Sauvegarde /root et /home

Salut,

Je lance un sujet déjà traité mais aucun ne m’apporte vraiment réponse. Je cherche à sauvegarde la racine et le dossier /home. Je suis tombé sur ce tuto qui nous oriente sur ce script. La question est : est ce qu’il faut forcément autant de conditions et de commandes pour enregistrer son linux ?

De plus j’ai du mal à comprendre pourquoi il faudrait vider la corbeille, et pourquoi esclure certains fichier.

Merci pour votre aide.

  1. parce qu’il n’est pas ou prou utile de sauvegarder les fichiers qui sont dans la poubelle, du fait qu’ils sont appelés à être supprimés définitivement !
  2. parce que certains fichiers n’ont aucune utilité à être restaurer, tel que des fichiers .tmp (temporaires), .lock (de verroux), etc…

Salut,

C’est vrai que j’avais songé à ce détaille^^ ce forum m’aide beaucoup :slight_smile:

Je travaille ce code depuis un moment mais là je coince sur cette partie :

 # Choix, puis test de la partition de sauvegarde. Si le montage ne s'effectue pas, on sort via la fonction sortie_propre() 

 already_mounted=0

 PS3="Enter choosen N° save : "

 select choice_save in "save" "save2" "save-clone" "save-Home-clone" quitter

 do

 case ${REPLY} in

    	[1,2,3,4]) 	

 index=${REPLY}

 	if [ ! -e "${ddext[$index]}" ] 

  	then 

 		printf "\n Cannot to connect to %s\n Verify partition and start again\n" "${ddext[$index]}" >&2; exit 1;

La variable étant ddext=( '/dev/sdc2') je n’arrive à comprendre pourquoi je ne peux pas me connecter au disque dur, la partition est bonne et bien branchée. J’ai fait le teste avec ddext=( '/home') mais ça me renvoie à la même erreur.

D’après la source on est pas censé toucher au script mais il date de 2011, peut être que des choses ont changé.

Quand faire pour accéder au répertoir demandé ?

Le script est inutilement compliqué, la logique est suffisamment tordue pour que vous vous trompiez dans son paramétrage et son utilisation.
On peut d’abord se poser la question de la nécessité de modifier le script pour paramétrer la sauvegarde. Autrement dit, toute la partie « variables » du script devrait à mon avis être remplacée par un simple

source sauvegarde.conf

et seul le fichier sauvegarde.conf serait alors à être modifié.
De plus, utiliser systématiquement des variables tableau c’est un peu pénible. Et il manque une chose à mon avis essentielle : les journaux. au minimum créer un fichier journal contenant les heures de début et fin des sauvegardes et une liste des fichiers sauvegardés (ne serait-ce que pour vérifier la liste des fichiers à exclure ).

Bref, si vous expliquez ce que vous voulez faire et donnez les caractéristiques du ou des disques externes dont vous disposez, nous pourrions vous conseiller utilement.

df -hTx tmpfs

Cordialement,
Regards,
Mit freundlichen Grüßen,
مع تحياتي الخالصة


F. Petitjean
Ingénieur civil du Génie Maritime.

« On ne perd pas son temps en aiguisant ses outils. »
Proverbe français

« Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » (R. Devos)

Salut,

Merci littlejohn, ça confirme mes doutes, j’avais le sentiment que le script peux être optimisé, mais je suis encore débutant en programmation, même si j’ai eu l’occasion de codé plusieurs fois.

Pour ce qui est la commande source, je trouve ça intéressant. Pour approfondir voici mon matériel :

Filesystem     Type      Size  Used Avail Use% Mounted on
udev           devtmpfs  3.9G     0  3.9G   0% /dev
/dev/sdb3      ext4      900G  5.4G  849G   1% /
/dev/sdb1      vfat      511M  9.0M  503M   2% /boot/efi
/dev/sda4      fuseblk   931G   26G  906G   3% /media/tommy/3A5A23CD5A23852B
/dev/sdc1      ext4       73G   53M   70G   1% /media/tommy/HDD80G
/dev/sdc2      ext4       73G   53M   70G   1% /media/tommy/HDD80G1

Je vous explique :

  • sda est mon disque dur interne qui tourne avec Windows
  • sdb est mon disque dur externe sous debian
  • sdc est mon disque dur externe sur lequel va de faire la sauvegarde, je l’ai partitionné en deux, une partie pour /home et l’autre pour /comme l’indique le lien plus haut. Normalement il devrait être au moins de taille égal au DD de mon os mais je ne pense pas qu’il faille beaucoup de place, debian est encore nouveau et j’ai mis mes dossiers volumineux sur un troisième DD avant de passer à debian.

Je pense avoir apporté des précisions constructives, j’en apporterais plus avec plaisir si besoin.

Salut,

J’ai trouvé un solution, un peu plus simple sur le wiki debian, après je ne la maitrise pas totalement donc je ne saurai pas dire pour l’efficacité. Toutefois, si quelqu’un peut m’aider à comprendre ce qui ne va pas sur le script, je lui en serai reconnaissant.

Merci.

Salut,

Je remonte le sujet, j’ai pu sauvegarder ma racine mais je ne vois pas comment rendre le disque dur amorçable. J’ai trouvé cette explication qui explique qu’il faut installer Grub sur le disque dur puis éditer fstab. Dans un premier temps je partitionne mon disque suivant cette méthode, j’ai donc un EFI system, un swap et un filesystem ext4.
Avec rsync je synchronise mon ext4 en y copiant la racine, et j’utilise blkid pour modifier les UUID du fstab.
Le disque est monté sur /mnt mais j’ai tenté les trois commandes qui suivent :
grub-install /dev/sdc
grub-install /dev/sdc1
grub-install /mnt
Et elles me renvoient The file /boot/grub/stage1 not read correctly.
Une première question se pose : comment installer grub sur le disque dur externe ?
Je cherche à rendre mon clone sur /dev/sdc bootable, et je préfère travailler en ligne de commande avec le terminal. Est ce que la solution citée est la bonne ? Et si non en existe-t-il une autre ?

Merci pour votre aide.