tune2fs sur un gros disque


#1

Salut tout le monde,

Je viens de m’installer un gros HD tout bô tout neuf. 250 GB… :smiley:
Le problème, c’est que avec le formattage par défaut, 5% des blocs sont réservés exclusivement au super-utilisateur, (pour réparer des plantages, par exemple…) bon, ça je le savais déjà, mais évidemment, ce 5% devient gigantesque quand on a affaire à un gros disque dur … :cry:

Voyez un peu:

burp:/home/jeannot# mkfs.ext3 -c /dev/hdb1
mke2fs 1.38 (30-Jun-2005)
Étiquette de système de fichiers=
Type de système d'exploitation: Linux
Taille de bloc=4096 (log=2)
Taille de fragment=4096 (log=2)
30539776 inodes, 61049000 blocs
3052450 blocs (5.00%) réservé pour le super usager

Ce qui donne:

:open_mouth: :open_mouth: :open_mouth: Plus que 218 Gb utilisables sur un HD de 250 :cry: :cry: :cry:
Le nombre de blocs réservés au système est bien sûr modifiable
(tune2fs -m…) mais à mon avis, c’est une manoeuvre risquée…

Quelqu’un s’est-il déjà amusé à modifier ce paramètre ?
Est-ce que le fsck peut se dérouler correctement si je divise ce pourcentage de blocs réservés par 2 ?

Avouez que perdre presque 30GB d’un coup, ca la fout mal … :confused:


#2

Le premier truc qui me choc : pourquoi utilises-tu ext3? T’es faché avec reiserfs?
J’ose même pas imaginé un fsck sur une partoche de 250Go, il doit te falloir une demi-journée pour booter :laughing:


#3

Non, non, je suis fâché avec personne :slightly_smiling:

En fait j’utilise ext3 parce qu’il s’agit de l’évolution naturelle de ext2. Et il est toujours très facile de passer de ext3 en ext2, en cas de problème… Ext3 est intégré directement au noyau, ce qui ne me semble pas le cas pour Reiserfs, je me trompe ?
Reiserfs, malgré tout le bien que j’en ai entendu me semble “étranger” au noyau linux, On a besoin de charger des modules externes pour gérer Reiserfs, non ?

Bon, il s’agit sûrement encore d’une de mes nombreuses déformations professionnelles, Il y a 4 ou 5 ans, j’avais fait une très mauvaise expérience sur Solaris avec Veritas Filesystem.
Et depuis, du moins pour ce qui concerne les outils de base, je n’utilise que ce qui est intégré au système…


#4

Reiserfs est intégré au noyau linux au même titre que ext3 depuis un petit moment déjà. L’essayer, c’est l’adopter :wink:


#5

Voyons Jabba, tu intègres CE QUE TU VEUX au noyau. C’est un principe du libre: CE QUE TU VEUX.
Mais je suis d’accord avec toi: reiserfs me fait encore peur.
Le fait qu’il y ait encore une commande ‘debugreiserfs’, si elle peut paraitre naturelle, ne me rassure pas.
Pour la réduction des secteurs réservés, aucune idée.
Par contre, 5% de 250Go, ca fait 12,5Go (ce qui est déjà gros) mais pourquoi 30Go ?


#6

C’est vrai, on y mets ce qu’on veut… Mais bon, comme je l’ai dit plus haut, ext3, c’est du ext2 avec en prime, le filesystem journalisé.
Donc, on peut y aller l’esprit plutôt tranquille pour ce qui concerne la solidité de la bête, étant donné les nombreuses années d’existence de ext2fs.
Par contre, avec Reiserfs, ça semble être une solution développée “from scratch”… Donc plus jeune et à mon avis, plus sujette aux bugs.

Effectivement, ca ne devrait faire que 12,5GB mais “df -h” me retourne ça:

jeannot@burp:/multimedia$ df -h /mnt
Sys. de fich.         Tail. Occ. Disp. %Occ. Monté sur
/dev/hdb1             230G  129M  218G   1% /mnt
jeannot@burp:/multimedia$

Donc, ou est passé le reste ?

C’est justement faisable à la création du FS ou après, avec tune2fs:
tune2fs

      -m reserved-blocks-percentage
              Specify the percentage of the filesystem blocks reserved for the super-user.   This  avoids
              fragmentation,  and  allows root-owned daemons, such as syslogd(8), to continue to function
              correctly after non-privileged processes are prevented from writing to the filesystem.  The
              default percentage is 5%.

Comme indiqué, le défaut est 5% mais je voulais savoir si c’est possible de réduire ce pourcentage en restant “secure”…


#7

Et BobX,

Concrètement, tu y trouve quoi de plus, par rapport à ext3 ?


#8

Ha, les avantages du reiserfs, ou pourrait faire une liste bien longue, mais déjà ce qui se sent le plus : les perfs. Pour exemple, j’ai monté un proxy squid au boulot, au départ on avait mis le cache sur de l’ext3, il fallait un bon moment pour construire l’arborescence du cache, alors que sur reiserfs, c’est instantané :open_mouth:
Ensuite, en cas de plantage violent de ta machine, avec un ext3 t’es parti pour un fsck qui va durer un bon moment, avec reiserfs, la correction des problémes est ultra rapide.
En gros, reiserfs est à ext3 ce que ntfs est à la fat32.

Si tu veux en savoir plus : namesys.com/
Il y a un peu plus d’eplications sur les avantages de reiserfs, ainsi que des benchs pour étayer le tout.


#9

Ok, c’est noté !
En tous cas tu as l’air tellement convaincu que tu vas peut-être réussir à me convaincre de m’y mettre aussi … :wink:
Et tu n’as jamais eu de problème avec Reiserfs ?

Merci pour la doc !


#10

Non, aucun. D’ailleurs même au boulot on utilise reiserfs, et c’est vraiment agréable pour des partoches de quelques centaines de Go, vu qu’auparavant on se tapait un fsck à chaque reboot.


#11

Je ne veux pas rajouter de l’eau au moulin de BobX, :stuck_out_tongue: mais je connais un admin qui a passé sa machine complète (debian sarge) sous reiserfs depuis déjà pas mal de temps, et il n’a eu aucun problème.


#12

J’ai eu un problême avec du reiserfs pour un mec qui m’a demandé une intervention: j’ai dû tenter d’intervenir à distance sur un serveur en reiserfs. Je n’ai pas résolu le problême, mais le filesystem paraissait plein à 100% avec df, certains services n’arrivaient plus à ecrire et plantaient, mais d’autres dont le partage samba qui tournait sur cette partition fonctionnaient parfaitement…
A n’y rien comprendre…
N’ayant pas la main sur la machine - impossible d’installer quoi que ce soit pour examiner à distance la situation - nous avons jeté l’éponge: je ne sais pas ce qu’il en est de la suite de l’histoire.


#13

Mon grain de sel dans cette discussion :
J’utilise sous Windows l’excellent EX2FS pour lire mes fichiers ext3, je n’ai pas trouvé son équivalent avec reiserfs.
Mais je suis sans doute le seul à avoir gardé un Windows dans un coin :blush:


#14

oula, gaffe avec ex2fs: c’est avec ca que j’ai eu les plus beaux plantages…


#15

J’utilise EX2FS sans aucun problème depuis plusieurs années, ext3 restait à inventer !

Quand à réduire de 5% à 2% sur des disques de cette taille, c’est évident.


#16

Ah ouais ? Eh ben moi, je n’en suis pas sûr du tout, ça me paraît plutôt un peu kamikaze, mais si tu as un bon argument pour me convaincre, je suis preneur … :wink:


#17

La taille des fichiers dont root auras besoin pour débloquer ton système n’est pas proportionelle à la taille de tes partitions :stuck_out_tongue:
Tu ferais mieux de te pencher sur la possibilité de saturer le systeme par VAR & TMP ou il suffit d’envoyer une énorme impression pour tout bloquer quand ces deux dossiers ne sont pas séparés du reste :wink:


#18

c’est vrai que ca parait logique comme ca. Mais si l’informatique était vraiment logique, on aurait pas une domination de Micro$oft, donc, ca n’est logique qu’en apparence…
Méfiance :unamused: :unamused: :unamused:


#19

Effectivement, tu as raison, mais j’avais oublié de préciser que sur ce disque, je stocke des encodages mpeg (pour ré-encodage ultérieur dans un autre format). Ces fichiers sont souvent gigantesques, et si il arrive une merde au beau milieu de l’un de ces fichiers, je pense que le fait de diminuer la taille réservée diminuera également mes possibilités de réparation du filesystem en erreur. Si je n’avais que des petits fichiers sur ce disque, je m’y risquerait sans hésitation.

Pas de soucis de ce côté là, il s’agit d’une précaution élémentaire… :wink:


#20

Tu m’excuseras, mais je croyais que tout le monde avait au moins une partition home séparée ! Bonjour la sécurité !!! :laughing: