[Résolu ] Choix de configuration


#1

Bonjour,

voici ma configuration matérielle :

  CM Asrock 775Dual880Pro
  Pentium 4 D 820
  CG ATI radeon 9200
  1 Go RAM (p-ê 2 + tard)

et ce que je souhaite en faire :

[b]  une utilisation de développement [/b]
     Java
     Tomcat
     SVN
     Eclipse
     MySQL
     Oracle
     gcc
     gtk+
     Python
 [b] une utilisation bureautique / Internet / IM / Scanner / Imprimante   (ben, classique, quoi) [/b]

La partie graphique ne m’importe donc pas, c’est plutôt la vitesse de compilation, des outils de dèv (et bureautique) à la dernière version…

Que me conseilleriez-vous question :
Partitions (250 Go : actuellement : 1 home, 1 swap, 1 / ) ?
kernel (emt64-p4-smp? i386?) ?
versions : stable (dernières versions?) / testing / unstable ?

On dit qu’une Debian ne se réinstalle pas, mais je n’ai pas confiance dans ma façon de malmener les installations/suppressions de logiciels, faut-il que je prévois une procédure d’image (ou de streamlining) ?

Merci beaucoup pour vos conseils :slightly_smiling:


#2

Je te conseille la lecture de ce topic forum.debian-fr.org/viewtopic.php?t=2221 pour le partitionnement.

En ce qui concerne les versions stables testings ou unstables.
Je pencherais plus pour la version testing.
stable : peu de risque de plantage, nombre de paquet assez important mais pas forcement dernierers mises a jour

testing: risque de plantage un peu plus élevé, nombre de paquet interessant, mise à jour correcte.

unstable : risque de plantage lors de mise a jour assez courant (quoiqu’en ce moment j’ai l’impression que l’unstable est plus stable que la testing :slightly_smiling:), mise a jour des paquets faite assez souvent, les tous derniers paquets sont ici.


#3

Je dirais que l’unstable, son problême n’est pas trop la stabilité en fait, mais le fait que les paquets sont moins testés les uns avec les autres, et qu’on a plus souvent des problêmes de paquets incompatibles entre eux (outre que la sécurité n’est pas un soucis primordial en sid).
Donc si tu as besoin (ou envie) d’installer/desinstaller souvent des softs, fais ton install en etch, et “pinne” les paquets que tu souhaites “bleeding edge” en sid (en français: installes les version sid des paquets que tu souhaites utiliser en version alpha).
Tu peux aussi rester avec un coeur stable et installer des paquets sid ou etch quand ils sont compatibles:

forum.debian-fr.org/viewtopic.php?t=1728
(l’article explique comment installer des noyaux sid en restant en etch, mais ca peut se faire avec n’importe quel paquet et n’importe quelle release)
PS: enfin quelqu’un qui commence debian avec l’idée que ca ne se réinstalle pas… Enfin un à qui je n’aurais pas à le rappeler. Youpi !


#4

Merci pour les conseils :smiley:

Je n’avais encore jamais songé à autant ( http://forum.debian-fr.org/viewtopic.php?t=2221 ) affiner le partionnement par rapport aux accès disques …
mais sachant que c’est l’élément le plus lent du PC ( > 1 000 fois plus lent que les autres composants!!), il devient évident qu’il faut l’optimiser !
(dur, j’ai acheté un Seagate NCQ espérant que cette new techno prometteuse me ferait gagner du temps, mais ma CM ne l’implémente pas :frowning: )

Pour le mélange stable / unstable, j’en suis de plus en plus convaincu depuis que je parcourre ce forum :
il vaut mieux ajouter des morceaux d’unstable pour avoir les derniers paquets + pb du 64bits (ex: OpenOffice pour amd64), etc.

Résultat des courses : en rentrant dimanche soir, je m’occupe
1°) de vérifier que je suis bien en testing, je garde mon kernel 2.6.8-12-emt64-p4-smp
2°) J’essaie de maj la machina, pour ê. “propre” en testing
3°) Je vérifie le positionnement de mes partitions
ds la semaine : partitionnement, conso package, mélange 32 bits / 64 bits, testing /unstable
next week-end : reinstal X (XFree ou Xorg ?)
et plus tard, chroot pr 64 bits ou chroot mix 32/64, instal de l’envt de dèv…

Beau programme
:smiley: