Sauvegarde automatique des données : besoins matériels et logiciels

Bonjour à tous.

Comme je l’ai expliqué dans un précédent fil, mon minuscule SI se trouve dans une situation de dégradation extrême. C’est le moment de réfléchir, vite mais bien, à la stratégie de sécurisation de nos données. Il s’agit essentiellement de photographies et plus marginalement de documents de présentation.

J’avais écrit des scripts de sauvegarde automatique qui se déclenchaient respectivement toutes les nuits, les semaines et les mois. Je faisais également une sauvegarde manuelle et annuelle tous les… Vous aurez sans doute deviné. :wink: Le cœur des scripts tournait autour d’une commande « tar » et sauvegarder le répertoire « /home » de manière brutale. À chaque fois, il y avait écrasement de la sauvegarde précédente. Seule la sauvegarde journalière était un peu plus subtile, puisqu’elle sélectionnait les fichiers produits par les utilisateurs de la journée précédente et créer un fichier de sauvegarde ayant pour doux nom la date de cette journée. J’espère être clair…

Tout cela se passait en interne sur la station. S’ajoutait à cela des sauvegardes régulières sur disques amovibles. Mais ce n’est pas intéressant pour ce fil.

Coté sauvegarde, cela fonctionnait bien. Mais comme les fichiers « .tar » devenaient gigantesques, la restauration d’un fichier d’utilisateur commençait à s’apparenter aux travaux d’un certain Hercule (tout court, pas Poirot…).

L’afflux de données est très erratique : il survient essentiellement lors de déversement de SD Cards.

Une question que je me pose est : quelles sont les applications appropriées pour résoudre mon problème ?

Une fois l’application choisie, l’autre est : sachant que j’approche de 2 To de données, quelle devrait être la capacité du disque de sauvegarde ?

Et quid du RAID, même s’il ne peut se substituer aux sauvegardes. Pourquoi pas, un RAID en interne et des sauvegardes sur disques amovibles USB ?

Une dernière précision… Tous cela devra être installer sur un serveur NFS et en mode texte. Seul le super utilisateur aura la main là dessus.

le moyen de réduire le volume de données sauvegardée c’est d’introduire la notion d’incrémentiel.
Ainsi au lieu de tout sauvegarder à chaque fois (comme avec le tar) tu ne sauvegardes que ce qui a été modifié.
Une autre solution est d’utiliser une notion de drive, qui synchronise entre l’emplacement de sauvegarde et l’emplacement de travail.

Le premier c’est une solution à la urbackup qui peut être locale sachant que le disque externe est destinataire des auvegarde.
Le deuxieme c’est type nextcloud/owncloud et est un peu plus lourd, ce qui necessite plutot d’avoir une machine dédiée plutot qu’en local.

Un systeme en synchronisation type cloud, la restauration d’un fichier est rapide, alors qu’une salution de sauvegarde classique est toujours plus lente.
Après il peut être utile de décorréler les sauvegarde, pour ça il faut déterminer ce qui relève d’une archive morte, d’une archive vivante. La première n’a que peut d’utilisation courante. La seconde est susceptible d’être souvent sollicité car elle contient des fichiers qui sont toujours en activité courante.

Merci pour ta réponse.

D’une certaine manière, c’est ce que je faisais pour les sauvegardes journalières à coups d’option --newer-mtime=DATE

J’ai rien trouvé au sujet de « urbackup » :

$ apt-cache search urbackup
$

Sinon sur Internet, on en cause. Mais, je n’aime pas les installations sales. Existe-t-il une application équivalente appartenant à notre distro chérie ?

Trop lourd pour moi. et puis une station en plus, ce sont des risques de pannes en plus, et en ce moment, j’en ai soupé ! Sans parler du coût supplémentaire…

Tout à fait pertinent, mais la moindre erreur peut devenir très douloureuse. C’est du vécu.

Et la solution RAID + sauvegarde, disons hebdomadaire par exemple, sur disque amovible ? C’est tentant…

C’est pas plutôt différentiel ? Mais on peu aussi avoir du différentiel incrémental

Sinon j’ai pas testé Restic mais :

https://catlife.drycat.fr/~/XataZ/restic-remplaçant-de-borg-et-duplicati

Je suis en train de suer sur :

Et effectivement, ils en causent et c’est dans la distro.
À creuser !

Applications backup :
restic
borgbackup
Bacula
BackupPC

Et sans doute bien d’autres.

Oui c’est ce que je voulais dire :slight_smile: au temps pour moi à l’heure tardive :wink:

Bacula je crois que c’est pas mal il ma semble pour ce que tu veux faire. Si quelqu’un connais mieux?

Usine à gaz,à utiliser en cli, il est bien mais il faudrait une véritable infrastructure à sauvegarder pour l’exploiter pleinement.

Borg et Restic sont par contre très light et permettent d’exploiter la donnée assez facilement une fois sauvegarder, franchement au moins à voir/tester pour ce faire une idée … par contre avec ces deux là c’est full GNU/Linux, si il y a autre chose à sauvegardé mieux vaudrait s’orienter vers les solutions comme Bacula ou un mix.

Autre solution, un NAS Synology avec le plugin multi système de sauvegarde qui va bien (mais il y a un coût)

1 J'aime

Bon dimanche à tous ! :slight_smile:

Étant embourbé dans mes problèmes de matériel, je n’ai pu que survoler les possibilités. Mais il semblerait que clochette a raison. À première vu, « Restic » est plus simple à configurer que « Bacula ».

Par contre, la « CLI » est le critère, puisque l’application sera installée sur PC détourné en serveur « NFS » et en passerelle Internet. Donc, comme le précédent, je n’installerai pas de serveur X.

Là aussi, il n’y a aucune difficulté puisque notre SI est garanti Debian pur beurre !

J’aurai du préciser CLI fouillis, complexe à maîtriser et aucune interface web correct je trouve pour exploiter le bouzin, reste qu’il y a BareOS qui est basé dessu et vraiment bien foutu (encore une fois c’est une usines à gaz).

Après, tu as FreeNAS ? ou peut être plutôt OpenMediaVault base sur Debian.

Je vais me renseigner sur « Restic », avec un tuto par exemple pour me faire une idée. Peut être BackupPC qui semble très simple aussi… On verra.