Booter sur USB lorsque le BIOS ne le permet pas


#1

Préambule :

Les Live-CD, c’est chiant, on ne peux pas écrire dessus.
Vous aimeriez pouvoir booter sur une clef USB mais votre BIOS n’a pas cette option ?
Vous pensez être condamnés à utiliser des Live-CD lents et bruyants ?

Je vais vous présenter une solution permettant de booter sur USB lorsque le BIOS ne le permet pas.

1. Grub

Si vous avez Grub comme bootloader, lisez ce qui suit, si le PC en question n’a pas Grub (il existe encore des gens qui ne possèdent/veulent que Windows), allez directement au chapitre 2.

Lors du choix du noyau à démarrer, appuyez sur la touche c : Vous vous retrouvez en mode console de Grub. Le clavier est par défaut en qwerty.
Écrivez cette commande :

root (

La parenthèse se fait avec Shift + 9.
Puis appuyez sur la touche de tabulation pour que grub vous liste les disques qu’il voit. En principe si vous n’avez qu’un seul disque, il sera reconnu comme hd0 et votre clef USB sera donc hd1. Pour grub, le premier disque est noté 0, le 2e est noté 1. Il en est de même pour les partitions.
Admettons que vous n’ayez qu’un seul disque et que votre clef soit donc hd1, complétez la commande :

root (hd1,0)

Cette commande dit à Grub :

En plus, Grub est gentil, il vous indique le type de la partition qui est normalement fat pour une clef USB.
À partir de là, vous avez fait le plus dur, il ne reste plus qu’à booter :

chainloader +1

La lettre a se fait en appuyant sur q (clavier qwerty :wink: ).
Puis :

boot

Si tout se passe bien, vous arrivez au menu de boot de votre clef USB.

2. Le PC à booter n’a pas Grub :

Il existe pour ça le Super Grub Disk qui est un live-CD de 3 Mo. Il permet entre autre de booter même lorsque grub est cassé, booter sur Windows, Hurd, etc, etc. bref vous pouvez faire plein de trucs avec.
En gros, vous allez booter sur le CD que vous pourrez enlever après car il va passer le relais à la clé USB.

Si vous ne pouvez pas booter sur le CD, il existe également une version disquette du Super Grub Disk.

Aller sur la page de téléchargement de Super Grub Disk

Si le lien ne fonctionne pas : lien secondaire

Et enfin : lien de secours

Il ne vous reste plus qu’à lire le chapitre 1. pour booter depuis Grub.

3. C’est bien beau tout ça mais ça ne fonctionne pas :

Il arrive cependant que certains BIOS ne permettent pas à Grub de “voir” la Clef USB. J’ai eu le cas sur un portable Sony Vaio. Il y a également certaines clef USB qui n’aiment pas que l’on boote dessus.

Il existe une solution : un vieux CD créé par une association linuxienne au Québec. Je dis vieux CD car il y a dans le menu de démarrage des options de boot pour Ubuntu 5.04 et Suze 9.3.

La procédure est simple :
On boute sur le CD, au menu, on appuie sur 4 (kexec - experimental). On valide par Entrée et on prie :smt005

Grâce à ce CD, j’ai pu booter sur les PC où Grub ne voulait rien savoir. Mais ils sont rares.

Télécharger l’iso
Lien de secours

Si malgré ça, ça ne fonctionne pas, essayez une autre clef USB
Si ça ne fonctionne toujours pas, vous n’avez vraiment pas de chance :cry:

4. Live-USB Distrib Testées :

Pour le moment, j’ai essayé (et approuvé :wink: ) :

  • une Knoppix réalisée grâce à ce tuto.

  • Une Damn Small Linux :

[quote=“http://damnsmalllinux.org/wiki/”]* Mount USB drive, with e.g. mount /dev/sdx1 /flash - can be either FAT16 or FAT32!

  • Mount ISO image, with e.g. mount /tmp/dsl-3.2.iso /tmp/iso -o loop
  • Copy all contents from ISO to USB drive: cp -vr /tmp/iso/* /flash/
  • Rename and move syslinux files to root directory: mv /flash/boot/isolinux/* /flash/
  • Rename isolinux.cfg: mv /flash/isolinux.cfg /flash/syslinux.cfg
  • Unmount USB drive: umount /flash
  • Install syslinux: syslinux /dev/sdx1 and eventually set the MBR boot flag for this partition (with fdisk).[/quote]

Des tutos pour d’autres distributions disponibles ici : pendrivelinux.com/

Il est possible également de booter sur un disque dur USB, d’installer une debian sur un disque externe USB et de booter grâce à Grub. Pour connaitre les commandes à lancer, regardez les options de boot de votre /boot/grub/menu.lst
Par exemple :

root (hd0,0)

Pour se placer sur la première partition du premier disque…

kernel /boot/vmlinuz-2.6.18-5-k7 root=/dev/disk/by-uuid/39f4b18f-0ac3-4e24-8f83-f95083f6d9c1 ro single

Pour charger le kernel…

initrd /boot/initrd.img-2.6.18-5-k7

Pour charger initrd…

Une fois que c’est fait, on boote en écrivant :

boot

#2

on peut l’installer sur une clé USB?
:smiley: :arrow_right:


#3

:laughing:
Eh beh en fait… oui !! :smiley:

Il y a une version USB.
Car le but premier de ce CD est d’^etre un outil de boot.


#4

Bon, après plusieurs essais sur plusieurs machines, j’ai 2 PC récalcitrants :cry: sur lesquels ça ne fonctionne pas. :smt017

Sur un portable ACER et un Dell, c’est bon.
J’ai par contre un Sony Vaio (un vieux) et un PC fixe qui ne “voient” pas ma clef USB.


#5

Ça n’est pas universel, syslinux et isolinux sont développés par la même équipe. Donc pour faire une clef boutable à partir d’un CDROM utilisant isolinux, il suffit effectivement de faire comme suit (cf http://forum.debian-fr.org/viewtopic.php?f=3&t=12544)

1) Copier tous les fichiers du CD sur la clef.
2) Prendre les fichiers du répertoire isolinux et le copier à la racine de la clef.
3) Tu renommes le fichier isolinux.cfg en syslinux.cfg
4) Tu edities ce fichier, tu regardes chaque ligne
KERNEL=[chemin/]nomdunoyau
* Tu cherches le fichier de nom «nomdunoyau» et tu le mets à la racine de la clef.
* Tu enlèves le chemin chemin/ si il est précisé sur le fichier.
5) Tu fais les commandes suivantes (la clef supposée en /dev/sda1)
# aptitude install syslinux
# cat /usr/lib/syslinux/mbr.bin > /dev/sda
# syslinux /dev/sda1

Ta clef est prête.

La clef peut ne pas marcher, il faut redéfinir la géométrie de la clef. Cela se fait avec mkdiskimage, suite à un post récent j’ai remarquer que les réglages que je suggérais sont valables surtout pour des clefs de 1G ou moins (64 têles 32 secteurs/piste), à 2G il faut plutôt 128 têtes 32 secteurs/piste et à 4G et plus 255 têtes et 63 secteurs par piste)
Cela se fait par

# mkdiskimage 0 tetes secteurs

par exemple mkdiskimage 0 64 32

Un CD qui n’est pas fondé sur isolinux ne marchera pas.
Knoppix est fondé sur isolinux donc marchera. C’est comme cela que moi même je fabrique une clef USB à partir de l’image ISO (cf ClefAgreg, mais ça coincera sur la Slax par exemple.


#6

pourquoi 255 ? et pas 256 :question:


#7

Ce qu’anatomicJC veut surtout dire, c’est que cette méthode permet de booter sur une clé USB si le BIOS ne le permets pas ! Chose tout à fait différente en soit :wink:

Les anciens BIOS ne disposent pas des options de boot USB-ZIP et USB-HDD et c’est ce à quoi il tentait de palier avec sa méthode :wink: (du moins je penses et si j’ai bien compris ce qu’il nous expliquait :blush: )

++


#8

Pour ça, ca n’a pas marché chez moi, j’ai l’impression que c’est un grub installé sur CD et que ça peut faire tout ce que peut faire un grub mais ça ne se substitue pas au BIOS. C’est dommage, l’idée est bonne.


#9

C’est tout à fait ça :smiley:

J’ai refait des tests :

  • J’ai utilisé un autre CD et une autre clef USB (des fois que…)
  • J’ai testé cette fois avec la ClefAgreg de fran.b.
  • J’ai testé 2 portables qui ne peuvent pas booter sur USB (j’en suis sûr, j’ai bien regardé toutes les options du BIOS)

Résultats :

1er portable (ACER Aspire 1356LMi) : Je peux booter sur la clé avec le Super Grub Disk en utilisant la procédure que j’ai indiqué dans mon premier post. Au menu des partitions, j’ai le choix entre hda (le disque dur) et hdb (ma clé).

2e portable (Sony Vaio PCG-K115B) : Je peux booter sur la clé avec le CD de fran.b mais pas avec le Grub Disk. Sur ce portable, je ne vois que le disque dur mais pas la clé qui est branchée.

EDIT : Je viens à l’instant d’essayer sur un PC fixe qui ne peut lui non plus booter sur USB et le Grub Disk a détecté la clef (je peux donc booter dessus).


#10

J’ai refait d’autres tests cette fois sur 2 PC qui sont capables, eux, de booter sur USB. La ClefAgreg fonctionne, no pbm.

J’ai donc modifié le menu du BIOS pour qu’il ne soit plus possible de booter sur USB. J’ai lancé le Grub Disk.

Sur un Dell Inspiron 9300, ça fonctionne. Ma clef est vue est je peux booter dessus.
Par contre, sur le 2e PC qui est un fixe, la clef n’est pas vue par le Grub Disk et je ne peux donc pas booter dessus. :frowning:
Je pense à une incompatibilité suivant le modèle de carte mère…

Par contre, dans les 2 cas, le CD de fran.b passe bien le relais à la clef USB. Mais son CD ne peux booter que sur sa clef, pas sur une knoppix ou DSL (c’est logique).


#11

Sur le premier il a vu la clef… Ça signifie qu’il est capable de voir au moins un boute syslinux. Donc il est plus intéressant que ce que je croyais, il doit être effectivement capable de prendre le relais du BIOS à condition de voir la clef… Intéressant ton truc.


#12

Même quand le bios le permet ça peut déconner :
J’ais fait trois install de dibian le même jour avec la même clef (kingston), la troisième était sur un portable “emax” (marque inconnue) et bien le boot fonctionne sauf que Debian ne trouve pas les images iso dessus, alors que j’ai refais la même chose sur une autre clef (pqi) et la impec, alors que les fichiers sont rigoureusement identiques !


#13

Ça par contre j’ai remarqué, tu as d’ailleurs des clefs qui ne seront jamais boutables car utilisant des blocs de 2048 octets. Ces clefs sont inboutables directement. Les Jet Flashs marchent plutôt bien mais la seule clef qui boute partout que j’ai trouvé est une USB Model: Flash Disk générique 512MB générique…, la plus merdique est une Kingston avec ces foutus blocs de 2048.

Quand ça ne marche pas une astuce est d’enlever et de remettre la clef juste après que le noyau se soit chargé, quel que soit ce noyau, je m’explique: le BIOS charge un noyau qu’il va bouter et éventuellement des fichiers qui vont avec (l’initrd sous linux par exemple), cela peut laisser la clef dans un état second si cette lecture est mal faite et le noyau n’arrivera pas à la remettre en état, l’enlever et la remettre est dans ce cas la solution. J’ai eu aussi des clefs qui «s’endormaient» si elle n’était pas activée dans les 5s qui suivaient l’insertion, il fallait là aussi les enlever et les remettre…


#14

Des News !!!

Mon ami google m’a guidé vers ce post où j’ai trouvé cette iso

C’est un vieux CD créé par une association linuxienne au Québec. Je dis vieux CD car il y a dans le menu de démarrage des options de boot pour Ubuntu 5.04 et Suze 9.3

Mais j’ai grâce à ce CD réussi à bouter sur la clef de fran.b en utilisant l’option 4 sur mon Sony Vaio qui ne voulait rien savoir.

Par contre, je ne sais pas si ça vient de mon portable ou quoi mais ça a été trèèèèèèèèèèèèèèès long.
Le temps de la reconnaissance des périphériques, il a du se passer entre 3 et 5 minutes avant que je n’arrive à un menu qui m’a permis de lancer la clef.
Mais au final, ça a fonctionné :smiley: reste à tester mon autre PC récalcitrant.

La procédure est simple :
On boute sur le CD, au menu, on appuie sur 4 (kexec - experimental). On valide par Entrée et on prie :smt005

EDIT : ça vient de mon portable SONY. Je viens de tester à l’instant sur l’ACER et c’est plutôt rapide.


#15

Vaut mieux s’adresser au bon dieu qu’à ses saints: L’outil semble être kexec, je vais regarder de près ce truc mais ça a l’air bien

http://linux.softpedia.com/get/System/Boot/kexec-loader-34514.shtml

et sans doute

http://linux.softpedia.com/get/System/Boot/KBoot-26270.shtml


#16

En effet…
En attendant mieux, je garde ces 2 CDs sous le coude ce qui me permet de bouter sur n’importe quel PC avec live-USB-distrib.


#17

J’ai dit ça car tu auras peut être une version plus récente que ton CD (je n’ai pas regarder la date de kexec du site)…


#18

J’ai juste une question, elle va sans doute paraître stupide, mais soit, je me lances.

À quoi sert de bouter sur des périphériques USB quand on à un lecteur CD? Quel est l’avantage?


#19

J’y vois l’intérêt lorsqu’on a une clef autonome et qu’on ne veut pas toucher aux ressources de l’ordinateur, cf
http://boisson.homeip.net/clef/ClefAgreg.html


#20

Et de plus, une clé, on peut écrire dessus contrairement au CD et ainsi garder les modifications effectuées (persistence).
C’est aussi un peu plus rapide qu’un CD, il n’y a plus le bruit dans le lecteur du CD qui rame (cas perso).

Par contre il me semble qu’une clé USB utilisée ainsi s’use beaucoup plus vite.