No such partition, grub rescue

Bonsoir

Je souhaiterais quelques conseils. J’ai essayé pas mal de trucs mais je patauge. J’ai installé un debian en dual boot avec windows 7, il démarrait bien, tout allait bien. J’ai voulu redémarrer sur windows, j’ai choisi windows recovery (ignorant ce que ça signifiait…), puis j’ai tout éteint à l’arrache et depuis je me trouve en permanence sur un écran qui indique le titre ci-dessus. J’ai essayé plusieurs procédures (ls… puis set…) et ai toujours obtenu « no such partition ». Mes disques de réparation de windows n’ont aucun effet, la touche F9 (pour démarrer sur la partition de secours) non plus, j’ai même débranché la batterie au cas où, rien ne fonctionne. Bêtement j’avais effacé la clé qui m’avait servi à installer Debian, je suis en train d’essayer de la refaire mais je voudrais savoir si ça a une chance de fonctionner (redémarrer le pc avec la clé debian dessus). Qu’en pensez-vous ?

Ton windows ne prend en compte que le windows. jamais il ne remettra une partition dual-boot.

Windows d’ailleurs n’a jamais été capable de s’installer en conservant un autre systeme.

de fait tu as donc pété ta conf grub.
Pour la remettre, il faut que tu utilise un CD d’install Debian, en allant dans la partie options et rescue.

Après quoi, cela démarre comme une installation pour avoir le reseau, etc… de mis en place.
Ensuite on te demandera de donner le nom de ta partition racine (/) pour passer en console sur cette partition.
A toi de monter ensuite les autres aprtition éventuelles necessaire au remontage de ton grub.

quand cette étape préparatoire est faite, un simple update-grub2 remettra ta configuration originelle en place et tu devrais retrouver ton dual-boot.

Maintenant tu sais que windows recovery faut pas utiliser :wink:

Merci pour votre réponse. Je ne sais pas faire tout ce dont vous parlez, mais a priori donc je brancherai la clé debian que je suis en train de refaire, et au démarrage je chercherai options et rescue. Je vais déjà voir comment le pc réagit. J’aimerais bien ne pas avoir à le jeter déjà, bien qu’il ait quelques années, il me dépannait bien.

Au pire cela signifie que Windows a supprimé Debian et repris tout le disque pour lui et il ne reste plus qu’à réinstaller.
Dans le gestionnaire de disque, est-ce que les partitions créées pour Debian sont encore présentes ?

Bonjour

Je ne sais pas. Depuis être sortie précipitamment du mode recovery, je n’obtiens plus que l’écran noir au démarrage, avec les lignes mises en titre. Au mieux je peux obtenir l’écran de boot avec F2, mais alors dans le menu boot je ne trouve plus qu’un disque dur, et lorsque je fais ok, je reviens à l’écran noir et au grub rescue. Il semble donc que windows ait disparu aussi.
C’est pourquoi je mettais beaucoup d’espoir dans mes disques de secours pour ravoir windows. Si j’avais accès à windows, je pourrais regarder ce qui se passe et éventuellement réinstaller debian. Mais là je suis coincée. Je ne sais pas me dépanner en ligne de commande comme un pro.

Le message d’erreur « no such partition » signifie que la partition dans laquelle GRUB s’attend à trouver les fichiers nécessaires à l’affichage du menu de démarrage n’existe pas. L’invite « grub rescue » indique qu’il s’agit d’une image minimale qui ne permet pas de faire grand-chose à part quelques commandes basiques.

Plusieurs hypothèses peuvent expliquer la situation actuelle :

  • La partition en question a été supprimée. Pour démarrer Debian, il faut le réinstaller. Pour démarrer Windows, il faut lancer son DVD (ou autre support) d’installation en mode réparation et réparer l’amorçage de Windows pour remplacer GRUB par le secteur d’amorçage de Windows.

  • La partition en question existe toujours mais a changé de numéro. Apparemment c’est la piste que tu as déjà explorée. La commande ls affiche la liste des disques sous la forme (hd0), de leurs partitions sous la forme (hd0,msdos1) et d’autre volumes logiques. Il faut lister le contenu de chaque partition et volume logique avec des commandes comme

    ls (hd0,msdos1)
    

    pour voir si GRUB 1) sait la lire et 2) si elle contient un répertoire /boot ou /grub.
    Si elle contient un répertoire /boot, alors il faut redéfinir la variable $prefix de la forme

    set prefix=(hd0,msdos1)/boot/grub
    

    Si elle contient un répertoire /grub, alors il faut redéfinir la variable $prefix de la forme

    set prefix=(hd0,msdos1)/grub
    

    Puis exécuter la commande normal qui devrait afficher le menu de GRUB.

    Si aucune partition n’est lisible par GRUB ou ne contient de répertoire /boot ou /grub, alors la partition a été supprimée.

Mais si tu peux démarrer avec n’importe quel système ou installateur Linux, ce serait beaucoup plus simple de faire le point sur la situation.

Bonsoir

Merci pour votre attention.
J’ai suivi la procédure ls etc, qui a trouvé trois partitions inutilisables pour lui (« filesystem is unknown »). Puis j’ai tapé « set », il m’a indiqué une partition ou un répertoire « hd0,msdos6 ». Mais le reste de la procédure (après avoir tapé « insmod normal ») m’a ramené au point de départ : no such partition.
J’essaye de refaire une clé bootable mais comme un emm… dement n’arrive jamais seul, rufus ni unebootin ne parviennent à voir mon image iso.
Je m’entête, je vais trouver une solution…

Cela signifie que la partition que GRUB recherche n’existe plus et dans ce cas il était vain de poursuivre.

Unetbootin : oublie. Il est déconseillé avec les images ISO hybrides de Debian qui n’ont pas besoin des transformations appliquées par cet outil.
Rufus : essaie de renommer le suffixe du fichier image en .img pour qu’elle soit traitée comme une image disque et non comme une image ISO.

Merci. Je vais essayer de faire ça (changer iso pour img). Pourtant rufus avait reconnu mon fichier en .iso la première fois.

Arthur, pas changer iso pour img !

1 J'aime

rufus ca marche très bien pour graver une iso, eviter de le faire en mode dd quand il le demande

Pardon ?

Pourquoi ? Les images ISO hybrides de Debian sont conçues pour être écrites en mode « dd ».

C’est clairement explicité dans rufus de ne pas utiliser le mode dd mais le mode iso. masi sinon j’ai trouvé une explication, en anglais sur le sujet. Basiquement, DD est une copie bit à bit. Iso realise une copie dont le système de fichier est compatible windows et auquel on a accès.
Personnellement c’est comme ca par exemple que mon iso preseed, je rajoute les script, ou je les modifies. je n’ai que le md5sum;txt à mettre à jour, et les fichiers voulus, comme par exemple aussi les firmware le cas echeant.
Citation:

Personnellement, je suis en train de travailler à un système preseed depuis pas mal de temps, et en mode DD ca ne marche pas terrible, j’ai souvent des problèmes sur certaines machines (les ancienne ou les spécifiques). par exemple, j’ai un minipc fanless, en mode DD ca ne passe pas.

C’est notamment nécessaire si l’iso a été créée avec genisoimage qui créé une iso ISO9660/Joliet/HFS

je ne sais pas pourquoi, mais c’est ce que j’ai constaté après environ une 40aine d’images gravées.

Bonsoir

Merci pour le temps que vous me consacrez.
Malheureusement, renommer mon image iso en img n’a pas permis à Rufus de la détecter. Je ne comprends pas. Il l’avait trouvée sans aucun souci sur l’autre ordinateur (celui qui a planté). Et c’est exactement la même image.
Je pourrais essayer sur le mac, mais rufus ne s’ouvre pas sur ce dernier… ça devient compliqué.

Référence à Kamelot adapter à la discussion il me semble :sweat_smile:

Arthour, pas changer assiettes pour fromage

2 J'aimes

Alors, la clé que je croyais avoir rendue amorçable avec diskpart ne fonctionne pas : l’ordinateur planté me dit qu’aucun système d’exploitation n’est détecté, et revient au grub rescue.
Il semble que simplement en appuyant sur la touche on/off de mon asus au moment où il était en mode « récupération », j’aie réussi à supprimer d’un coup deux systèmes d’exploitation. C’est une espèce d’exploit en soi.

N’y aurait-il pas moyen de tirer parti du menu de boot qui continue bizarrement de fonctionner ? (je parle du menu qui apparaît quand on tape F2 au démarrage).
Merci en tout cas à tous ceux qui se sont gentiment penchés sur les conséquences de mon énorme erreur.

Qu’est-ce qui s’affiche dans ce menu de boot ?

Dans l’onglet boot, il n’y a qu’un disque : HDD:PO-ST9500325AS
Quand je choisi ce disque, je reviens à grub rescue.

Dans l’onglet Advanced, sous IDE configuration:
Start easy flash
Asus fancystart disabled
internal pointing device enabled
POSt logo type static
Play Post sound No
Speaker volume 4

Dans l’onglet Security, il me propose la possibilité de changer de mot de passe semble-t-il…
Dessous, j’ai:
-Hard disk security setting
-I/O interface security

Dans l’onglet Exit, j’ai
Load user defaults
et : Load manufacture defaults.

Est-ce que cette dernière ligne ne pourrait pas réparer les paramètres ?

Ce n’est pas le menu de boot, ça, c’est le setup du BIOS.
GRUB rescue est trop limité pour faire quoi que ce soit d’utile. Il faut démarrer depuis autre chose (système live, installateur…) pour espérer faire quelque chose.

Ah. Donc le bios ne me sert à rien à ce stade.
Il me faut absolument savoir comment rendre une clé bootable manuellement, puisque ça ne marche plus avec rufus. En ligne de commande avec diskpart (windows 8) ça a eu l’air de fonctionner pour préparer la clé, mais copier-coller l’image iso dessus ne l’a pas rendue active. De toute évidence il faut s’y prendre autrement.
Pourtant ça semblait simple d’après ce tuto https://informaprof.fr/2019/02/comment-creer-une-cle-usb-bootable/