Clé Live USB : mode d'utilisation?

Tags: #<Tag:0x00007faa364fa5c8>

Bonjour,

J’avais l’intention de créer des clés USB live (Debian, Win, Peppermint) pour en faire un usage courant. J’ai actuellement des problèmes avec le disque dur de mon ordinateur de bureau et ça ferait mon affaire d’essayer cette façon de faire et d’essayer, du même coup, différents SE.

Cependant, sur un autre forum, un intervenant m’a fait remarquer qu’une clé USB n’est pas fait pour ce genre d’usage. Voici précisément ce qu’il a posté :

Ne boote pas régulièrement sur la clé USB, ce n’est pas fait pour, tu vas la flinguer, et c’est inutile quotidiennement car sans disque dur ou SSD, tu ne peux rien sauvegarder.

Je sais que pour certaines distributions Linux, il existe le mode Persistence qui permet de sauvegarder des fichiers sur la clé.

Donc, ma question est la suivante :

Est-ce qu’une clé USB live est fait essentiellement pour fin de dépannage, ou bien, peut être utilisée de façon régulière ?

J’ai un logiciel que j’utilise régulièrement et que j’exécute à partir d’une clé USB. Ce n’est cependant pas un SE.

Merci

Salut
il y a des clés persistentes que j’utilise depuis longtemps
c’est vrai qu’elle finira par être flinguée mais en combien d’années? Tant que tu sauvegardes tes données, comme avec un disque dur, aucun problème.
Juste un truc : certains lives associés à certains ordis ne bootent que sur du 4 ou 8 Go , sans logique apparente

Salut dindoun,

Si la clé durait environ deux ans, je serais satisfait.

Moi, j’ai un ordinateur de bureau Asus acheté en 2012. J’aimerais commencer par Debian Live (avec le mode Persistence) et utiliser une clé de 16 ou 32 Go (si c’est possible avec Debian et Asus).

J’imagine (j’espère) qu’il est possible d’ajouter des paquets, par la suite, après que l’on ait installé Debian.

Quelqu’un a écrit que la création d’une clé LIVE avec le mode Persistence était quelque peu compliquée. Est-ce que tu partages cette opinion?

Si tu as quelques bonnes références de lecture, les ajouter SVP.

Merci

knoppix est faite pour ça; très facile à mettre en oeuvre pour créer un persistent sur clé usb

Ok. J’ai déjà utilisé Knoppix sur un live CD. Ça fonctionnait très bien.

Cependant, je ne crois pas que dans le cas de Knoppix ou Peppermint que l’on puisse utiliser autant d’applications que si on utilise Debian. Par exemple, j’ai fait une courte recherche Knoppix - TexWorks et Knoppix - Musescore et je n’ai rien trouvé.

Mais si, comme tu l’écris, c’est facile à installer sur une clé, ça peut devenir une alternative intéressante.

Mais il me vient soudainement une question. Est-ce que l’on peut mettre deux ou trois SE sur une même clé?

Merci

Affirmation sans fondement. Booter sur une clé USB ne l’use pas. C’est l’écriture qui l’use. Il faut éviter les écritures répétées comme on le fait sur un disque dur ou un SSD. Un système live sans persistance utilise la clé USB en lecture seule. Je ne sais pas comment fonctione la persistance, si ça écrit immédiatement toute modification ou si ça les laisse en RAM et les écrit seulement à l’arrêt du système (ce qui serait favorable pour la durée de vie de la clé USB, mais n’enregistrerait pas les changements en cas de plantage). De même l’utilisation d’un système de fichiers adapté aux supports de stockage à mémoire flash comme F2FS pourrait améliorer la durée de vie.

1 J'aime

Ce qui flingue une clef USB c’est effectivement l’écriture. Personnellement j’ai flingué une clef 8Go en gravant des images de disque d’installation Debian, LiveCD, Gparted à répétition. A la 20 ou 30eme expérience, la clef m’a lâché. Mais c’était une clef pas chère.

j’en doute, car les iso cd Livecd ne sont pas conçue pour être gravée sur un disque occupé. Quand tu grave l’iso, ca prend toute la clef.

sur une knoppix avec persistence tu installes les paquets debian que tu veux sauf les pilotes grahiques. Sur ma knoppix j’ai installé entre autres firefox de chez mozilla et donc toujours à jour avec la dernière version et xephem un logiciel d’astronomie. Avec un persistence tout ce que tu installes demeure sur la clé et tu retrouves tout à chaque fois que tu utilises ta clé. Knoppix est certainement le live le plus abouti et le plus souple.

À PascalHambourg et Zargos,

J’ai compris votre point par rapport à l’usure de la clé en raison de l’écriture. Ça a beaucoup de bon sens.

Dans ce cas, ce que j’ai simplement à faire est d’utiliser une clé USB Live et sauvegarder mes fichiers soit sur le disque dur SATA, ou bien, sur une autre clé USB.

Information très utile. C’est noté. Merci.

À Zargos,

Compris. J’avais posé la question en raison du fait que l’on peut mettre plus d’un SE sur un disque dur. Merci.

À anonyme2,

Est-ce que tu pourrais me donner un ou deux exemples de pilotes graphiques? J’ai déjà téléchargé des applications sous Debian mais je ne me souviens pas d’avoir téléchargé un pilote graphique. Quels logiciels nécessiteraient l’ajout d’un pilote graphique?

Tu sembles dire qu’à chaque fois que je me brancherais à l’Internet avec Firefox que celui-ci serait mis à jour automatiquement?

Si, en plus, on peut installer des paquets Debian, ça devient très intéressant. Je vais commencer avec Knoppix. Et comme tu le mentionnes dans ton premier message, Knoppix est conçu pour rouler en Live. Je ne crois pas qu’on puisse l’installer sur un disque dur.

Merci.

La gravure est encore plus destructive que l’écriture (ça dépend de la profondeur).

Oui, avec l’utilisation de grub2 installé comme bootloader sur une clef USB.
Grub2 permet de booter directement un iso (son seul gros avantage en fait).
Sans rentrer dans les détails:
1 - créer une partition de #100MB qui contiendra /boot/grub/grub.cfg, et les modules de grub2
2 - créer une deuxième partition de taille restante, et copier les fichiers iso [ copier comme un simple fichier comme un autre ].

Exemple de menu de boot de différents liveCD, pour orientation seulement:

 menuentry "Knoppix 7.0.4  ISO" {
    set iso_path="/iso/KNOPPIX_V7.0.4-2012-08-20-EN.iso"
    loopback loop (hd0,msdos2)$iso_path
    echo "Loading linux"
    linux (loop)/boot/isolinux/linux bootfrom=/dev/sda2$iso_path acpi=off keyboard=fr language-fr
    echo "Loading minirt"
    initrd (loop)/boot/isolinux/minirt.gz
    }

menuentry " Slitaz-rolling Core64 "
	set root='hd0,msdos6'
	set isofile="/slitaz-rolling-core64.iso"
	loopback loop $isofile
    linux (loop)/boot/bzImage64 iso-scan/filename=${isofile} lang=fr_FR kmap=fr-latin1 root=/dev/null vga=normal autologin
    initrd (loop)/boot/rootfs.gz
}

menuentry " debian-live-9.2.0-amd64-kde.iso " {
	set root='hd0,msdos6'
	set isofile="/debian-live-9.2.0-amd64-kde.iso"
	loopback loop $isofile
	linux (loop)/live/vmlinuz boot=live  findiso=$isofile live-config lang=fr_FR.UTF-8 locales=fr_FR.UTF-8 keyboard-layouts=fr timezone=Europe/Paris utc=yes quiet splash
	initrd (loop)/live/initrd.img
}

Par contre, « patience et longueur de temps feront plus que force ni que rage. »
Juste pour info / réservé aux courageux et téméraires.

knoppix détecte la carte graphique, AMD ou nvidia ou intel et utilise le pilote générique préinstallé correspondant; dans mon cas avec nvidia c’est le pilote nouveau qui fonctionne très bien

firefox tar.bz2 de chez mozilla s’installe sur le persistent, se connecte à internet pour se mettre à jour.

oui sans aucun doute; voir la doc sur le site knoppix.

Tu peux même décompresser tout le dvd et le modifier en ajoutant des logiciel ou retrancher des logiciels installés; recompresser tout le bazar sous la forme d’une nouvelle iso; il y a des scripts tout faits pour le faire. Je m’était une fois amusé à le faire et ça fonctionnait bien.

knopping remastering: http://knoppix.net/wiki/Knoppix_Remastering_Howto#Working_in_the_Chroot_Environment

Salut Verner,

Merci de ton intervention au sujet de grub2. Ce serait très intéressant pour moi d’avoir trois SE sur une même clé:

  1. Knoppix
  2. Debian
  3. Win 10

J’aimerais débuter un autre post sur ce thème. Si tu es en mesure de m’aider (et d’autres éventuellement), ça serait bien.

Tu écris :

Donc, le transfert intensif de données nuirait à la clé?

Je ne sais pas ce que tu veux dire.

Question : Comment fait-on pour insérer, dans un message, l’icône qui représente un intervenant de même que son alias?

Merci

C’était en fait de l’ironie et j’aurais du mettre un smiley. Le mot gravure a pour moi du sens pour un CDROM/DVD, mais graver une clef ça perd de son sens.
Lorsqu’on écrit en format RAW un fichier iso sur une clef USB (avec dd), ça reste de l’écriture, de la copie de data. Ce n’est pas le point important.

Pour le grub2, il faut déjà très bien maîtriser le grub2 et ses fichiers de configuration pour ensuite booter des liveCD.
Pour s’exercer, il faut juste commencer par se faire une clef bootable avec grub2, avec grub-install.
Je ne suis vraiment pas dans le sujet actuellement, et j’utilise grub2 d’une manière très très spécifique qui déborde du sujet.

Pour résumer, l’idée était d’illustrer qu’il est possible de booter plusieurs iso sur une même clef, mais ça demande un bon apprentissage de grub2 dans un premier temps.

avec ta debian installée en dur tu peux booter directement sur une image iso en passant par le menu de grub sans avoir besoin de graver une galette; dans mon grub il possibilité de booter directement sur l’iso debian live ; clonezilla; gparted et knoppix avec persisrence. Tout s’écrit dans le fichier /etc/grub.d/40_custom. En cas de crash de ma debian J’ai knoppix sur une clé usb et clonezilla sur une autre; donc je peux toujours booter sur une des clés si ma debian n’est plus accessible.

Salut,

Pour ma part j’ai des ssds et clés usb et je les formate en ext4 en mettant les options noatime, nodiratime, discard. Ça m’a évité de cramer des clés comme jadis lors de tests d’install de Debian sur clé usb verbatim 4Go…

Selon mon expérience, je confirme que ça boote pas toujours, je ne sais pas pourquoi.

Bonjour

Pour citer l’extrait d’un message d’un autre participant,
sélectionne, avec la souris, un extrait du message que tu veux citer
et tu verras apparaître une zone cliquable affichant le mot “Citer

En cliquant sur le mot “Citer,
le texte sélectionné sera copié dans le message en cours d’édition
et sera automatiquement entouré des balises de formatage.

Je n’ai pas regardé en détails mais il me semble bien que cet outil permet de booter en choisissant un SE parmi ceux installés sur une même clé -> Ventoy

Bonjour
Pour moi une clé usb Live est plus fait pour le dépannage et si tu veux un usage régulier utilise de préférence un disque dur ssd.