Partition /home séparé

Tags: #<Tag:0x00007ff8e840f810>

Bonjour,
Est-il toujours conseillé de créer une partition /home séparée sur le disque lors de l’installation d’un système Linux/Debian ?
L’idée est d’installer un autre Linux, Dans un deuxième temps, sur le même disque (Mint par exemple) et d’utiliser le même répertoire /home avec la seconde distribution.
Merci d’avance pour vos conseils.
Lionel

Non, pas toujours. Ça dépend si les avantages l’emportent sur les inconvénients.

Ça par contre, c’est presque toujours déconseillé.

1 J'aime

Pour la raison suivante :
les programmes vont enregistrer des configurations dans des dossiers de /home/$USER , en particulier dans .local .config . cache
si les programmes ont des versions différentes, ils risquent d’écrire et d’utiliser les même fichiers ce qui risque de poser problème

Par contre, tu pourrais, par exemple, avoir un home pour chaque distribution, mais le même Bureau

C’est à dire ?

En fait ça dépend ce que tu recherches.
j’avais supposé que tu voudrais par exemple avoir le même utilisateur machin qui accède au même /home/machin

dans ce cas

Si tu veux simplement avoir des données en commun, dans 99,99% des cas il suffira de les metrte sur le Bureau et le Bureau peut etre partagé
concrètement, au lieu d’écrire /home/machin dans /etc/fstab , tu mets /home/machin/Bureau

mais si tu veux deux systèmes et un seul home, le problème est que lorsque tu crée un nouvel utilisateur, le système lui attribue le numéro suivant accessible et l’écris dans des fichiers de /etc
ainsi le premier utilisateur est 1000, le deuxième 1001

mais chaque système aura sa propre incrémentation, il va donc nommer comme deuxième utilisateur 1001 et les deux seconds utilisateurs - de chaque système - aurront tous les accès.

En fait il faudrait que tu précises ce que tu veux faire.

Salut dindouin,
Oui, le but recherché est d’avoir le même utilisateur machin sur deux distributions différentes et d’y accéder de l’une ou de l’autre.
Je suis le seul utilisateur de ma machine, (à part le root) et je développe de l’embarqué avec des outils du genre MPlabX IDE (microchip) ou Diamond (Lattice) ou encore Kicad (suite CAO)
Ces outils ressemble plus à des « usines à gaz » au niveau de leur configuration suivant les outils externes qu’on utilise. (programmateurs/débuggeurs/librairies)
Suivant les versions et les distributions il arrive quelque fois qu’il y ai des petits bugs d’affichage (par exemple) sur certaines parties de ces outils. (fenêtrage, outils en session debug ou rendu d’un PCB ou autre)
L’idée est d’avoir deux distributions différentes pour pouvoir basculer de l’une à l’autre dans le cas de ce genre de problème pour pouvoir continuer de travailler confortablement le temps que les solutions à ces « bugs » soient mises en place.
Il y aurait bien sûr deux installations à chaque fois de ces logiciels sur les deux distributions, l’idée est de pouvoir conserver ces configs « aux petits oignons » (souvent dans/home/machin/.config ou un truc du genre) sans devoir se retaper à chaque fois ces configs ou les modifs apportées sur chaque système. (et éviter les erreurs « humaines », par souvenir de ce qui avait été amélioré « la dernière fois »)
Voilà. tu sais tout, j’espère avoir été assez clair dans mes explications pour décrire ce que je recherche.
Après je ne sais pas si installer deux distribs. soit la meilleure solution à ce genre de problème, mais je n’en vois pas d’autre à mon niveau de connaissance informatique. (ce n’est pas mon coeur de métier à la base, l’informatisation des outils pour l’électronique m’a amené à « faire » de l’informatique)
En tout cas merci pour ton aide et l’entraide sur ce forum en général.
Lionel

Bonsoir,
Personnellement, j’ai GNU/Debian et Arch sur le même ordi.
J’ai ma partition /home commune aux 2 distribs, avec la particularité :
/home/debian/user mon user de Debian
/home/arch/user mon user de Arch

J’ai aussi un /home/shared qui contient tous ce qui peut être partagé. Avec des liens symboliques qui vont bien.

J’espère que mon exemple peut servir.

Cordialement.

je vois
si c’est juste pour un ou deux programmes, la solution avec un seul home est possible, en tout cas tentable, mais il y aura surement des conflits et tu risques de passer plus de temps à gérer ces conflits, ou pas.

Merci JustModeste, c’est une solution à envisager, dans mon cas c’est plus compliqué car les logiciels que j’utilise vont chercher leur config dans un emplacement fixe et déterminé. changer les chemins à chaque changement de distrib risque d’être pénible à la longue.

Oui c’est ce que je redoute aussi, c’est pour ça que je voulais poser la question et voir si il n’y avait pas de solutions plus « propre ».
Merci pour tes conseils.

Bonjour,

As-tu envisagé d’utiliser une machine virtuelle à la place ?
En plus, si les outils en question sont des usines à gaz, il serait mieux de les isoler de ton environnement de travail afin d’éviter les problèmes.

«Ça dépend si les avantages l’emporte sur les inconvénients» est assez général et vague. Un des avantages est de conserver le même /home/toto d’une version majeure à l’autre de la distribution. C’est ce que je fais depuis plus de quinze ans, sauf évidemment quand je change parfois de la quincaillerie.

1 J'aime

Certes, et mon affirmation peut ressembler à une tautologie, mais pour ma défense la balance entre les avantages et les inconvénients dépend de chaque cas d’usage.

En quoi est-il nécessaire d’avoir un /home séparé pour cela ?

En fait, le home séparé n’a rien à voir avec son problème.

Parce que je ne fais pas de dist-upgrade (une très mauvaise expérience) mais une installation reformatant la partition système et seulement celle-là.

1 J'aime

Quelque part : Si, je m’explique.
Si il est possible de pointer sur un même répertoire /home depuis deux distribs différentes, le bénéfice attendu est de pouvoir retrouver les configs de ces logiciels de développement au même point que l’on travaille à partir de la distrib A ou de la B. (puisque les différents logiciels installés sur les deux distribs vont pointer sur le même /home pour récupérer leur config au lancement)

C’est donc un cas d’usage très particulier. Il n’est pas nécessaire de reformater la partition système, il suffit de tout supprimer sauf /home.

Il y a d’autre façons d’y parvenir, cf. la réponse de @JustModeste par exemple.

Comme j’ai fait la remarque à JustModest, dans mon cas c’est plus compliqué car les logiciels que j’utilise vont chercher leur config dans un emplacement fixe et déterminé. changer les chemins dans les logiciels à chaque changement de distrib pour qu’ils retrouvent leur config risque d’être pénible à la longue.

Sauf erreur de ma part, @JustModeste n’a pas parlé de changer les chemins. La phrase importante est