ça ne recommence pas).


#4

Je suppose qu’il s’agit d’écrire des zéros (ou autre chose) dans tous les blocs non alloués du système de fichiers. Ça peut se faire en créant un fichier temporaire et y écrivant jusqu’à ce qu’il occupe tout l’espace disponible, puis en le supprimant pour libérer l’espace.

Si ce fichier n’a pas été supprimé, il faut le faire, et donc le localiser. Si l’action a été réalisée depuis la session d’un utilisateur normal sans élévation de privilèges, il doit être quelque part dans un des emplacements où l’utilisateur a la permission en écriture comme /home/$USER ou /tmp.


#5

Merci pour vos réponses, je vais me pencher là dessus. Il me semble que l’opération nécessitait les droits super utilisateur. Le fichier ne se trouvera donc pas à l’endroit que vous m’indiquez ?


#6

Le fichier, s’il est toujours là, je dirais qu’il peut être dans /, /root, /tmp, quelque part dans /var, /home/$USER. Il ne devrait pas être dans un des autres répertoires de la racine.

Ouvrir une session root dans une console virtuelle.
Afficher l’espace libre et occupé sur les systèmes de fichiers montés avec

df -h

pour identifier celui qui est plein et son point de montage.
Afficher la taille de ses sous-répertoires avec

du -hxd1 "point de montage" | sort -h

Et faire de même avec le ou les sous-répertoires qui semblent les plus prometteurs.