L'installateur de programmes dénommé "logiciels" ne fonctionne pas


#1

Bonjour,

je n’arrive pas a utiliser l’installateur de programmes. ils ne trouve jamais rien et quand je fais un clique droit sur un fichier d’installation il répond toujours : " Le fichier n’est pas pris en charge." Je ne sais pas faire de recherche sur google ni ici car ce programme n’a pas ne nom distinctif. J’essaye souvent

apt-get install

mais ca foire souvent.
Je télécharge des tar.gz mais je n’arrive pas à les installer.

Auriez-vous une idée ?

Merci à tous.
Frank


#2

Le plus simple pour installer un programme sous Debian, c’est d’ouvrir le programme Synaptic (dans le menu système) et de rechercher dans la liste des paquets qu’il te propose le programme que tu veux installer.

Clic droit sur le paquet > Sélectionner pour installation, puis clic sur l’icône “Appliquer” dans la barre du haut.

Les tar.gz sont le plus souvent des fichiers de code source, pas exécutables tels quel. Il faut les compiler d’abord et vu tes questions (sans vouloir te vexer) tu n’en es pas encore là. Tu m’as l’air d’être un grand débutant sous Linux, peut-être devrais-tu trouver dans ton coin un autre linuxien qui pourrait t’expliquer les grandes bases ?


#3

Bonjour,
Un exemple en ligne de commande :
Je veux installer clementine
J’ouvre un terminal, je mets à jour (logué en root ou avec sudo dans un terminal utilisateur)

  • sudo apt update
  • sudo apt dist-upgrade (si besoin)

Et enfin :

  • apt install clementine

Yes à la question…
Tu trouveras ici la plupart des packages “logiciels” officiels Debian.
J’espère que ça va t’aider, bonne soirée.


#4

Tant mieux, car il faut éviter de le faire si ce que tu veux installer existe dans apt (le systéme de gestion des installation des paquets officiels de debian).

C’est trés bizarre, ça ne m’est presque jamais arrivé, et comme c’est la manière standard d’installer, c’est super vérifié pour que ça ne plante jamais.
Que veux tu dire par “ça foire” ?

Non.
Ce n’est pas plus simple, c’est juste plus joli, mais on ne comprend rien de ce qui se passe, donc ça rend les choses plus compliqués quand quelque chose cloche.

sudo apt install clementine, sinon, comme utilisateur normal, ça ne passera pas.


#5

Bien sûr :slight_smile:
À ma décharge j’ouvre toujours, ou très souvent, un terminal root. Oui, oui, je sais, c’est pas bien :frowning:


#6

Merci lejimi pour cet info.

J’ai bien installé Synaptic et viré l’autre.
Sinon j’utilise les commandes en ligne dans un terminal. Mais c’est souvent beaucoup de chipotage.

Merci à tous.


#7

Quand je dit ca foire c’est souvent des soucis de fichiers obsolètes des incompatibilités etc.
Dernièrement j’ai essayé d’installer Viber et j’avais un message d’erreur car le libssl1.0.0 est obsolète. Donc j’ai cherché sur google et trouvé qu’ il fallait le remplacé par libssl1.0.2 mais il le prenait pas malgré tout. j’ai fini par quand même le redémarrer mais au final pour utiliser cette application il faut un smartphone. donc j’ai tout effacé.


#8

Bah non, c’est pas grave du moment que tu penses à fermer ta session root quand tu as fini pour éviter que quelqu’un qui passe n’en profite.


#9

N’importe quoi.
Fichiers obsolètes, ça ne veut rien dire, et incompatibilité, c’est impossible par la nature d’apt.

C’est impossible.
Viber n’existe pas dans la base de paquets debian, et jamais apt ne parle de quoi que ce soit d’obsolète.

Qu’est ce qui ne prenait pas quoi ?

Redémarrer quoi ?

Je vais résumer: ce n’est pas apt qui fonctionne mal, c’est toi qui ne sait pas t’en servir.

J’ai une question: tu es vraiment sur une debian ?


#10

Bonjour

Avec quelle ligne de commande ouvres-tu ce terminal ?


#11

Bonjour,
Bonne question :

  • XFCE sur Stretch avec par défaut une option menu : “Root terminal”, mdp à la première connexion jusqu’au logout utilisateur, aïe, aïe, aïe
  • XFCE sur Buster : terminal user, su, mdp, exit pour revenir terminal user.

Dans tous les cas je crée un root+mdp à l’installation et pas de user, à ma connaissance, dans sudoers !
De vieilles habitudes, c’est une utilisation personnelle, avec un peu d’ auto-hébergement “familial”.


#12

Si tu utilises su pour ouvrir un shell interactif sous le compte root
n’oublie pas d’utiliser l’option --login
qui peut être entrée sous la forme raccourcie d’un simple tiret :
su -


Si tu utilises sudo pour ouvrir un shell interactif sous le compte root
n’oublie pas d’utiliser l’option i
sudo -i


Avec l’une ou l’autre de ces lignes de commande,
tu devrais te retrouver dans le répertoire personnel du compte root
et la variable PATH devrait contenir la liste des chemins suivants :
/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/usr/sbin:/usr/bin:/sbin:/bin


Une fois connecté au compte root
vérifie le retour de la ligne de commande suivante :
echo ${0::1}

Si le retour n’est pas un simple tiret,
c’est que tu es sans doute dans un sous-shell ou autre imbrication de shell,
et les variables de ce shell pourraient ne pas être celles attendues
par les programmes et/ou scripts de maintenance que tu comptes utiliser.


Si tu n’as entré aucun caractère caractère à la suite du prompt,
plutôt que de t’embêter à entrer la commande :
exit
tu peux utiliser le raccourci clavier Ctrl+D