Recette de partitionnement partman (preseed)

Tags: #<Tag:0x00007fe24e0788d8> #<Tag:0x00007fe24e078810>

Bonjour à toustes,

J’ai rédigé un fichier preseed pour une installation automatique. Je compte installer en UEFI, ce que je ne maîtrise pas tellement encore.
Voici ma recette :

d-i			partman-auto/expert_recipe		string		\
				root ::						\
					512 512 650 fat32			\
						$primary{ }			\
						method{ efi }			\
						format{ }			\
					.					\
					1024 4096 -1 ext4			\
						method{ format }		\
						format{ }			\
						use_filesystem{ }		\
						filesystem{ ext4 }		\
						mountpoint{ / }			\
						options/discard{ discard }	\
						options/noatime{ noatime }	\
						options/nodiratime{ nodiratime }\
					.

En gros, je veux la partition « EFI system » en FAT32 au début du disque, puis une partition ext4 classique qui contient le système en entier.
L’installation se fait sur un SSD, c’est pour ça les options sur la partition en ext4.

Quand je le lance, l’installateur me dit qu’il ne peut pas continuer car il n’y a pas de système de fichier racine et, apparemment, il n’a fait aucune modification sur le disque.

Je comprend rien aux recettes partman, quelqu’un peut m’aider ?

Merci.

Je suis pas expert mais dans mes ‹ marques ta pages › j’ai retrouvé ça :smiley:

https://medspx.fr/blog/Debian/preseed_snippets/

3 J'aimes

Super, merci @Clochette pour l’info. Je l’ai mis en place, je le testerai mardi (c’est pour le boulot). Je te tiens au courant.

Bonjour Clochette,
Merci pour le lien.
Toujours utile.
Cordialement
:wink:

Bon, je viens de tenter la recette atomic qui est précisée comme étant tout sur une seule partition. C’est faux, il y a une partition de swap et je n’en veux pas. Du coup, je vais tenter de me faire une recette perso, je la mettrai ici quand j’aurais réussi…

Oui atomic correspond à ‹ utiliser un seul disque › -> ‹ tout dans une seule partition › dans l’installeur interactif (textuel ou graphique), l’installeur crée dans tous les cas une partition swap.

Regarde dans ce fil, il y aurait une option pour préciser qu’on ne veut pas de swap, d-i partman-basicfilesystems/no_swap boolean {true|false}, je n’ai jamais essayé.

2 J'aimes

Finalement, j’ai fait au plus simple, ça semble faire ce que je veux :

d-i			partman-auto/expert_recipe		string 		\
				root ::						\
					538 538 1075 free			\
						method{ format }		\
						method{ efi }			\
						format{ }			\
						.				\
					4096 4096 -1 ext4			\
						method{ format }		\
						format{ }			\
						use_filesystem{ }		\
						filesystem{ ext4 }		\
						mountpoint{ / }			\
						options/discard{ discard }	\
						options/noatime{ noatime }	\
						options/nodiratime{ nodiratime }\
					.

Enfin, ce que je veux, je ne sais pas, mais il n’y a qu’une partition pour la racine et pas de swap.
Merci @Clochette et @Sputnik93.

Pour info, noatime implique nodiratime.
Et discard n’est pas recommandé, mais je pense que tu le sais déjà.

Ah, pas grave.

Ah bon ? Je savais que c’était un peu expérimental à une époque, mais il ne me semble pas que c’était non-recommandé.

Il y a eu des problèmes de performances et de fiabilité avec certains SSD qui ne gèrent pas bien le TRIM immédiat. Actuellement on recommande plutôt le TRIM différé périodique avec fstrim. Il y a un service systemd prêt à l’emploi.

2 J'aimes